Succession

3 minutes de lecture

Yayū sembla remarquer seulement la présence de Renai, qu'il avait ignorée durant son dialogue à une voix avec Kodama.

— Hé, Renai, c'est ça ? l'apostropha-t-il. Tu sais ce que c'est, NEGI ? Tu as dû apprendre ça à l'école !

Renai le toisa avec défiance avant de rétorquer sans daigner faire un pas.

— C'est un monde généré magiquement par le premier Garant et dans lequel il a synthétisé le Sangenri. Il est composé de plusieurs strates parallèles qui sont en fait différents biotopes, et séparées par des barrières magiques. Il faut en traverser plusieurs pour atteindre le cœur de NEGI où se trouve l'unique sortie. Le lieu de la genèse du Sangenri est inconnu, mais on suppose qu'il se trouve au sud de NEGI.

— Justement ! Hirameki essaiera de vous attirer vers le sud, car c'est là qu'il lui sera le plus aisé de reconstituer le Sangenri, selon ses études. Si vous allez vers le centre, c'est-à-dire au nord par rapport à ici, vous le prendrez au dépourvu !

— Et Tenshi, comment fera-t-elle ? demanda Renai, inquiète quant au sort de sa sœur. Si j'ai bien compris, elle est aussi quelque part à NEGI, je dois la retrouver, sinon...

Elle n'osa pas formuler sa plus grande crainte, à savoir que Ten, trop sensible, ne puisse supporter la douleur d'avoir perdu Yoake et ne fasse quelque chose de... stupide.

— Ne te fais pas de bile à son sujet, je me charge de la prévenir et de lui dire d'aller elle aussi au cœur de NEGI, de sorte à ce que vous vous retrouviez. Et si tu redoutes un accident, sache que Hirameki avait prévu de vous faire accompagner d'au moins un "garde du corps" si j'ose dire, donc elle n'est pas seule.

— Et comment feriez-vous pour la contacter ? À moins de cacher un pigeon voyageur sous votre turban, ce qui m'étonnerait fort, je vous vois mal...

Renai était toujours méfiante, même si son désir de revoir Tenshi faisait tomber une à une ses réticences.

— Je suis magicien des pensées, mentaliste, petite. Je peux pratiquer la télépathie et même contrôler tous les êtres vivants, à la seule condition de ne les avoir jamais rencontrés. Je n'ai pas eu le plaisir d'être invité par Kodama au palais de Sashinju pour vous voir, donc je peux contacter ta sœur, CQFD.

— Et Kodama, fit remarquer Renai, comment pouvez-vous entendre ce qu'elle dit et l'empêcher de s'exprimer ?

— Nous sommes frère et sœur et lorsqu'un lien aussi fort se forme, il lui est possible de communiquer avec cette personne, répondit la voix de Kodama. Et il peut transmettre en temps réel sa conversation à une autre personne quelconque. Mais, Renai...

— Ne t'aventure pas en terrain glissant, Koko, l'interrompit Yayū. Pourquoi me faire confiance, dis-tu ? Je vais reposer la question autrement : as-tu une bonne raison de ne pas me faire confiance ? Je suis ton frère, après tout, le même sang coule dans nos veines...

— Kodama, déclara Renai en s'approchant des deux magiciens blonds. J'ai pris ma décision.

Un instant, Kodama eut une vision fugitive de son Impératrice lui annonçant sur le même ton qu'elle avait décidé de cacher ses filles au monde entier ; Renai, l'héritière du trône, allait-elle connaître le même funeste destin ?

— C'est un ordre que je vous donne, en tant que Princesse de Suna. Yogen Hanē, prévenez ma sœur la Princesse Tenshi que nous nous retrouverons au centre de NEGI, et exposez-lui la situation comme votre sœur l'a fait pour moi. Kodama, nous marcherons vers le nord à sa rencontre et Yogen viendra aussi, afin que je puisse parler à Ten. Nous partons immédiatement, conclut-elle d'un ton sans appel.

Kodama la regarda, abasourdie et tentée de protester, mais hocha la tête sans discuter. Yayū, lui, observait la frêle princesse donner ses instructions avec autorité en souriant. Ce voyage promettait d'être amusant.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

TeddieSage
Salut. Moi c'est Danny ou si vous préférez, Teddie. Pour une présentation plus complète, lisez le premier article. Je tenais juste à vous remercier d'avoir pris la peine d'ouvrir cette page, au cas ou vous souhaitiez mieux me connaître.

Ce blog n'est pas tout le temps joyeux. La vie m'a rendu malade, mais le confinement est en train de m'achever. Ceci sont mes confessions les plus intimes et je m'ouvre à vous, dans l'espoir de rejoindre quelqu'un qui aussi souffrirait en silence. Bienvenue dans mon cerveau. Vous trouverez parfois des passages légers, mais cet ouvrage se veut avant tout thérapeutique.

Les commentaires et annotations sont fermés. S'il vous plaît, ne faites pas trop attention aux nombreuses fautes et répétitions. Je n'écris pas tout ça dans le but de le faire éditer. Si vous souhaitez communiquer avec moi, je vous prie de le faire en privé. Je ne vise personne dans mes propos, je parle surtout de manière générale. Par contre, parfois je n'aurais pas le choix de répondre indirectement à des questions qu'on me pose, afin que certaines personnes puissent comprendre mon opinion sur certaines choses. En général, je ne mords pas.

Ce blog contient du langage grossier par moments. C'est un endroit pour me défouler, car j'en ai grandement besoin. Si je juge que mes articles posent problèmes, je passerais le tout en privé et partagerais son accessibilité qu'à des gens de confiance. Merci de votre compréhension.

Si le cœur vous en dit, sachez que vous pouvez désormais m'envoyer des dons ou des pourboires par PayPal. Permission accordée par les admins.

https://www.paypal.me/teddiesage
513
0
0
351
Défi
Zosha
C'est de la folie, j'ai pas du tout le temps, mais ça va quand même être marrant, let's try !

Les textes seront courts.... comme beaucoup de mes textes, finalement xD
15
40
9
5
Défi
5
2
0
0

Vous aimez lire KagomeAohane ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0