[DISCORD]    @Xandar | alias Alexandre

4 minutes de lecture

Ceci est le début de l'historique de tes conversations privées avec @Xandar.

_____________________________________________________________________________

LadyGresham Aujourd'hui à 01h46

Hey ! Salut, j'espère que tu vas bien. C'est toujours dur de commencer ce genre de message, je ne sais jamais comment bien m'exprimer sans avoir l'air creepy. Honnêtement, je ne vais pas y aller par quatre chemins, mais lis tout jusqu'au bout please. Bien entendu, tu n'es absolument pas obligé de me répondre.

Ca fait un bon bout de temps mine de rien qu'on se "connaît", du moins qu'on traîne sur les mêmes serveurs ou l'on se parle parfois, qu'on se croise lors de tes streams, et on s'est vu IRL il n'y a pas longtemps ! Au fond, je ne sais pas si on a de réels points communs, à part les vieux jeux vidéos pour gosses des années 90, la bouffe et le fait d'être du même rang social, si je peux dire ça comme ça.

J'aimerai tellement apprendre à te connaître pour de vrai. Point numéro un. Je sais qu'on m'a dit que tu n'aimais pas les gens, que tu étais égoïste et que tu étais du genre à rester avec ceux que tu connaissais déjà, et peut-être que c'est la vérité après tout ! Cependant, j'aimerai essayer d'être proche de toi. Quand je te vois, j'ai l'impression de me voir, alors oui tu me dira que c'est narcissique, mais ce n'est rien de tout ça. C'est juste que j'ai le sentiment que tu te construis un mur pour te protéger, que tu reste constamment dans ce personnage que t'es créé. Forcément, j'ai envie de passer outre tout ça et de savoir ce qu'il y a derrière.

Quand je t'ai vu pour la première fois, sans savoir qui tu étais vraiment (je t'ai aperçu dans une vidéo) je t'ai de suite trouvé très attirant physiquement. Ce n'est que bien plus tard qu'on m'a appris que toi et le gars que j'avais vu n'étaient qu'une seule et même personne. Te rencontrer en chair et en os il y a peu a confirmé le fait que tu me plaisais énormément. Bien sûr que tes conneries sur les streams et autres ne me laissent pas indifférente, tu me fais rire avec tes imitations de voix et tes expressions bien à toi.

A cette fameuse soirée, après l’évènement, j'avais juste envie de t'approcher, de passer un peu plus de temps avec toi... Cependant, je n'en ai pas trouvé le courage. Mes jambes restaient plantées là ou elles étaient, comme des piquets bien droits dans un trottoir. Rouge comme une tomate dès que je te regardais, c'était très difficile de réfléchir à un sujet de conversation potentiel. Malheureusement, pendant que je me perdais et m'étouffais avec mes mots qui refusaient de sortir, des gens t'avaient déjà encerclé et je ne voulais pas t'ennuyer. Je sais que tu n'es pas fan des démonstrations d'affection publique, comme celle qui s'était jetée à ton cou en s'égosillant, et en partageant à qui voulait l'entendre son immense joie de t'avoir ENFIN rencontré. On a tous vu ton regard pétrifié et gêné. En vrai, je l'ai envié un instant d'avoir osé agir comme ça. Moi aussi j'aurai voulu sentir ta joue un peu plus longtemps contre la mienne. J'avais envie de te tenir dans mes bras, de te faire un câlin comme la pire des groupies, de passer la soirée avec toi et qu'on fasse ensuite un after quelque part.

Point numéro deux. Tu me plaît, je l'ai déjà dis. Tu es vraiment quelqu'un de très plaisant à regarder. Tu as des cheveux sublimes, des yeux magnifiques, une voix à tomber par terre qui m'envoûte dès que je l'entends. Elle me captive, comme ton sourire et le rire qui l'accompagne. Même ça, jamais je ne pourrais te le dire en face. Oui je suis peut-être une lâche après tout... Mais je n'y arrive juste pas. M'exprimer à l'oral c'est un vrai calvaire. On dirait que mon cerveau refuse de fonctionner et me lance un blueScreen dès que je m'apprête à engager la conversation avec un autre être humain. Bref. Tout ce qui est du domaine de la "drague" n'est pas non plus ma tasse de thé. Pas que ce ne soit pas amusant, jouer au chat et à la souris est quelque chose d'assez fun en réalité. Mais comment savoir si je te plais ? Quelques informations me sont parvenues, et je sais qu'en persévérant il y a moyen, cependant je ne crois pas que mener une longue bataille soit ce qu'il faut. Ce serait trop épuisant, tu ne crois pas ?

Ce que j'essaye de te dire c'est que je te veux.

Je veux que tu me regarde, capter ton attention ne serait-ce que quelques minutes. Tu es beau. Tu me rends folle. Tu chamboule toutes mes hormones avec juste un regard, et je ne sais pas comment l'expliquer. C'est comme ça. Les courbes généreuses de ton corps m’appellent, j'ai envie de les sentir, de les parcourir, de sentir ta chaleur, que tu m'embrasse longuement et de t'avoir entièrement rien que pour moi pendant quelques instants. Je veux te voir aimer ça, t'entendre apprécier et en redemander.

Pas d'attaches, pas d'attentes, pas de sentiments... juste un moment ou deux d'égarement, comme ça. C'est tout.



Vu ✔

Annotations

Recommandations

Vous aimez lire LadyGresham ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0