Remerciements

Une minute de lecture

Bon bah voilà, c’est ici que se termine Les Héritiers – La prisonnière de l’hiver. Merci à tous ceux qui auront lu jusqu’au bout et même à ceux qui se sont essayés sans poursuivre à cette histoire.

Un gros merci à ceux qui suivaient les sorties des chapitres avec assiduité : Blacksephi et Laurent Delépine.

Un énorme merci à Neru pour toutes les questions et discussions sur mon univers, ainsi que pour le super surnom de Lokia : Grumpy Lathos.

Pareil, un énorme merci à Elwenwe, pour les questions, discussions et gros délires qu’on a pu avoir, ainsi que le surnom de Kalor : le coquin.

Un merci particulier à Kya Jahan ma première liseuse sur scribay, ainsi qu’à A.C Jaittom, JuDream-On, moonbird pour leurs annotations.

Merci aussi à tous ceux qui ont pris le temps d’annoter et de commenter mon histoire, ça demande pas mal de boulot.
Si j’ai oublié des noms, je m’en excuse, n’hésitez pas à vous manifester, je vous ajouterai^^

Et pour finir un énormissime, géantissime merci à Evralska, qui a suivi cette histoire depuis sa naissance !


J’espère vous retrouver pour la suite des aventures de Lunixa et Kalor dans le tome 2 :

Les Héritiers – Le peuple maudit.

En attendant, je suis très intéressée par votre avis général. Qu'avez-vous pensé de ce tome dans son ensemble ? Que pensez-vous de l'univers, des personnages ?

Avez-vous des théories pour la suite ou sur le passé de Lunixa ?

Je vous remercie d'avance pour les réponses.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 5 versions.

Recommandations

Défi
David Ballmeyer

"Saisir" est le mot qui me vient d'emblée à l'esprit.
Si tu ne saisis pas la ou les "opportunités" ou "chances" que tu "croises" au cours de ta vie,
ta vie, elle est ratée. Bref, tu as perdu la partie. Et le problème, c'est que l'on a qu'une vie.
C'est valable pour la vie amoureuse, pour les passions, le métier... tous les choix que nous
faisons. Le plus évident, ce sont les "rencontres"manquées, elles se payent cash.
Bonjour chez vous.
3
8
0
0
unpamplemousseausucre
Dans la ferme d'un petit village, tout au sud du pays, vit Ricardo. Son enfance est rythmée par les promenades à vélo jusqu'à l'école et par la vie de ferme, faite d'animaux et de champs, de potagers et de marchés. Élevé par sa mère, il lui doit ses nombreuses valeurs inculquées, de la passion de vivre à la force d'être.
Son adolescence sera faite tantôt de solitude tantôt de joie, jusqu'à sa rencontre avec Elena, fille de riche propriétaire et complètement amoureuse de lui; assez pour venir s'enfermer toute une vie dans sa ferme.
1
0
0
55
Anneh Cerola
Un mot par jour, petit défi quotidien !
3
8
0
0

Vous aimez lire Asa No ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0