Réponse à "BRADBURY CHALLENGE 2017 -2018 semaine 4/52"

de Image de profil de Jeannemrq13Jeannemrq13

Apprécié par 3 lecteurs

Le week-end, c’est beau le week-end, rien à faire juste profiter. C’était ma phrase préférée. Je dis bien c’était, car depuis environ deux jours, je sais que mon week-end va être un enfer. J’ai tellement de choses à faire que j’ai dressé une liste :

- Aller à l’anniversaire de Théo (passablement intéressant)

- Prendre un verre avec Sophie (ça peut aller)

- Aller au cinéma avec Thomas (c’est pas que je n’aime pas les films mais celui-là)

- Aider Léa pour son taf (elle veut sans doute ma mort)

C’est beaucoup trop pour moi, je n’aurais pas une seconde pour souffler, mais je ne pouvais refuser, c’est mes amis, quand même.

Samedi sept heures. Truc de fou, je suis déjà levé. Ma mère qui me disait : A dix-sept ans, c’est important de dormir. Que penserait-elle en me voyant debout si tôt ?

Houlà je perds du temps à penser. Je sais même pas à quelles heures sont tous mes rendez-vous.

Thomas, Léa, Sophie et Théo : message envoyé.

Quatre réponse simultanées vers environ dix heures (et dire que j’aurais pu dormir)

Thomas:15h30

Sophie : 15h00

Théo : vers 18H00

Léa : quand t’as le temps mais cet aprèm

C’est une blague ! Mais j’ai pas le temps aujourd’hui.

Va falloir se presser, faut que je sois le plus tôt possible chez Léa et je vais devoir expédier mon rendez-vous avec Sophie.

J’ai mangé assez vite, il est quasiment quatorze heures et je suis en direction de chez Léa.

-Salut, dis-je en entrant. On va faire vite, je suis pressé.

-Ok, allons-nous installer alors.

Après une heure d’intense réflexion sur des phrases sans queue ni tête, je me rends compte que je suis bientôt en retard.

-Tu m’excuses, c’est pas que ça m’intéresse pas mais je dois filer.

-Ok, à la prochaine, me dit-elle juste avant que je passe la porte.

J’ai couru mais je suis arrivé à l’heure.

-Salut Sophie. Je crains de ne pas pouvoir rester longtemps, je suis pressé.

-Tu m’as l’air essoufflé mais au moins t’es à l’heure, dit-elle en regardant sa montre.

-Je ne sais pas ce que tu insinues, mais peu importe, répondis-je les yeux plissés. Tu veux quoi ? Je vais nous chercher à boire.

-Effectivement, tu es pressé, se moque-t-elle. Un coca s’il te plaît.

Je réponds d’une grimace et me dirige vers le bar. Le temps que je revienne déjà quinze heures dix.

S’ensuivent vingt minutes de discussions sur tout et sur rien.

-Bon, je dois y aller, je vais être en retard.

Je me lève et me mets à courir, au pire je louperai les pubs.

Thomas m’attend devant le cinéma, quand il me voit arriver à bout de souffle, il commence à crier.

-Allez Matt, on court ! Allez !

-Oui... c’est bon… je suis là, haletais-je.

-Il était vraiment pas terrible ce film, me dit Thomas à la sortie.

-C’est toi qui a voulu aller le voir, je te rappelle. Bon faut que je file.

17h57 : je suis devant chez Théo, c’est quand même fou que j’ai pu réussir à tout faire dans les temps.

Allez, j’y vais.

-Surprise !

-Ce n’est que moi les gars.

Chloé qui était cachée derrière le canapé me dit alors :

-On sait tu n’as pas compris notre blague.

-Quelle blague ?

-Tu crois vraiment que c’est une coïncidence si on avait tous un truc à faire à peu près en même temps, ajouta Théo.

-On voulait te bouger, compléta Sophie.

-T’es le plus gros flemmard que la terre est porté.

-On s’est dit que, étant tes amis, on devait te préparé si jamais plus tard tu devais ne pas passer ton temps à ne rien faire.

Tous droits réservés
1 chapitre de 3 minutes
Commencer la lecture

Table des matières

Commentaires & Discussions

J'ai pas l'tempsChapitre6 messages | 4 ans

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0