Le Génie des sardines (THE histoire qui a fait toute mon enfance)

4 minutes de lecture

Tenshi n'eut aucun mal à trouver l'assassin qui, assise au bord d'un torrent de montagne, entretenait un dialogue de sourds avec Itami. En réalité, le départ de Hirameki avait dissipé le sort d'inhibition sensorielle qu'il lui avait jeté, mais cela n'arrangeait rien au fait qu'elle ne comprenait rien naturellement ; de plus, elle avait pris l'habitude de parler anormalement fort, ce qui la rendait facilement repérable.

— Un corps austral ? Qu'est-ce que c'est que ça ? Un gars qui vient de l'ouest ? Qui est à l'ouest ?

— Non.

— Du coup c'est quoi, Iwashi ?

— Je m'appelle Itami, corrigea-t-il en secouant la tête. Souffrance, c'est plus classe que sardine, tu vois.

— Excusez-moi, s'immisça Tenshi pour leur faire remarquer sa présence. Bonjour Awa, je suis Tenshi, la fille de Yoake !

L'assassin se tourna vers l'importune et la toisa de la tête aux pieds.

— T'es qui ? Tu ressembles à Haruka, mais en encore plus débraillée.

La jeune femme aux courts cheveux noirs ne semblait pas disposée à discuter amicalement avec elle, mais Tenshi ne perdit pas courage. Lorsqu'elle avait une idée en tête, même un assassin renfrogné ne la ferait pas baisser les bras.

— Peu importe, éluda-t-elle pour en venir au vif du sujet. Est-ce que par hasard vous sauriez si une petite fille de votre clan avait disparu à Kaishinju il y a à peu près douze ans ?

Awa fronça les sourcils d'un air indifférent. Cette mioche l'embêtait avec ses questions stupides. Et sa ressemblance avec Haruka, qui lui avait tellement pourri la vie ces six derniers jours, l'irritait encore plus.

— Comment je pourrais savoir ça, moi ? rétorqua-t-elle. J'avais cinq ans. Maintenant, si tu pouvais dégager...

— Moi, je sais, interrompit Itami.

— Tu accepterais de me le dire ? interrogea Tenshi, agréablement surprise par cette bonne volonté soudaine.

L'esprit haussa les épaules, les mains dans les poches.

— Pourquoi pas ? Je fais ce que je veux.

— Waouh, lâcha Tenshi, abasourdie.

— Cet étonnement exagéré est un peu blessant. C'est pas la première fois que je suis sympa, pourtant.

— Mouais, ça dépend.

— Bon, tu la veux ta réponse, ou pas ?

— Vas-y, vas-y, dis.

La Princesse avait tellement envie de lever le voile qui entourait son passé qu'elle était prête à faire des concessions.

— Surtout, ne faites pas attention à moi, grommela Awa en croisant les bras.

Décidément, cette gosse l'énervait de plus en plus. Si Haruka n'avait pas été dans les parages, elle l'aurait bien tuée pour se défouler... L'appel du vide dans sa poitrine la poussait à étancher sa soif de sang, mais la crainte de se faire rétamer par la jeune magicienne, qui semblait être très attachée à l'archère, la retenait.

—En deux-cent soixante-et-un, commença Itami, une équipe scolaire de Hakujin a quitté Karyū avec une mission bien précise : kidnapper l'amirale Solan Uchiki et...

— Passe-moi les détails, le pria Tenshi.

Elle avait déjà enduré la version longue dans le flashback de Yoake et n'avait aucune envie de repasser des heures à écouter la même histoire en boucle.

— Pff, tu casses toute la tension dramatique, rouspéta-t-il. Pour faire simple, tu t'appelles Hasaki Suzume Yūbi et tu es la demi-sœur d'Awa.

— Comment tu sais qu'il s'agissait de moi ? demanda Tenshi, les yeux ronds.

— Un magicien garde ses secrets, éluda Itami.

L'archère croisa les bras, insatisfaite par cette réponse évasive. Elle aurait bien aimé savoir quels étaient ses liens exacts avec Hakujin et surtout...

— Attends une minute... réfléchit-elle à voix haute.

— Quoi ? se récria-t-il. Ce que j'ai dit est vrai, pour une fois !

— Je suis sa demi-sœur ‽ s'exclamèrent Awa et Tenshi en se pointant du doigt mutuellement.

"Comment ça se fait que la sosie de Haruka soit ma demi-sœur ?" se demandait Awa, perdue et effarée. "Ça veut dire que cette dégénérée est de la même famille que moi ? Mais pourquoi je n'en ai jamais entendu parler ? Et en plus, ça signifie que Haruka est aussi ma demi-sœur ? Mais qu'est-ce que c'est que ce bazar ! Du coup c'est un peu plus compliqué de les tuer, il me semble qu'une loi de Hakujin interdit de massacrer sa famille... Mince, ça m'énerve !"

— Ça fait un peu trop de liens familiaux entre tout le monde à mon goût, remarqua la Princesse. Itami, tu ne vas pas non plus nous dire que tu es le père d'Iro et que Kura est le cousin par alliance de Yoake ?

— Si, bien sûr ! Hé ho, je rigole ! rajouta-t-il en la voyant devenir livide. Ce que t'es crédule, toi !

Tenshi, qui avait conscience qu'Itami en savait beaucoup plus qu'il ne voulait en dire, avait failli tomber dans le panneau. Elle se ressaisit lorsqu'elle comprit qu'il se moquait d'elle et lui lança un regard assassin.

— Maintenant que tu as ta réponse, tu peux dégager ? Je dois parler à mon esclave Iwashi... les coupa Awa, mécontente d'être écartée de la discussion.

"Hop, du vent la mioche ! Je ne veux pas d'ennui avec le clan, mais ta simple présence me donne des boutons, alors tu vas me faire le plaisir de partir le plus loin possible !"

— Je ne suis pas ton ESCLAVE ! s'insurgea l'esprit. Et je m'appelle Itami ! I. T. A. M. I, tu piges ?

Tenshi quitta les deux compagnons qui avaient grandement besoin de remettre les pendules à l'heure et remonta le cours du torrent. C'était risible : elle qui pensait être une princesse n'était en fait qu'un rejeton de meurtriers. Non pas que cela la dérangeait, elle savait bien qu'elle était innocente et n'avait jamais pris part à leurs crimes. Mais tout même, ce flot de bouleversements changeaient radicalement sa façon de voir les choses. Elle resterait la même, jamais elle ne laisserait ses origines définir sa vie. Puisqu'elle avait sous les yeux l'exemple vivant de ce qu'elle serait devenue sans la décision de Yoake, elle avait réalisé la chance qu'elle avait eue. C'était, en un sens, grâce à la mort de Solan et le courage de l'Impératrice qu'elle avait échappé à ce triste destin.

"Merci à toutes les deux."

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

TeddieSage
Blog sentimental et personnel, sans horaire fixe.

Salut. Moi c'est Danny ou si vous préférez, Teddie. Pour une présentation plus complète, lisez le premier article. Je tenais juste à vous remercier d'avoir pris la peine d'ouvrir cette page, au cas ou vous souhaitiez mieux me connaître.

Ce blog n'est pas tout le temps joyeux. La vie m'a rendu malade, mais le confinement est en train de m'achever. Ceci sont mes confessions les plus intimes et je m'ouvre à vous, dans l'espoir de rejoindre quelqu'un qui aussi souffrirait en silence. Bienvenue dans mon cerveau. Vous trouverez parfois des passages légers, mais cet ouvrage se veut avant tout thérapeutique.

Les commentaires et annotations sont fermés. S'il vous plaît, ne faites pas trop attention aux nombreuses fautes et répétitions. Je n'écris pas tout ça dans le but de le faire éditer. Si vous souhaitez communiquer avec moi, je vous prie de le faire en privé. Je ne vise personne dans mes propos, je parle surtout de manière générale. Par contre, parfois je n'aurais pas le choix de répondre indirectement à des questions qu'on me pose, afin que certaines personnes puissent comprendre mon opinion sur certaines choses. En général, je ne mords pas.

Ce blog contient du langage grossier par moments. C'est un endroit pour me défouler, car j'en ai grandement besoin. Si je juge que mes articles posent problèmes, je passerais le tout en privé et partagerais son accessibilité qu'à des gens de confiance. Merci de votre compréhension.

Si le cœur vous en dit, sachez que vous pouvez désormais m'envoyer des dons ou des pourboires par PayPal. Permission accordée par les admins.

https://www.paypal.me/teddiesage
503
0
0
346
Défi
Zosha
C'est de la folie, j'ai pas du tout le temps, mais ça va quand même être marrant, let's try !

Les textes seront courts.... comme beaucoup de mes textes, finalement xD
15
40
9
5
Défi
5
2
0
0

Vous aimez lire KagomeAohane ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0