Candy

2 minutes de lecture

Pauline est assise dans un fauteuil bien trop grand pour elle, mais ça ne la dérange pas. Comme ça, elle peut balancer ses jambes autant qu'elle le veut. Il y a d'autre fauteuils dans la pièce, tous vide. La dame à la capuche rouge, elle, est appuyée contre le mur, près de la porte. Elle pianote sur ses avant-bras, comme papa le fait sur l'accoudoir du fauteuil quand il réfléchit. Pauline aurait bien voulu observer plus en détail la pièce ou la dame mais à chaque fois qu'elle lève le nez, la dame, justement, elle se gratte méchamment la gorge. Alors Pauline, elle reste les yeux rivés sur ses chaussures et elle attend. C'est ennuyeux à mourir d'attendre comme ça sans rien faire... Et dire qu'elle pourrait être loin, avec Lucile et Marlène... Elle espère tout de même qu'on la laissera partir un jour ! Soudain, un nœud se forme dans sa gorge et elle a envie de pleurer. Et si papa et maman sont trop fâchés pour venir la chercher ? Si on la laisse ici pour toujours ? Sur cette chaise ? Avec la dame en rouge pour gardien ?

Quand Pauline renifle pour la troisième fois, la dame pousse un gros soupir énervé. Mais Pauline, elle s'en fiche. Elle veut juste revoir papa et maman et rentrer chez elle ! Et enfin, la porte s'ouvre. Mais Pauline a trop peur de se faire gronder si elle lève les yeux alors elle attend. Une personne s'approche d'elle.

- Oooh ma pauvre petite Paulinette... Viens me voir.

Maman, c'est maman ! Elle est venue la chercher ! Elle n'est peut-être pas trop fâchée finalement !

- Maaaaamaaaaaaaan !

Pauline est tellement contente qu'elle pleure pour de bon dans les bras de maman. Comme un bébé. Mais elle s'en fiche. Maman lui caresse les cheveux en faisant des "Lààààà, Lààààà" et il n'y a rien de mieux au monde ! Quand Pauline se calme un peu, maman s'écarte doucement pour lui essuyer les yeux et le nez avec un mouchoir. Alors elle fouille dans son sac et en sort quelque chose de rose.

- Regarde qui est venu avec moi...

- Candy !

Candy, c'est son lapin tout doux tout rose, sa peluche préférée, son doudou. Son nom entier, c'est Candy Bears, c'est marqué sur l'étiquette, même si on ne le voit plus trop à force de le laver... Pauline, elle n'aime pas trop montrer Candy aux gens parce que les peluches, c'est pour les bébés. Mais là, elle a juste envie d'un gros câlin de Candy.
Pendant ce temps, maman se lève et va voir la dame en rouge.

- Merci Sophia. Désolée pour le dérangement...

-Ouais, ouais, de rien...

La dame, elle a l'air méchante même avec maman. Pauline est rassurée, elle est pas juste en colère contre elle, elle est toujours comme ça, c'est tout. Mais d'où maman la connaît ? Pauline, elle n'a jamais vu la dame à la maison, ni aux fêtes. Elle voudrait bien demander à maman qui elle est mais la porte s'ouvre et un grand monsieur qui fait peur entre. Il sert la main à la dame.

- Emissaire Leroy.

Il sert la main à maman.

- Agent Morel...

Il jette juste un coup d'œil à Pauline qui baisse soudain le nez de timidité. Alors le monsieur s'assoit dans le fauteuil le plus loin de Pauline et ouvre le dossier qu'il cachait sous son bras.

- Bien, faisons vite, je suis attendu. Entretien disciplinaire de l'Apprentie Morel Pauline pour vol d'âmes involontaire... Témoin et intervenant : Emissaire Leroy Sophia. Tuteur : Agent Catherine Morel.

Annotations

Recommandations

Orion
Poésie Rubicube
5
2
0
1
Défi
Elea1006

Pièce de Tetris... lumière orangée de fin du monde... Les balcons comme des canots de sauvetage arrimés au bateau... Il doit bien y avoir un moyen d'écrire sur ces trois idées.
Elle tape quelques mots sur son clavier puis les efface.
Ce matin, la machine à imaginer semble un peu grippée.

11
13
1
0
Alain Foucault
C'était bien avant la création.

En fait, il n'y avait pas de création...
11
12
4
4

Vous aimez lire Serenya ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0