Deus ex-machina ?

3 minutes de lecture

Il se remit sur ses pieds et se racla la gorge.

— Devant vos yeux ébahis se tient le grand, l'unique, le magnifique, le fantastique Yato !

— ... Qui ?

— Le dieu de la guerre aux trois millions de fidèles, le plus charismatique de tous les temps !

Kura lâcha, perplexe :

— Le vrai Yato ? Plutôt dieu du chômage et de l'intérim, alors.

Tenshi hocha la tête avant de renchérir.

— Un dieu auto-proclamé, doublé d'un stalker.

— Et avec trois millions de pigeons qui t'achètent tes produits dérivés à la noix.

À chaque pique, Yato se tordait dans tous les sens comme s'il faisait une crise d'épilepsie.

— Bon, qu'est-ce que tu veux, donc ? interrogea Kura. À quel moment je t'ai fait une promesse ?

"Mon dieu, qu'est-ce que j'ai pu dire comme bêtise qui me vaut des ennuis maintenant ?"

— Un petit flash-back te rafraîchira la mémoire...

*****

"Yato, si je m'en sors, je te ferai bâtir à mes frais un temple, j'y consacrerai ma vie, s'il le faut. Mais pour l'instant, j'ai besoin que tu fasses quelque chose, là, ça urge !"

*****

— Et maintenant, je veux mon temple ! conclut Yato.

Kura réalisa que le dieu en jogging ne lâcherait pas l'affaire ; même lui rechignait à ne pas tenir ses promesses, il mettait son honneur au-dessus de tout le reste.

— Hem, oui, tout à fait... Mais, euh, je ne peux pas le faire là maintenant, c'est compliqué... "Vite, détourner la conversation..." Et puis, comment tu as fait pour me trouver dans un endroit pareil ?

— Secret professionnel !

"T'es un dieu du chômage..."

Yoake profita de l'interstice pour poser la première question sensée depuis bien longtemps.

— Si tu as pu entrer à NEGI, tu ne pourrais pas plutôt d'abord nous en faire sortir ? Et après, Kura te construira ton temple. Je peux même te donner un emplacement à Sashinju, en guise de remerciement.

— Alors, non, je ne peux pas vous faire sortir de là. En revanche, je veux bien mon temple à Sashinju quand même !

Tous soupirèrent, déçus.

L'espace d'un instant, j'ai eu l'illusion qu'il était utile... Mais en fait, il est fidèle aux représentations qu'on a de lui, constata Renai en notant le contenu de l'étrange conversation dans son carnet.

— Rappelle-moi pourquoi je suis devenue yatoïste ? chuchota Tenshi. Là j'ai un doute...

— Pour embêter Yoake.

— Ah oui, c'est vrai...

YATO ! Je peux savoir ce que tu fais là ?

— Ah, Yohiri, Kineyu... Belle journée, n'est-ce pas ?

Tenshi et Renai dévisagèrent les nouveaux arrivants, qu'elles reconnurent comme la Grande Prêtresse du culte yatoïste et le bras droit du dieu lui-même.

— Reviens tout de suite, tu es convoqué par l'Assemblée des Dieux sur le champ ! Il paraût que tu as usurpé l'identité de Maika, brisé une statue de Bishamon et qu'en voulant faire du prosélytisme, tu as rasé un de ses temples majeurs ! Elles sont furieuses et réclament ta suspension définitive ! lui reprocha la jeune mais autoritaire Yorihi.

— Et tu m'as encore volé l'argent que j'avais mis de côté pour m'acheter un skate ! renchérit Kineyu. Tu ne vas pas t'en sortir comme ça !

Yato frémit en entendant le nom de Bishamon.

— Je veux pas y aller, je veux pas y aller ! chouina-t-il.

— On ne t'a pas demandé ton avis, le coupa Yorihi en claquant des doigts. L'Assemblée m'a donné le pouvoir de te ramener illico, donc tu viendras, que tu le veuilles ou non.

Sans qu'il ait le temps de protester plus longtemps, Yato fut renvoyé dans le monde des esprits afin d'y être jugé pour ses actes irréfléchis.

Ses deux amis s'inclinèrent profondément.

— Je vous prie de nous excuser pour le dérangement, déclara la Prêtresse.

— Hum, excusez-moi, mais vous ne pourriez pas nous faire sortir d'ici, nous aussi ? interrogea Yoake. Vous avez l'air d'être plus compétente que votre divinité...

— C'est malheureusement impossible, nous ne faisons pas partie de cet univers et ne pouvons donc pas interférer dans le déroulement de votre histoire. Ça ferait comme un paradoxe temporel, vous voyez ? Yato a enfreint toutes les règles en vous rendant visite, mais le désordre engendré si je vous aide ne pourra jamais être pardonné par l'Assemblée, tant les bouleversements causés auraient d'impact sur votre monde. Je suis navrée, mais vous allez devoir vous débrouiller seuls. Bonne chance !

Sur ces mots, ils disparurent également avec un petit geste d'au-revoir, laissant les cinq compagnons médusés.

Yoake fut la première à se ressaisir.

— Bon, il va falloir qu'on se débrouille sans aide divine. À défaut de trouver Kagome, il faudra mettre la main sur les deux seules personnes pouvant éventuellement être utiles, à savoir les jumeaux Hanē. Cette fois, c'est à Renai, Tenshi et moi de partir en exploration. Kura et Tsubame, vous restez ici.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

TeddieSage
Salut. Moi c'est Danny ou si vous préférez, Teddie. Pour une présentation plus complète, lisez le premier article. Je tenais juste à vous remercier d'avoir pris la peine d'ouvrir cette page, au cas ou vous souhaitiez mieux me connaître.

Ce blog n'est pas tout le temps joyeux. La vie m'a rendu malade, mais le confinement est en train de m'achever. Ceci sont mes confessions les plus intimes et je m'ouvre à vous, dans l'espoir de rejoindre quelqu'un qui aussi souffrirait en silence. Bienvenue dans mon cerveau. Vous trouverez parfois des passages légers, mais cet ouvrage se veut avant tout thérapeutique.

Les commentaires et annotations sont fermés. S'il vous plaît, ne faites pas trop attention aux nombreuses fautes et répétitions. Je n'écris pas tout ça dans le but de le faire éditer. Si vous souhaitez communiquer avec moi, je vous prie de le faire en privé. Je ne vise personne dans mes propos, je parle surtout de manière générale. Par contre, parfois je n'aurais pas le choix de répondre indirectement à des questions qu'on me pose, afin que certaines personnes puissent comprendre mon opinion sur certaines choses. En général, je ne mords pas.

Ce blog contient du langage grossier par moments. C'est un endroit pour me défouler, car j'en ai grandement besoin. Si je juge que mes articles posent problèmes, je passerais le tout en privé et partagerais son accessibilité qu'à des gens de confiance. Merci de votre compréhension.

Si le cœur vous en dit, sachez que vous pouvez désormais m'envoyer des dons ou des pourboires par PayPal. Permission accordée par les admins.

https://www.paypal.me/teddiesage
513
0
0
351
Défi
Zosha
C'est de la folie, j'ai pas du tout le temps, mais ça va quand même être marrant, let's try !

Les textes seront courts.... comme beaucoup de mes textes, finalement xD
15
40
9
5
Défi
5
2
0
0

Vous aimez lire KagomeAohane ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0