2.5

3 minutes de lecture

>>> 17/02/2551 – 22h28 <<<

De retour au motel, Ash s’était remise à tourner en rond pour réfléchir. S’il était maintenant clair que sa mort avait été mise en scène, elle n’en savait pas beaucoup plus – à part que le rapport de NexWave Security était bon à jeter.

Au bout d’une heure, elle en était arrivée à deux conclusions : tout d’abord, elle et Winsman pouvaient avoir été tués n’importe où et leur corps déplacé, ce qui voulait aussi dire que le reçu du comptable était ailleurs – s’il y en avait bien un quelque part, ce dont la spectre commençait à douter. Après tout, un type qui signe son travail n’est, en théorie, pas du genre à maquiller celui-ci… encore que ça puisse faire partie du contrat.

Bref, cette réflexion la mena enfin à sa dernière conclusion, à savoir qu’effectivement, les enquêtes, c’était pas son truc, que ça la saoulait et qu’elle avait donc besoin d’un coup de main.

Keren décrocha presque immédiatement. Son avatar apparut dans le champ de vision de la spectre et vu l’heure, celle-ci devina qu’il devait être connecté au réseau de sécurité du Nightmare, le bar à runner où il bossait.

— Salut toi, lança-t-il d’un ton enjoué. Comment ça va ? T’as trouvé qui t’a butée ?

— Nan, ils me saoulent, j’y comprends rien et ça me prend la tête, râla Ash. En plus NexWave me fait suivre…

— Aïe…

— Dis, tu veux pas venir me filer un coup de main ? demanda-t-elle en prenant une petite voix.

— Merde, je bosse, Ash. Je peux t’aider à distance autant que tu veux, mais me pointer à Yankton… Qu’est-ce que je ferais de plus en étant sur place ?

— Je sais pas, moi. Tu pourrais enquêter pendant que je joue les appâts pour le flic qui me colle au basque ? suggéra la spectre.

— Mouais… Tu veux que je fasse tout le sale boulot pour toi, quoi…

— C’est ça, confirma-t-elle avec le sourire avant de retrouver son sérieux. Nan, mais j’ai juste pas envie d’être seule ici. On m’y a butée et je sais pas si je cours encore un risque. Alors vu que je peux faire confiance à personne dans le coin, j’aimerai avoir au moins un visage amical pas loin, c’est tout.

— Dis plutôt que je te manque… se moqua Keren.

— Rah, fais pas chier, lui répondit Ash en retrouvant le sourire.

— Bon, c’est bien gentil, mais j’y gagne quoi au juste, à part revoir ton joli minois et ton nouveau corps de rêve ?

— Bah, ça, déjà et sinon… des vacances au ski ? tenta-t-elle.

— C’est toi qui régales ?

— On aura qu’à jouer la facture sur les pistes.

— Le plus rapide à regagner la station en partant du point le plus haut ? proposa le hacker de sécurité.

— Un truc comme ça, approuva la spectre.

— Ça me plait… conclut Keren, un sourire dans la voix. Y a un vol demain en fin d’après-midi, réserve-moi le meilleur hôtel de la ville.

— C’est ça, ouais… Allez, à demain.

Ash coupa la communication le cœur un peu plus léger. Savoir que le hacker arrivait pour lui prêter main-forte la soulageait plus qu’elle ne l’avait imaginé.

La nuit fut tranquille et, le lendemain, la spectre passa la journée à faire du shopping ou explorer des pistes bidon pour balader Stur et s’amuser avec lui.

Et puis dans la soirée, peu après avoir regagné sa chambre à l’étage du motel, elle pirata la Stellar de l’enquêteur, verrouillant le véhicule avant d’envoyer sur le pare-brise une quantité massive de popups publicitaires explicites.

La jeune femme profita de sa brillante diversion pour se faufiler sur la passerelle et aller frapper deux portes plus loin.

Keren lui ouvrit rapidement et Ash s’engouffra à l’intérieur du conteneur avant de vite refermer derrière elle.

— La prochaine fois que tu me fais venir quelque part, l’accueillit le hacker, c’est moi qui choisis l’hôtel. Sérieusement, t’as pas réussi à trouver plus pourrit ?

— Râle pas, t’as une chambre à toi au moins, lui lança la spectre en venant se lover contre lui.

Keren leva les yeux au ciel, puis rendit docilement son étreinte à la jeune femme. Le fait est que le motel possédait une offre “dortoir” pour backpackers au budget serré. Il n’était donc pas si mal logé.

Bref, après un débriefing sous forme de retrouvailles coquines, les deux amis convinrent de mettre de côté les conclusions de Stur, puisque celui-ci avait été abusé. Ash explorerait donc la piste du comptable pendant que Keren s’intéresserait à Winsman – histoire d’en apprendre plus sur ce dernier sans que l’enquêteur de NexWave ne le sache.

Annotations

Recommandations

Aspho d'Hell
Début de quelque chose...
93
307
236
25
Kost .
Entre complots et coups bas, vous pourrez suivre la famille Devràn et la cité nation dans
une lutte quotidienne pour un lendemain.

[Résumé à venir ]

[ Club Valentine ]
136
199
1351
225
Borghan
Né à Del'Ashaan, capitale de l'Empire Sous Le Ciel Ashaanide, Ravik est l'héritier de la plus puissante Maison noble, la Maison Abelam. Alors que s'achèvent ses études à l'Académie Suprême, le jour où il sera citoyen impérial à part entière approche. Fiancé à l'une des fleurs les plus éblouissantes de la noblesse, il ne manque plus que sa cérémonie du lien pour parfaire sa grandeur.

Ravik apprécie sa vie d'insouciance dans un monde en paix. Il profite autant qu'il le peut de ses privilèges de naissance. Son sang tout comme sa créature mystique — un spécimen extrêmement rare de tigre bleu à crinière dorée — lui permettent d'ambitionner le sommet du gouvernement. Pourquoi pas Premier Vizir de l'Empereur, un titre longtemps accaparé par son propre père ?

Tandis que sa destinée glorieuse semble toute tracée, il n'envisage pas un instant qu'un unique évènement puisse balayer ses projets et renverser son univers.
31
89
557
58

Vous aimez lire Daegann ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0