Con de don

Une minute de lecture

C’est un don me dit-on, me prend-on pour un con ?
Oui j’écris aujourd’hui, pour enterrer ma rage
Dans des vers sulfureux causant bien des carnages,
Les mots désabusés d’un con qui a un don.
La larme de sang noir qu’a imbibée ma plume
Sert de route aux travers des enfers pleins d’écume,
J’ai écrit des années, écoutant les avis
Sur un don que ce con voulut toute sa vie
Cracher, pleurer, hurler, humilier, saboter
Comprenez qu’en ce jour ce don est un poison
Sur lesquels ont péri sentiments, émotions
Sur ce sol engorgé de vers tant maculés
De tristesse et de faim que nul n’a rassasiée
Ce don qui depuis trop longtemps n’a su guérir
Les abysses volontaires d’un être-à-souffrir.

Annotations

Recommandations

Vous aimez lire Alexandre Walther ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0