FLAMMES SALVATRICES

Une minute de lecture

Allumette à la main, la fumée désinhibe
Mon angoisse incessante, et mon cœur qui suffoque
S’éparpille et ventile le reste des bribes
De ce corps de poussière éclaté par le choc.

Dans tes yeux, la lueur.
Dans les miens, la stupeur.
Vocifère et profite.

Ton image effacée dans la mer de tes pleurs
Se confond au poumon de ce rêve enjôleur.
Fais crier chaudes larmes et plaintes sanglantes,
Un noir mélancolique à passion brûlante.

Dans tes yeux, la lueur.
Dans les miens, la stupeur.
Vocifère et profite.

Chaque fois la vapeur de la Mort m’interpelle.
Mes doigts tous deux cendrés de la Fin irréelle
Flamme sacrificielle t’a pris pour débris
D’un défi anodin sans la fin abolie.

Dans tes yeux, la tendresse.
Dans les miens, la détresse.
Ne franchis pas la porte.

Annotations

Recommandations

Le Alex
L'incongru coup de foudre survient au moment le plus soudain.
2
5
5
3
Défi
emilie9517

C' est la rentrée... Le pire moment pour les élèves. Je rentre en troisième, donc plus qu'un an et je suis libre! J'ai gardé les afaires de l'année dernière car ils n'étaient pas trop abimés.
Je prend mon petit dej' en vitesse caje ne dois pas rater le bus. Je cours sur le trottoir et mon sac rebondit sur mon dos. Soudain je cru entendre une petite voix sourde qui avait l'air d'etre en colère.
Je n'y pretta pas trop attention et grimpa dans le bus scolaire. Tout le monde tirait la tronche:
Je descendis puis je me dirigea vers le portail de mon college. Mon premier cours était le francais et j'avais un nouveau prof et des nouveaux elèves que je ne connaissais pas encore. Arrivée en classe, je déposa mon sac violemment par terre, et j'entendis un "aille" Le nouveau prof se retourna et me dit " Mademoiselle, c'est vous qui faites ca? Ne commencez pas a faire le singe dès la rentrée je vous prie." Je m'assied a ma table, en bougonnant. Je ne comprennais pas, j'etais la première a arriver en classe, donc personne n'avait pu faire ce cri! Après le cours de francais, je me refugias dans les toilettes et regarda mon sac pour voir si quelque chose clochait. Quand tout a coup, Deux yeux et une bouche se formèrent sur le devant de mon sac! Je sursauta et le sac me dit: " Eh, tu commences a me saouler toi! Je commence a avoir mal partout a force d'etre jeté dans tous les sens depuis l'année dernière! Je n'avais rien dis jusque la mais maintenant que tu vas te servir de moi pendant un an de plus, tu as interret a prendre soin de moi!" Je repondis " C'est idiot! Je suis en train de parler avec mon sac dans les toilettes! Et de toute facon que va tu faire si je continue a te balancer partout hein? " Je lui donna un coup de pied et soudain, il siffla et toutes les affaires que contenaient ma trousse se dispèrsserent partout dans la cabine. Ils etaient aussi vivants! le stylo plume me balanca de l'encre, la gomme se jeta sur mon visage, le ciseau decoupa mes lacets... Bref un carnage...Vite j'abandonna mes fournitures et mon cartable dans la cabine et referma la porte en vitesse, mais ils passèrent par en dessous sauf mon sac qui resta. Je courrus dans la récré a la recherche de quelque chose qui pouvait m'aider. Je remarqua une bouche d"egouts non loin de moi. Je me plaqua devant et tira la langue a mes styolos, gomme et ciseau. Ils sautillèrent de plus en plus vite et soudain, tombèrent dans la grille d'egouts. J'avais gagné. Mais on a du me prendre pour une folle, surtout quand je suis revenue en classe sans affaires ni sac! Mais je preta serment, plus jamais je ne prendrai plus soin de mes fournitures scolaires
1
1
46
2
Défi
Lou C
En réponse au défi : " De la neige et... De la chaleur. "
Lancé par Blue Cat
_____________________________________
7
7
0
0

Vous aimez lire Alexandre Walther ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0