Préface

Une minute de lecture

L’histoire que vous avez sous les yeux, la suite du livre Les résistants, est une expérience. Le point final du premier volet est posé depuis plus d’un an et demi, et l’oeuvre présente a été mise en chantier depuis presque aussi longtemps. Elle n’est pas terminée, pourtant nous avons besoin de la partager et d’ainsi poursuivre la fresque esquissée.

Au moment où nous commençons cette publication, un certain nombre de chapitres et de passages sont écrits mais le livre est loin d’être finalisé. Les cinq premiers chapitres sont à peu près stabilisés, nous avons la fin, le milieu, des scènes éparses (jamais notre travail d’écriture n’a été aussi chaotique et décousu que sur ce livre !)… bref, nous ne pouvons pas garantir une mise à jour régulière.

Nous vous déconseillons fortement de vous lancer dans la lecture de ce second tome sans avoir préalablement lu le premier. Les traitres commence immédiatement après les derniers chapitres de Les résistants. C’est une suite quoi : )

L’ouvrage est en licence CC-BY-SA-NC 4.0. Cela signifie que vous pouvez le copier, le prêter, le modifier et le diffuser à volonté, à condition de ne pas le commercialiser et de le partager sous les mêmes conditions. Tout en citant l’auteur du livre. Cloé et Tat ou cestdoncvrai, à votre convenance.

Cher lecteur, gardez en tête qu’ici beaucoup de travail reste à faire : nous cherchons des traqueurs de coquilles, des chasseurs de longueurs, des pourfendeurs de lieux communs, des assassins de stéréotypes (vous avez saisi le principe de cette envolée lyrique) ! Si vous vous sentez d’humeur à nous aider, toute critique et tout avis, bon ou mauvais, sera pris en compte et accepté.

N’hésitez pas à commenter !

Attention : Ce livre est classé mature et comprend, comme le premier volet, des scènes violentes et/ou à caractère sexuel. Vous êtes prévenus.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

JHP
Aru quitte les huttes crasseuses de son hameau maladif, pressé dans sa quête inévitable par sa gardienne Herovoss. Il devra trouver les Sept Seigneurs et obtenir leur sang, afin d’avoir accès aux Enfers, où il affrontera Scelus, la Déesse du Mal.

Un roman de Fantasy « standalone » (qui n’aura pas de suite/d’autres tomes). L’histoire baigne dans l’implicite et le récit est saupoudré d’indices. Un lecteur attentif est préférable, mais ceux qui veulent lire seulement pour se détendre, sans trop y penser, y trouveront aussi leur lot de divertissement. Contient beaucoup de sang et de violence. Ne contient pas de sexe, de romance ou de POV qui saute d’un personnage à l’autre entre chaque chapitre.

Et ne vous attendez pas à une belle petite aventure au pays des arcs-en-ciel. Je ne connais pas le seuil de tolérance de chaque lecteur, mais si vous ne pouvez pas tolérer le chapitre « Peur », vous feriez mieux d’arrêter votre lecture.
3
0
0
365
Nicolas Raviere
Bradbury Challenge 4/52 : Papa Legba - Kadjola


Cette nouvelle fait partie d'un triptyque. Les trois nouvelles sont indépendantes mais les personnages sont les mêmes. Celle-ci se passe pendant un voyage reliant une ville à un village. C'est une nouvelle urbaine et factuelle.


Papa Legba - Sourou se passe dans le village, en enfance. Elle relève plus de l'imaginaire et a l'apparence d'un conte.

Papa Legba - Osseni sera écrite plus tard dans le challenge. Le contenu est réfléchi, pas le traitement.


PS : je ne connais pas l'Afrique, ni la littérature Africaine donc désolé si l'âme Africaine n'est pas là - pour les puristes - mais je tenais quand même à publier ces "échecs". Cela fait partie de mon apprentissage et de la volonté globale que j'ai de m'ouvrir à d'autres horizons.
5
15
29
24
pascalL
Et si l’humanité s’apprêtait à subir le même sort funeste que les dinosaures…
Loin d’un cataclysme causé par un gigantesque astéroïde qui ravagerait toute vie sur notre planète, nous pourrions être victimes d’un organisme tout aussi dévastateur.
Croiser le sillage d’une comète oubliée et voir la Terre ensemencée d’une pluie de météorites portant en leur sein les prémices de notre extinction…serait sans conteste… fâcheux…

Survive à l’apocalypse n’est pas chose aisée… Chacun le découvrira à sa façon… et surtout à ses dépens !
25
41
61
29

Vous aimez lire cestdoncvrai ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0