Et ta sœur ?

4 minutes de lecture

— Je te demande pardon ‽

— Et oui, je sais, ça doit faire beaucoup d'informations à digérer. Ten, Ren, je suis sincèrement désolée de vous avoir menti toutes ces années...

— Tu te faisais une coloration ‽

— Tu sortais en ville ‽

— Tu as un cousin ‽

— Tu as cramé un bateau ‽

Assaillie par cette avalanche de questions décousues et sans lien direct avec sa révélation la plus importante et choquante, Yoake soupira, soulagée ; les deux adolescentes étaient fortes, leurs esprits, résistants. Le Sangenri ne les avait pas choisies par hasard.

— Mon cousin Yoru est décédé il y a cinq ans dans un éboulement alors qu'il se rendait à Kita. Depuis, le col Soratōge est fermé au public, il est trop dangereux.

Elle marqua une pause avant d'exprimer sa surprise.

— Tenshi, Renai, je peux comprendre que vous soyez blessées, que vous me haïssiez, je vous ai menti après tout...

— Maman, l'interrompit Tenshi en la fixant droit dans les yeux. Renai est ma sœur et tu es ma mère, quoi que tu dises. C'est du passé. Tu n'as pas à regretter tes décisions, je suis très heureuse que tu les aies prises, au contraire. Que crois-tu que j'allais répondre ? Que j'aurais largement préféré vivre parmi les assassins de Hakujin ? Non, bien évidemment ! Pour moi, tout cela n'a aucune importance. Tu as fait cela pour notre bien et c'est tout ce qui compte. Pour rien au monde je ne voudrais revenir en arrière. Et surtout, jamais je ne te détesterai, quoi que tu aies fait ou que tu fasses.

Ces paroles rassurèrent Yoake, que la réaction de Tenshi ne surprit pas ; la jeune fille était d'excellent naturel et aimait profondément sa famille adoptive. En revanche, elle se faisait plus de souci au sujet de Renai, qui avait toujours eu plus de mal à la reconnaître comme sa mère, et était plus susceptible d'accuser le choc.

Elle se mordilla un ongle nerveusement avant de l'interroger du regard, mais celle-ci semblait la fuir.

— C'est compliqué, se justifia Renai, morose. Si j'ai bien compris, je suis Tsuya, la sœur de Kodama et Yayū. Je comprends toout à fait la position de Ten, mais contrairement à elle, j'ai une famille connue qui est là, juste à côté de moi. C'est si soudain, et puis, comme je vis avec eux depuis quelques jours, je me suis attachée à eux, c'est vrai que je commençais à les voir comme des amis proches... Je me sens un peu déchirée, même si je ne les connais pas si bien que ça, l'appel du sang...

— Tsuya ! l'apostropha l'archère, avant d'éclater de rire. Tu vois, tu ne réagis même pas à ton propre prénom ! Comment peux-tu dire que tu hésites ? Comme tu l'as très bien dit, tu ne les connais plus, tu n'as pas grandi avec eux. Qui t'a élevée ? Qui a partagé son pain avec toi ? Pendant deux ans, ce fut la famille Hanē. Yoake a douze ans à son actif. Dans ton cœur, qui considères-tu comme tes parents ? Tes parents biologiques, officiels ou effectifs ? Un couple mort depuis douze ans, Warabi et Aki, ou Yoake ? Qui est ta véritable sœur ? Kodama ou moi ?

La dernière phrase avait une intonation désespérée, et Renai fut bouleversée par les larmes qui brillaient dans les yeux bleus de Tenshi. Avec un pincement au cœur, elle serra les poings.

— Je...

Les mots refusaient de sortir, ils restaient bloqués dans sa gorge, l'empêchaient de respirer.

Tenshi la scrutait intensément, en attente, plus pâle que jamais, tandis que Yoake baissait la tête, consciente qu'elle était seule responsable de ces événements.

L'étau se resserrait dans sa poitrine. Renai ne voulait pas répondre, alors qu'elle était sur le point de fondre en larmes.

"Famille de sang, famille de cœur ? Personne ne devrait avoir à faire un choix. Tu es cruelle, Tenshi. Toi, tu n'es pas confrontée à ce choix, tu t'en fiches. Pense un peu à moi..."

— Deux, croassa-t-elle enfin. J'ai toujours eu deux sœurs et un frère. Seulement, je n'avais pas connaissance de leur existence.

Elle tendit la main à Yoake qui contemplait sombrement le sol.

— Et ma seule mère est Yoake.

Yoake releva les yeux, le visage illuminé de bonheur, et elle prit la main qui lui était offerte.

"Je ne doutais pas de ta réponse, Ren. Merci."

Tenshi se décrispa, soulagée par la déclaration de Renai. Une réflexion fit son chemin dans son esprit alors qu'elle la serrait contre son cœur.

— Ton prénom original est donc Tsuya, fort bien... Et moi ?

Elle se tourna vers Yoake, en quête d'une réponse.

— Euh, bredouilla celle-ci, prise au dépourvu. Je ne l'ai pas mentionné dans mon flashback ?

— Non. Alors ? insista Tenshi. Même si cela ne changera rien à ma vie, c'est un élément de mon passé. Et je veux connaître cette partie de moi, bien que je ne m'en souvienne pas.

— En vérité, je ne sais pas grand chose sur toi, Tenshi, avoua Yoake. Je n'ai pas eu le loisir de demander aux bourreaux de So qui tu étais...

— Ça, je m'en doute... convint l'archère. Mais tu n'as jamais cherché ?

L'Impératrice conserva le silence.

— Bon, j'ai compris, je n'en saurai pas plus.

Tenshi fit la moue, dépitée.

— Dommage, j'aurais bien aimé savoir...

— Est-ce vraiment une bonne idée ? intervint Renai.

— Si je viens de Hakujin, il n'y a pas de risque que je regrette ma famille biologique, plaisanta-t-elle avec légèreté. Ne te fais pas de souci là-dessus. Je veux simplement être à égalité avec toi et savoir d'où je viens réellement. C'est important pour moi.

— Tu pourrais demander à Awa, proposa Yoake, songeuse. Après tout, elle est de Hakujin... Même si je doute qu'elle te réponde.

— Qui ne tente rien, n'a rien ! conclut l'archère en s'éloignant d'un pas décidé.

Yoake demeura seule avec Renai et un silence gênant s'ensuivit. Finalement, l'Impératrice s'éclaircit la voix et proposa à sa fille adoptive de s'asseoir pour discuter un peu plus.

— Raconte-moi ton voyage à NEGI, s'il te plaît, la pria l'écrivain.

Elle sortit son carnet qui ne la quittait plus et ajouta avec un clin d'œil :

— Je consigne tous les événements depuis le début de notre périple, afin de ne rien oublier !

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

TeddieSage
Blog sentimental et personnel, sans horaire fixe.

Salut. Moi c'est Danny ou si vous préférez, Teddie. Pour une présentation plus complète, lisez le premier article. Je tenais juste à vous remercier d'avoir pris la peine d'ouvrir cette page, au cas ou vous souhaitiez mieux me connaître.

Ce blog n'est pas tout le temps joyeux. La vie m'a rendu malade, mais le confinement est en train de m'achever. Ceci sont mes confessions les plus intimes et je m'ouvre à vous, dans l'espoir de rejoindre quelqu'un qui aussi souffrirait en silence. Bienvenue dans mon cerveau. Vous trouverez parfois des passages légers, mais cet ouvrage se veut avant tout thérapeutique.

Les commentaires et annotations sont fermés. S'il vous plaît, ne faites pas trop attention aux nombreuses fautes et répétitions. Je n'écris pas tout ça dans le but de le faire éditer. Si vous souhaitez communiquer avec moi, je vous prie de le faire en privé. Je ne vise personne dans mes propos, je parle surtout de manière générale. Par contre, parfois je n'aurais pas le choix de répondre indirectement à des questions qu'on me pose, afin que certaines personnes puissent comprendre mon opinion sur certaines choses. En général, je ne mords pas.

Ce blog contient du langage grossier par moments. C'est un endroit pour me défouler, car j'en ai grandement besoin. Si je juge que mes articles posent problèmes, je passerais le tout en privé et partagerais son accessibilité qu'à des gens de confiance. Merci de votre compréhension.

Si le cœur vous en dit, sachez que vous pouvez désormais m'envoyer des dons ou des pourboires par PayPal. Permission accordée par les admins.

https://www.paypal.me/teddiesage
503
0
0
346
Défi
Zosha
C'est de la folie, j'ai pas du tout le temps, mais ça va quand même être marrant, let's try !

Les textes seront courts.... comme beaucoup de mes textes, finalement xD
15
40
9
5
Défi
5
2
0
0

Vous aimez lire KagomeAohane ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0