Le début de la fin

3 minutes de lecture

Yayū leva la tête de sa ratatouille, aux aguets ; un frisson le parcourut, et une pensée désagréable s'imposa dans son esprit comme une évidence.

— Il arrive... murmura-t-il.

Il délaissa sa marmite à l'odeur alléchante pour se précipiter vers la rivière où les autres s'amusaient, insouciants.

— Alerte ! Remettes tous vos fringues, on a de la visite !

Alarmés par sa mine inquiète, ils obtempérèrent sans poser de question, tandis que Yayū allait prévenir Yoake et Kagome qui s'apprêtaient à partir en reconnaissance jusqu'à la plus proche barrière magique.

— Il nous observait depuis tout ce temps, exposa-t-il à la petite Impératrice et la guerrière. Je ressentais parfois une présence malaisante, mais je n'y faisais pas attention, jamais je n'aurais imaginé qu'une telle chose soit possible. Mais là, il n'y a aucun doute : il m'a volontairement laissé pressentir son arrivée imminente.

— Pourquoi ferait-il cela ? Il perd tout l'avantage de la surprise, objecta Yoake.

— Pour nous faire paniquer et nous désorganiser. À présent que nous sommes avertis, nous allons nous préparer à son irruption, qui peut se produire à tout moment. Comme aucun de nous n'a la discipline suffisante, la tension va monter, monter, jusqu'à ce que nous soyons tellement nerveux qu'il pourra nous battre sans effort. C'est un peu ce qu'il avait fait la dernière fois, déclara Kagome avec assurance.

Yayū tressaillit ; il était là, derrière eux, et avait dissimulé sa présence jusqu'au dernier instant.

— Tu parles trop, Kagome. Retourne avec les fantômes, ta place est dans les limbes pour l'éternité, fille maudite !

Un faisceau pourpre jaillit de la paume ouverte de Hirameki et la frappa de plein fouet. Un second rayon atteignit simultanément Yoake au front, et elle s'effondra sans connaissance.

Mais la courageuse combattante vertine refusait de lui céder en montrant sa douleur ; elle se recroquevilla sur elle-même, s'accrochant à son âme pour résister au sort d'attraction.

"Si je lâche prise, je disparais... Et je ne peux pas mourir sans avoir trempé mes mains dans le sang de Hirameki !"

Laisse-la tranquille ! intima Yayū, concentré pour interrompre le flux magique qui entraînait inexorablement l'âme de Kagome hors de son corps.

— Elle n'a que ce qu'elle mérite, puisqu'elle m'a trahi, rétorqua froidement le Garant.

— Je t'ai trahi avant elle !

Sans hésiter, il s'interposa entre le magicien et la jeune fille en proie à une vive souffrance qui se lisait sur son visage.

Aussitôt, le rayon se tarit, et Yayū et Hirameki tombèrent à genoux, sonnés.

— Tu es doué, très doué même... Je t'ai sous-estimé, il semblerait, ricana le Garant. Très bien, je vais donc passer directement à la dernière phase.

Dans un éclair de lumière, la prairie balayée par le vent, la cabane paisible, la rivière et la marmite fumante disparurent, remplacées par des murs et des colonnes de pierres calcaires.

Lorsque le malaise dû à la téléportation s'estompa, Tenshi, Renai, Kodama, Tsubame et Kura se précipitèrent vers les trois blessés.

— Ça va ? demanda la Flamme à son frère.

— Ouais, pas trop mal, mais j'ai la dalle... Merde, ma ratatouille ! Ah, le salaud, il m'a volé ma ratatouille !

— Yoake ne se réveille pas ! cria Tenshi, apeurée.

— Elle n'est qu'évanouie, diagnostica Tsubame d'un ton qui se voulai rassurant. Mais si le traumatisme est d'origine magique, il n'y a rien que je puisse faire...

— Yoake l'Impératrice Sanglante périra et entraînera dans sa chute les fausses Princesses. Il n'y a effectivement rien à faire, mademoiselle Uchiki. Quoique je ne comprends pas bien pourquoi vous souhaitez tant soigner la personne que vous devriez haïr le plus au monde...

Hirameki se pencha à un balcon qui surplombait le petit groupe et fixa intensément la gisōisha.

Tenshi et Renai, serrant ses carnets de voyage contre elle, se dressèrent aux côtés de Yoake, vulnérable dans son coma magique.

Tsubame chercha un peu de réconfort dans la main tiède offerte par Kura avant de répondre :

— Vous me menez en bateau depuis le début ! Pourquoi devrais-je haïr Yoake, ma bienfaitrice, qui se préoccupe tant de moi ?

— Parce qu'elle a détruit votre famille, parce qu'elle s'est emparée du Sangenri. Parce qu'elle a tué votre mère, le Réceptacle, l'Amirale Solan Uchiki !

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

TeddieSage
Blog sentimental et personnel, sans horaire fixe.

Salut. Moi c'est Danny ou si vous préférez, Teddie. Pour une présentation plus complète, lisez le premier article. Je tenais juste à vous remercier d'avoir pris la peine d'ouvrir cette page, au cas ou vous souhaitiez mieux me connaître.

Ce blog n'est pas tout le temps joyeux. La vie m'a rendu malade, mais le confinement est en train de m'achever. Ceci sont mes confessions les plus intimes et je m'ouvre à vous, dans l'espoir de rejoindre quelqu'un qui aussi souffrirait en silence. Bienvenue dans mon cerveau. Vous trouverez parfois des passages légers, mais cet ouvrage se veut avant tout thérapeutique.

Les commentaires et annotations sont fermés. S'il vous plaît, ne faites pas trop attention aux nombreuses fautes et répétitions. Je n'écris pas tout ça dans le but de le faire éditer. Si vous souhaitez communiquer avec moi, je vous prie de le faire en privé. Je ne vise personne dans mes propos, je parle surtout de manière générale. Par contre, parfois je n'aurais pas le choix de répondre indirectement à des questions qu'on me pose, afin que certaines personnes puissent comprendre mon opinion sur certaines choses. En général, je ne mords pas.

Ce blog contient du langage grossier par moments. C'est un endroit pour me défouler, car j'en ai grandement besoin. Si je juge que mes articles posent problèmes, je passerais le tout en privé et partagerais son accessibilité qu'à des gens de confiance. Merci de votre compréhension.

Si le cœur vous en dit, sachez que vous pouvez désormais m'envoyer des dons ou des pourboires par PayPal. Permission accordée par les admins.

https://www.paypal.me/teddiesage
503
0
0
346
Défi
Zosha
C'est de la folie, j'ai pas du tout le temps, mais ça va quand même être marrant, let's try !

Les textes seront courts.... comme beaucoup de mes textes, finalement xD
15
40
9
5
Défi
5
2
0
0

Vous aimez lire KagomeAohane ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0