3.1 (1/2)

4 minutes de lecture

>>> 18/02/2551 – 10h12 <<<

La piste du comptable…

Ash regrettait presque de ne pas avoir commencé par là, surtout après sa petite visite dans les serveurs du White Pulsar, l’hôtel où Low avait séjourné.

Grâce à la backdoor que Keren lui avait créée un mois plus tôt pour son contrat, elle avait en effet pu consulter le registre des réservations pour y constater que celle du comptable avait pris fin le jour de sa disparition. Mieux, une note de service faisant référence à un incident qu’il convenait de taire ce même jour…

Notre spectre s’était donc mise en tête d’aller au White Pulsar pour trouver un moyen d’atteindre son réseau de sécurité – vu qu’il était indépendant et que la backdoor ne lui en donnait pas l’accès –, dans l’espoir de découvrir ce qui s’était passé.

Le seul vrai problème, c’était que Stur lui lâchait pas les miches… Heureusement, elle avait un plan.

Après avoir franchi le point de contrôle avec sa moto - et un petit sac à dos – à l’entrée de Whiteopia, Ash se dirigea vers le quartier-bulle de Snow Resort, où se situait l’hôtel. Celui-ci était moderne et luxueux, un véritable havre pour cadre corpo.

Dans le hall, la spectre s’efforça de ne pas prêter attention à l’agent de sécurité – le genre dissuasif, équipé de cyber implants discrets mais néanmoins visibles – qui la détaillait de la tête aux pieds d’un air suspicieux. Elle se dirigea vers les ascenseurs où elle fut rejointe par Stur juste avant que les portes ne se referment.

— J’espère que vous avez un maillot avec vous, lui lança-t-elle avec malice. Sinon, je crois qu’ils en vendent à l’accueil.

L’agent de NexWave fronça les sourcils tandis que les portes de l’ascenseur s’ouvraient sur un espace détente où de grandes baies vitrées donnaient sur la piscine de l’hôtel en contrebas. Celle-ci était normalement réservée à la clientèle du White Pulsar, mais coup de chance, Ash en faisait officiellement partie – ouais, merci la backdoor…

Ash s’identifia et partit se changer dans les vestiaires pour femme, laissant derrière elle un Stur plutôt décontenancé.

Contente de son coup, elle ressortit en bikini bien décidée à profiter de l’occasion pour faire quand même un peu trempette.

Elle entra dans l’eau sans difficulté tant celle-ci était bonne. Elle s’immergea ensuite entièrement, se laissant lentement entraîner vers le fond durant quelques instants avant de remonter d’une simple impulsion sur le sol pour ressortir la tête d’un coup en secouant cette dernière. Cela faisait du bien, apparemment.

Ash était seule, ou presque : un couple barbotait dans un jacuzzi un peu plus loin et Stur, toujours en costume, l’observait depuis l’une des alcôves tout équipées qui entouraient la piscine.

La spectre nagea dans sa direction, posa les avant-bras à plat sur le rebord du bassin et, tout en se maintenant hors de l’eau, lui lança un sourire amusé.

— Je suis déçue, fit-elle un peu moqueuse. Je me faisais une joie de vous voir torse nu…

— Je nage mal… prétexta l’agent de NexWave Security. Et vous êtes venu explorer quel genre de piste ici, si ce n’est pas indiscret ?

— Aucune, mentit Ash en retrouvant son sérieux. J’en ai plein le cul de cette enquête de merde alors je suis venue me détendre.

— Vous avez déjà passé la journée d’hier à faire les boutiques, lui rappela Stur. Vous auriez pas lâché l’affaire par hasard ? D’un autre côté, c’est pas donné de se baigner ici, y a des piscines plus abordables…

— Vous l’avez dit vous-même, tout ça, c’est pas mon truc. Alors, ouais, j’avoue, je profite un peu de pouvoir passer ça en note de frais avant de valider vos conclusions, le baratina-t-elle. Je compte sur vous pour rien dire à mes employeurs…

Ash marqua une pause le temps de jauger si son histoire prenait – ce qu’elle ne parvint pas à déterminer –, puis elle détailla son interlocuteur de la tête aux pieds et décida de changer de stratégie.

— Elle est vraiment bonne vous savez, lança-t-elle avec espièglerie. Vous me rejoignez ?

— Sans façon.

— Dommage, déplora-t-elle d’un air mutin avant de s’éloigner pour faire quelques longueurs.

Elle nagea ainsi un moment avant de se décider à sortir de l’eau.

Alors qu’elle regagnait les vestiaires pour femme, Ash eut de la peine à réprimer un petit sourire en sentant le regard de Stur – qui ne la quittait évidemment toujours pas des yeux – être irrésistiblement attiré vers ses longues jambes et le bas de son dos – c’est qu’elle lui faisait bien un peu d’effet, finalement.

Une fois seule, la spectre se reconcentra rapidement. Sans même prendre le temps de se changer, elle me demanda de charger le plan du White Pulsar dans son coprocesseur neuronal afin de ne pas risquer de se perdre. Quelques secondes plus tard, elle s’éclipsait discrètement de la piscine en empruntant une porte de service – qu’elle pirata sans souci, vu qu’elle avait pas de badge.

Ash déambula dans les couloirs, seule, sans arme et en bikini, espérant ne pas croiser de personnel de l’hôtel avant d’arriver à la salle de sécurité qui n’était pas très loin.

Sauf que forcément, par malchance – ou parce qu’elle s’était fait grillée par les caméras de surveillance, hein, allez savoir… – elle tomba nez à nez avec deux gardes de sécurité au détour d’un couloir.

— Mademoiselle ! l’interpella le premier sur un ton ferme mais poli. Cette partie de l’hôtel n’est pas ouverte au public. Comment êtes-vous entré ?

— J’en sais rien, je cherchais la piscine… tenta-t-elle alors qu’au même moment, ses droits d’administrateur système se voyaient révoqués.

— Mmh, grogna le second garde. Votre réservation comporte quelques… irrégularités. Veuillez nous suivre pour éclaircir la situation s’il vous plaît.

Annotations

Recommandations

Aspho d'Hell
Début de quelque chose...
93
307
236
25
Kost .
Entre complots et coups bas, vous pourrez suivre la famille Devràn et la cité nation dans
une lutte quotidienne pour un lendemain.

[Résumé à venir ]

[ Club Valentine ]
136
199
1351
225
Borghan
Né à Del'Ashaan, capitale de l'Empire Sous Le Ciel Ashaanide, Ravik est l'héritier de la plus puissante Maison noble, la Maison Abelam. Alors que s'achèvent ses études à l'Académie Suprême, le jour où il sera citoyen impérial à part entière approche. Fiancé à l'une des fleurs les plus éblouissantes de la noblesse, il ne manque plus que sa cérémonie du lien pour parfaire sa grandeur.

Ravik apprécie sa vie d'insouciance dans un monde en paix. Il profite autant qu'il le peut de ses privilèges de naissance. Son sang tout comme sa créature mystique — un spécimen extrêmement rare de tigre bleu à crinière dorée — lui permettent d'ambitionner le sommet du gouvernement. Pourquoi pas Premier Vizir de l'Empereur, un titre longtemps accaparé par son propre père ?

Tandis que sa destinée glorieuse semble toute tracée, il n'envisage pas un instant qu'un unique évènement puisse balayer ses projets et renverser son univers.
31
89
557
58

Vous aimez lire Daegann ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0