Deuxième secret

2 minutes de lecture

Hôpital universitaire Byakuren de Hamashinju.

Yoru poussa la porte massive de l'ancienne bâtisse et la retint pour Yoake. Sa visite inopinée en cette période de crise avait pris le personnel au dépourvu, et rien n'avait été préparé pour l'accueillir.

Elle traversa le hall fourmillant d'hommes et de femmes en blouses de différentes couleurs. Personne ne lui prêtait réellement attention, tous se pressaient dans les couloirs pour une urgence ou tout simplement prendre leur pause-café ; quelques uns cependantse retournaient, intrigués par la couleur singulière de ses cheveux, avant de passer leur chemin.

L'hôpital de province n'était pas si grand, et Yoake ne se perdit que trois fois avant de trouver la porte de la chambre des survivants de la catastrophe.

— C'est qui ? interrogea une petite vois aigüe lorsqu'elle pénétra dans la pièce colorée avec son cousin.

— La Rei... L'Impératrice Yoake, lui expliqua une infirmière en interrompant son travail pour la saluer. Elle vient te voir, avec Yayū.

— Ah bon ? Pourquoi ?

— Pour m'assurer que vous alliez bien, répondit Yoake. Je vous en prie, continuez, ne faites pas attention à moi.

L'infirmière acquiesça et finit de relever les constantes de la fillette.

L'entretien se déroula sans accroc : Kodama – tel était son nom – était indemne, bien qu'un peu sous le choc, mais elle n'avait pas vraiment conscience de la gravité de sa situation ; elle n'avait fait que lui poser des questions touchantes de naïveté. Quant à son frère, il était en unité de soins intensifs et se rétablissait un peu moins rapidement qu'elle, mais son pronostic vital n'était plus engagé.

Cependant, Yoake quitta l'hôpital avec un nœud à l'estomac.

Ces yeux violets, cette tignasse blonde, ces taches de rousseur, elle ne les connaissait que trop bien.

La bambine qu'elle avait ramenée de Kaishinju, qu'elle avait adoptée et baptisée Renai, cette petite était sans nul doute la sœur disparue peu avant la catastrophe des mages à en devenir Kodama et Yayū.

Un peu plus tard dans la journée, de retour dans son bureau au cœur du palais de Sashinju, Yoake établit et signa de nouveaux papiers. Elle apposa son sceau sur la cire rose à côté de son nom et classa les documents dans une pochette dédiée.

"Kodama Tatsumaki et Yayū Yogen Hanē, vous êtes à present les pupilles de Suna."

Elle n'avait mis personne d'autre que sa mère dans la confidence, et celle-ci décédée, seul le Garant, qui avait lancé le sort de modification des mémoires, avait connaissance de l'origine falsifiée des nouvelles Princesses. Mais elle comptait bien y remédier grâce à ses pouvoirs fraîchement acquis. En étudiant un peu, elle trouverait un moyen de faire oublier au magicien ces événements fâcheux.

Mais la priorité était d'abord de canaliser la puissance de Kodama, à l'origine, de fait, de la vague titanesque qui s'était abattue sur Hamaryū. L'EMS semblait être la structure la plus appropriée, puisqu'elle possédait une section pour les enfants précoces. Elle devait encore valider son inscriptation en cours d'année et sa dérogation, mais Yoake n'avait pas de crainte quant à son admission. Son frère n'avait pas l'air de poser de problème, il pourrait grandir sous tutelle près de la capitale. Et ni l'un ni l'autre ne saurait que leur sœur Tsuya était vivante et destinée à devenir Reine un jour.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

TeddieSage
Blog sentimental et personnel, sans horaire fixe.

Salut. Moi c'est Danny ou si vous préférez, Teddie. Pour une présentation plus complète, lisez le premier article. Je tenais juste à vous remercier d'avoir pris la peine d'ouvrir cette page, au cas ou vous souhaitiez mieux me connaître.

Ce blog n'est pas tout le temps joyeux. La vie m'a rendu malade, mais le confinement est en train de m'achever. Ceci sont mes confessions les plus intimes et je m'ouvre à vous, dans l'espoir de rejoindre quelqu'un qui aussi souffrirait en silence. Bienvenue dans mon cerveau. Vous trouverez parfois des passages légers, mais cet ouvrage se veut avant tout thérapeutique.

Les commentaires et annotations sont fermés. S'il vous plaît, ne faites pas trop attention aux nombreuses fautes et répétitions. Je n'écris pas tout ça dans le but de le faire éditer. Si vous souhaitez communiquer avec moi, je vous prie de le faire en privé. Je ne vise personne dans mes propos, je parle surtout de manière générale. Par contre, parfois je n'aurais pas le choix de répondre indirectement à des questions qu'on me pose, afin que certaines personnes puissent comprendre mon opinion sur certaines choses. En général, je ne mords pas.

Ce blog contient du langage grossier par moments. C'est un endroit pour me défouler, car j'en ai grandement besoin. Si je juge que mes articles posent problèmes, je passerais le tout en privé et partagerais son accessibilité qu'à des gens de confiance. Merci de votre compréhension.

Si le cœur vous en dit, sachez que vous pouvez désormais m'envoyer des dons ou des pourboires par PayPal. Permission accordée par les admins.

https://www.paypal.me/teddiesage
503
0
0
346
Défi
Zosha
C'est de la folie, j'ai pas du tout le temps, mais ça va quand même être marrant, let's try !

Les textes seront courts.... comme beaucoup de mes textes, finalement xD
15
40
9
5
Défi
5
2
0
0

Vous aimez lire KagomeAohane ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0