Voyage imprévisible

2 minutes de lecture

La pente était raide, les graviers les faisaient déraper ; à plusieurs reprises, Renai manqua perdre l'équilibre en trébuchant sur les multiples obstacles qui parsemaient le sentier. Depuis sa quasi-noyade, elle était souvent prise de vertiges et de maux de tête lancinants, ce qui n'arrangeait rien. Cependant, elle continuait à marcher sans se plaindre – une princesse ne se plaignait jamais, elle l'avait appris bien assez tôt. Au moindre signe de faiblesse, un dirigeant pouvait être renversé par des envieux. Ici, elle ne risquait rien a priori, mais elle conservait sa fierté. Il ne lui restait pas grand chose à part cela. On lui avait déjà enlevé sa sœur, sa mère adoptive et son foyer pour l'envoyer silloner les routes d'un monde inconnu et hostile.

Le chemin – si tant est que l'on pouvait appeler cela un chemin – à flanc de montagne serpentait autour des roches imposantes, traçant ses sinuosités à travers cols et vallées. Plus de végétation à une telle altitude, l'air était devenu rare, rendant leur respiration laborieuse. La température était basse, mais pas suffisamment pour changer le brouillard en givre.

Kodama, Yayū et Renai progressaient lentement, autant pour économiser leurs forces et leur souffle que pour s'assurer de la résistance du sol sous leurs pas. À plusieurs reprises, le chemin constitué de pierres et de terre s'était dérobé ; ils avaient failli chuter dans le vide, seule la réactivité du magicien blond leur avait sauvé la vie. Bien qu'elle se refusât à l'admettre, Kodama était reconnaissante envers son frère de veiller sur elle ainsi que sur Renai.

Leur déplacement fulgurant de la forêt tranquille à cette montagne hostile était un mystère que Kodama, grâce aux notions acquises à l'EMS, n'avait pas tardé à dissiper.

— NEGI est divisé en plusieurs biotopes adjacents, et séparés par des parois magiques imperméables à toute forme de vie, avait-elle expliqué doctement. Chacun d'eux est inspiré d'une région du continent visitée par Itsutae Hatsuga. La forêt était probablement celle d'Obłok qui se trouve à Shikyū, après le désert de Suna. Ici, il s'agit probablement des Atsuyama, au nord. Si on considère le nombre incroyable de voyages que le premier Garant a effectués, j'imagine que les biotopes de NEGI sont variés, très différents les uns des autres, et surtout quasiment inconnus. Ses immenses pouvoirs psychiques lui ont permis de s'aventurer très loin dans les terres au nord des Trois Républiques Kitanes, ainsi qu'au-delà du désert de Shimo de Kōriguni, jusqu'à la Cité Libre de Tēvlana, et que sais-je encore... Mes connaissances sur le sujet sont limitées, je n'ai pas lu ses carnets. Je ne peux dire qu'une seule chose : nous ne sommes pas au bout de nos peines, et tout peut arriver.

"Tout pouvait arriver", écrivit Renai dans son carnet à la date du 1er mai 273. "Kodama et Yayū ne pouvaient toujours pas se supporter mutuellement, cependant, ils coopéraient autant que possible dès qu'il s'agissait d'aider la princesse. Cette dernière était perplexe quant à leur relation mais n'osait pas les interroger sur ce sujet délicat. Elle poursuivait donc sa route en leur compagnie, à travers les dangers et les embûches, sans savoir où ce chemin montagneux la mènerait."

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Défi
Zosha
C'est de la folie, j'ai pas du tout le temps, mais ça va quand même être marrant, let's try !

Les textes seront courts.... comme beaucoup de mes textes, finalement xD
17
41
9
5
Défi
Marylou

Le rongeur sera
Le dernier habitant du
Globe terrestre
4
0
0
0
Défi
3
2
0
0

Vous aimez lire KagomeAohane ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0