Le trésor

3 minutes de lecture

Pendant qu'Awa s'acharnait sur Kagome, amorphe comme si elle avait pris du protoxyde d'azote, Haruka fouinait dans l'immense salon qui avait été le théâtre de leur duel. La disparition du sabre blanc avait annulé tous les effets magiques, et la fissure dans le sol s'était refermée, rendant à la pièce son aspect normal.

— Où est cette fichue Couverture Sacrée ? rouspétait-elle. Elle ne doit pas être bien loin...

Kura la suivait du mieux qu'il pouvait, mais trébuchait souvent sur les multiples objets insolites qui traînaient par terre. Il marcha sur une brique LEGO, bondit de douleur, atterrit sur une cassette vidéo, dérapa successivement sur un savon et une peau de banane, pour finir par se cogner la tête sur une poêle à frire. Alors, il eut l'Illumination.

— Attention, c'est un vrai capharnaüm ici, l'avertit mollement Haruka, très concentrée sur ses recherches.

— Lors d'un duel, si une troisième personne s'ajoute, est-ce que ça devient une truelle ?

Haruka se tourna vers lui, les yeux ronds.

— Mais qu'est-ce que tu racontes ? Tu es sérieux là ?

— Absolument.

— La vache, tu t'es pas raté, toi. Garde tes questions existentielles pour toi, d'accord ? Je suis occupée, là, j'ai pas envie d'écouter tes fadaises.

Yasha choisit cet instant pour revenir auprès de son maître, désireuse de remplir ses fonctions de guide – pour une fois – , mais le fit avec tant de zèle qu'elle empêtra sa queue autour des jambes de Kura et le fit s'assommer sur une grosse boîte en bois.

— Aïe, grommela-t-il en se frottant le crâne. J'ai l'impression de passer ma vie à être frappé, moi, quel boulet, ce loup...

— Oh, tu as trouvé le coffre !

Haruka se précipita sur l'objet de sa convoitise, toute excitée par cette découverte. Elle vérifia qu'il ne s'agissait pas d'un Mimik – elle avait bien sûr lu le guide pour réussir son aventure – , puis tenta de forcer la serrure avec une épingle à cheveux. Comme elle n'avait en fait aucune idée de la façon dont il fallait procéder et que le loquet lui résistait, elle s'énerva rapidement et finit par défoncer le convercle à coups de pied. Une petite musique familière s'éleva tandis qu'elle extrayait triomphalement le contenu du coffre.

— Qu'est-ce que c'est que ça ? marmotta-t-elle en considérant le bout de papier jauni qu'elle avait empoigné.

"Bonzour, voyazeurs, vous z'avez dû voir que la Couverture Sacrée n'était plus là. Vous z'avez le seum, hein ? Mouahahahahahaha ! Ze suis démoniaque. Signé : Zérard le Blobfisse." lut-elle à voix haute.

— G... Garde ton calme, la supplia Kura.

— Pourquoi dis-tu ça ? Je suis... parfaitement... calme... asséna-t-elle en réduisant la note en mille morceaux.

Pour prouver qu'elle n'était pas du tout frustrée, elle tira un penalty avec le coffre sur un innocent porte-manteau qui avait eu le malheur de se trouver à proximité, lequel en tombant activa un objet cubique de nature indéterminée, qui se mit à vibrer et à clignoter frénétiquement.

— Oups, c'est pas bon, ça...

Paniquée, elle se rua sur le cube menaçant et le secoua dans tous les sens pour qu'il s'éteigne.

— Un bouton, il doit bien y avoir un bouton pour arrêter ce truc...

Mais la surface parfaitement plane et l'absence de jointures ne permettaient aucune prise, et elle était incapable de l'ouvrir.

"Ce n'est peut-être pas dangereux, après tout... Ça brille de toutes les couleurs, on dirait plutôt une boule disco... Mais en cube. C'est marrant, ça. Et puis, qui garderait une bombe chez soi ?"

La mine antipersonnelle datant de l'époque pré-suniane explosa un quart de moitié de minute après que la Mort ait rejeté les trois compagnons hors de son antre en les expédiant dans le biotope adjacent ; le manoir et son désordre furent pulvérisés avec une minutie chirurgicale par l'engin destructeur, relique d'une ère révolue, tandis qu'ils traversaient pour la troisième fois un couloir magique vers une destination inconnue.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

TeddieSage
Salut. Moi c'est Danny ou si vous préférez, Teddie. Pour une présentation plus complète, lisez le premier article. Je tenais juste à vous remercier d'avoir pris la peine d'ouvrir cette page, au cas ou vous souhaitiez mieux me connaître.

Ce blog n'est pas tout le temps joyeux. La vie m'a rendu malade, mais le confinement est en train de m'achever. Ceci sont mes confessions les plus intimes et je m'ouvre à vous, dans l'espoir de rejoindre quelqu'un qui aussi souffrirait en silence. Bienvenue dans mon cerveau. Vous trouverez parfois des passages légers, mais cet ouvrage se veut avant tout thérapeutique.

Les commentaires et annotations sont fermés. S'il vous plaît, ne faites pas trop attention aux nombreuses fautes et répétitions. Je n'écris pas tout ça dans le but de le faire éditer. Si vous souhaitez communiquer avec moi, je vous prie de le faire en privé. Je ne vise personne dans mes propos, je parle surtout de manière générale. Par contre, parfois je n'aurais pas le choix de répondre indirectement à des questions qu'on me pose, afin que certaines personnes puissent comprendre mon opinion sur certaines choses. En général, je ne mords pas.

Ce blog contient du langage grossier par moments. C'est un endroit pour me défouler, car j'en ai grandement besoin. Si je juge que mes articles posent problèmes, je passerais le tout en privé et partagerais son accessibilité qu'à des gens de confiance. Merci de votre compréhension.

Si le cœur vous en dit, sachez que vous pouvez désormais m'envoyer des dons ou des pourboires par PayPal. Permission accordée par les admins.

https://www.paypal.me/teddiesage
513
0
0
351
Défi
Zosha
C'est de la folie, j'ai pas du tout le temps, mais ça va quand même être marrant, let's try !

Les textes seront courts.... comme beaucoup de mes textes, finalement xD
15
40
9
5
Défi
5
2
0
0

Vous aimez lire KagomeAohane ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0