Kiokusōshōshitsu

5 minutes de lecture

Vocabulaire :

Kiokusō = Kioku (souvenir) + sō (je sais plus)

Kiokusōshōshitsu = amnésie

*****

Iro tressaillit, autant de peine pour la princesse que de peut pour elle-même ; cette révélation était pour elle un avertissement que si elle avait une famille, certains de ses membres seraient peut-être décédés. À la joie de les retrouver et de réapprendre à les connaître s'ajouterait alors la douleur de la perte d'un être cher.

— Toutes mes condoléances, dit-elle en baissant la tête.

— Ce n'est rien, la rassura Tenshi en se signant d'un cercle en hommage au défunt.

Après une seconde d'hésitation, Ira l'imita consciencieusement.

— Ma mère est morte également, mais sa perte est plus récente : ce matin-même, j'ai été la première à découvrir son corps. Ou plutôt, sa disparition, rectifia-t-elle, car tout ce que j'ai trouvé, c'est une dague, celle que Kagome a ensorcelée.

Elle marqua une pose, cherchant ses mots.

— Elle s'était littéralement évaporée. La seule preuve de sa mort violente était le sang sur ses draps et cette arme.

Iro se tut respectueusement, impressionnée en secret par le courage de Tenshi d'avoir surmonté sa douleur et l'assurance avec laquelle elle en parlait. La jeune princesse, quant à elle, savait que son prompt rétablissement n'était dû qu'à la présence réconfortante de Maika – ou Yato, elle n'était plus sûre d'elle, ce rêve la rendait confuse ; autrement, elle serait restée prostrée et apathique pendant des jours. Seules l'aura apaisante et la douce voix de la belle femme avaient calmé la tempête de sentiments qui menaçait de l'anéantir et insufflé la volonté d'aller de l'avant. Ses paroles avaient comme comblé un vide dans son cœur, et elle était ressortie plus sereine et assurée ; elle-même l'ignorait, mais sa résolution nouvelle transparaissait dans chacun de ses mots et actions.

— Elle n'en parlait pas beaucoup, mais je sais qu'elle rencontrait beaucoup de difficultés à faire passer certaines lois sur les activités de la mafia ; en particulier avec le Garant, Koebi Niji Hirameki. Lui ou un des clans doit être lié à l'assassinat de ma mère ; personne d'autre n'avait de mobile valable pour vouloir la supprimer, c'était une dirigeante juste et aimée du peuple. Elle savait quelque chose, et ce quelque chose était un secret suffisamment important et compromettant pour qu'elle devienne gênante.

Tenshi saisit entre ses mains solides d'archère une mèche de ses cheveux violets et la contempla amèrement.

— Ce mystère doit également avoir un rapport avec le Sangenri, dit-elle pensivement.

— Sangenri ? releva Iro.

— Je n'ai pas vraiment écouté en cours lorsqu'on a appris ça, mais en gros, c'est une perle magique qui se met dans l'œil de quelqu'un et lui fait une coloration mauve, expliqua-t-elle.

Iro hocha la tête, admirant en silence les reflets lumineux du soleil jouant dans la chevelure parme de son amie.

— Je n'ai aucun souvenir concernant le moment où cette bille s'est incrustée dans mon œil, mais je suis sûre d'une chose : la femme qui, officiellement, est Réceptacle actuellement, est une usurpatrice. Elle réside à des centaines de kilomètres de Sashinju, et la probabilité qu'elle soit venue mourir sous ma fenêtre est quasi nulle. Cette énigme paraît insolvable, comme celle de Kagome.

— Peut-être, risqua Iro timidement, vient-elle d'un monde parallèle, ainsi que tu l'as suggéré. Dans cette réalité, elle est la fille du Garant, un incident grave est survenu et elle est à la recherche du traître. La Tenshi qu'elle connaît a une sœur prénommée Renai, un père et une mère, et est douée pour pour le tir à l'arc. Les deux univers se télescopent en ce lieu, NEGI, et leurs histoires et personnages concordent jusqu'à un certain point. Ce qui signifierait que la Reine de l'autre Suna n'est pas morte, et que tu lui as donné de faux espoirs concernant Renai-bis.

Tenshi écarquilla les yeux, surprise. "Quelle imagination ! En un instant, elle a élaboré toute une théorie expliquant les moindres incohérences liées à l'apparition de Kagome..."

— On va rester sur ton idée, déclara-t-elle fermement. C'est ce qui me semble le plus plausible. De toute façon, je n'ai rien de mieux à proposer. Kagome vient d'un monde parallèle, ce qu'elle a dit ne nous concerne pas. À présent, ne nous préoccupons plus de ça. Parle-moi de toi. Comment es-tu arrivée ici ?

L'amnésique garda le silence, les yeux fixés sur un point à l'horizon, les lèvres crispées.

— Je ne sais pas, finit-elle par répondre. Je ne me souviens pas de ma vie antérieure. Je me suis réveillée sur un rocher, et j'ai rencontré un homme. Il disait s'appeler Koebi Niji Hirameki.

— Koebi, cracha Tenshi rageusement. Le salaud ! Pardon, je t'ai interrompue, continue.

— Il m'a volé mes souvenirs et a accepté de me les rendre à la condition que je te guide vers lui, à l'est. Sur ces mots, il m'a larguée dans le désert, en chemise de nuit, sans eau ni nourriture. Je t'ai trouvée, et me suis endormie d'épuisement peu après. La suite, tu la connais...

Tenshi la dévisagea, stupéfaite.

— Et malgré cela, tu marches avec moi en direction de l'ouest, selon le conseil de Kagome. Ne souhaites-tu pas retrouver la mémoire ?

— Si, répondit Iro, songeuse. Seulement, je ne suis pas persuadée que ce Koebi tienne sa promesse ; je préfère me fier à Nigami, qui, elle, nous a donné une chance de survivre.

Elle désigna sa besace remplie d'herbes et de remèdes ainsi que leur sac de vivres.

— Être Réceptacle pourrait s'avérer utile, ajouta Tenshi, j'ai été obligée d'étudier les bases de la magie – pas autant que Renai, toutefois. Peut-être serai-je capable de restaurer tes souvenirs, après tout, c'est un peu comme un ordinateur, non ? Mais pas avant de longues années, j'en ai peur.

— Merci. Tu auras tout le loisir de t'y consacrer lorsque nous serons sorties de NEGI.

La princesse fit la moue.

— Peut-être, mais peut-être pas, dit-elle lentement. Renai et moi sommes jumelles, et cela m'étonnerait que la loi nous autorise à régner à deux. Seulement, nous n'avons pour ainsi dire jamais abordé le sujet de l'héritage, et j'ignore complètement si notre mère a désigné l'une de nous pour lui succéder, et qui. Enfin, j'imagine que Ren ferait une bien meilleure Impératrice que moi, elle est plus intelligente, plus cultivée, plus royale dans ses manières... Ce qui signifierait que moi, je serais... Une conseillère ? J'aurais donc du temps... Je n'aime pas trop étudier, mais je pourrai te trouver un docteur en Kiokusō qui te rendrait tes souvenirs ! s'exlama-t-elle, enthousiaste.

— Au fond, ajouta Iro, je ne suis pas sûre que retrouver mes souvenirs soit une bonne idée.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

TeddieSage
Blog sentimental et personnel, sans horaire fixe.

Salut. Moi c'est Danny ou si vous préférez, Teddie. Pour une présentation plus complète, lisez le premier article. Je tenais juste à vous remercier d'avoir pris la peine d'ouvrir cette page, au cas ou vous souhaitiez mieux me connaître.

Ce blog n'est pas tout le temps joyeux. La vie m'a rendu malade, mais le confinement est en train de m'achever. Ceci sont mes confessions les plus intimes et je m'ouvre à vous, dans l'espoir de rejoindre quelqu'un qui aussi souffrirait en silence. Bienvenue dans mon cerveau. Vous trouverez parfois des passages légers, mais cet ouvrage se veut avant tout thérapeutique.

Les commentaires et annotations sont fermés. S'il vous plaît, ne faites pas trop attention aux nombreuses fautes et répétitions. Je n'écris pas tout ça dans le but de le faire éditer. Si vous souhaitez communiquer avec moi, je vous prie de le faire en privé. Je ne vise personne dans mes propos, je parle surtout de manière générale. Par contre, parfois je n'aurais pas le choix de répondre indirectement à des questions qu'on me pose, afin que certaines personnes puissent comprendre mon opinion sur certaines choses. En général, je ne mords pas.

Ce blog contient du langage grossier par moments. C'est un endroit pour me défouler, car j'en ai grandement besoin. Si je juge que mes articles posent problèmes, je passerais le tout en privé et partagerais son accessibilité qu'à des gens de confiance. Merci de votre compréhension.

Si le cœur vous en dit, sachez que vous pouvez désormais m'envoyer des dons ou des pourboires par PayPal. Permission accordée par les admins.

https://www.paypal.me/teddiesage
503
0
0
346
Défi
Zosha
C'est de la folie, j'ai pas du tout le temps, mais ça va quand même être marrant, let's try !

Les textes seront courts.... comme beaucoup de mes textes, finalement xD
15
40
9
5
Défi
5
2
0
0

Vous aimez lire KagomeAohane ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0