La confrontation

3 minutes de lecture

"Ça va aller, Ten. Kodama et Yoake ne vont pas se laisser faire par cette fille-là."

Renai aurait bien aimé pouvoir s'en persuader, mais les mots restaient bloqués dans sa gorge. Elle n'avait pas le droit de mentir à sa soeur sur quelque chose d'aussi grave. Tenshi se mordit la lèvre, en proie à la panique.

— Ren, je ne comprends plus rien... Pourquoi donc Kagome attaque-t-elle Maman ? Elle disait qu'elle était notre amie...

— Je n'en sais rien, admit Renai à contre-cœur. C'est la première fois que je rencontre cette Kagome, mais elle ne me dit rien qui vaille.

"Enfin, de toute façon, Kodama est la plus puissante des magiciennes, c'est la Flamme Parme. Elle ne fera qu'une bouchée de Kagome, quand bien même elle aurait le pouvoirs des Garants. Et avec Yoake pour la seconder, elle est invincible."

C'était faux, et elle était mieux placée que quiconque pour le savoir, elle qui dévorait les traités de magie : tous les mages qui avaient combattu les Garants en combat singulier, aussi puissants fussent-ils, avaient été vaincus sans exception. Miryoku Seishin, Minami Ewiger Traum, Kanto Mekhala, même la grande Aela Nigemizu, tous avaient courbé l'échine devant la famille qui détenait le pouvoir du Sangenri, si ils n'étaient pas déjà morts. Tenshi, passionnée d'histoire, ne devait pas l'ignorer non plus, de grands événements s'étant produits lors de ces combats, comme l'anihilation des magies guerrières autres que Hashinzui en l'an 35, le tremblement de terre qui avait détruit Sashinju en 122, ou encore la Bataille des Mille Mages de Kita, plus récemment, en 254.

Cependant, l'heure n'était plus aux récits épiques des batailles du passé, mais au combat qui se préparait sous leurs yeux, et non entre les pages d'un livre d'histoire. Cela les effrayait tout en les fascinant en même temps.

Le temps avait viré à l'orage, sûrement à cause du bouillonnement intérieur de Kodama ; des nuages s'étaient amoncelés dans le ciel à présent presque noir, et l'air était étouffant. Malgré la chaleur, la neige persistait grace au sabre d'hiver toujours fiché dans le sol caillouteux et fièrement tenu par la guerrière magicienne.

— Alors, qu'est-ce que tu attends ? la provoqua Kodama, les yeux embrasés pas la colère. Tu menaces Yoake, bien que tu te proclames Garant, mais dès que j'arrive dans la bagarre, tu n'oses plus bouger ? Aurais-tu peur de moi, jeune présomptueuse ?

Kagome resta de marbre, continuant à la fusiller silencieusement du regard.

— Ne seriez-vous pas plutot la jeune présomptueuse ici, mademoiselle Kodama ? Je rajouterai même imbécile, aveugle et incapable d'accomplir son devoir. Ce surnom de Flamme Parme vous va à merveille, vous êtes vive et avez un tempéremment de feu. Cependant, une flamme est si facile à souffler à la base, et elle ne peut se rallumer sans aide...

Un homme se matérialisa aux côtés de la guerrière, un sourire narquois aux lèvres.

— Bon travail, Nigami, déclara-t-il. Le rituel va pouvoir commencer.

— Je n'ai fait que mon devoir de Garant, répondit Kagome sans esquisser le moindre geste.

— Hirameki ! s'étrangla Yoake. Comment oses-tu te présenter devant moi, traître ?

— Mourir ne vous a malheureusement pas appris la politesse, à ce que je vois. Ravi de vous revoir, Votre Altesse Impériale. Ou devrais-je plutôt dire mademoiselle Haruka ?

Il laissa échapper un rire franc. Yoake releva la tête fièrement, habitée par une rage et une haine ancienne auxquelles elle pouvait enfin laisser libre court ; personne ne pouvait la juger tant qu'elle était à NEGI, peu importaient ces actes à présent.

Renai retenait son souffle ; la tension était palpable. Tôt ou tard, la situation deviendrait intenable, et la magie contenue exploserait.

— Que tramez-vous ? interpella Yoake, hors d'elle. Que signifie tout ceci ?

— "Ceci" est votre œuvre, brillamment orchestrée par la Garante Nigami ici présente et moi-même. Ah oui, et également le jeune prodige du groupe, magicien ayant grandi dans l'ombre de sa sœur, mais non moins talentueux, j'ai nommé Yayū Yogen de la famille Hanē ! Bien qu'il ait finalement choisi d'abandonner en chemin, c'est pourquoi il se trouve parmi vous...

Ni Kodama ni Yoake ne réagirent, trop choquées par ce qu'elles venaient d'apprendre. Le cœur battant à tout rompre, Renai posa à leur place la question qui lui brûlait les lèvres :

— Que comptez vous-faire avec les trois Réceptacles à l'endroit où le Sangenri a été forgé ?

Tenshi tressaillit lorque Hirameki se tourna vers elles.

— Vous êtes intelligente, Princesse. Plus que celles qui prétendent être toutes puissantes. Que vais-je faire ? À votre avis ?

Il posa sur elle son regard gris pénétrant.

— Je... Je ne sais pas, répliqua Renai, sentant tout son courage l'abandonner.

Il émit un petit rire.

— Quoi d'autre, si ce n'est reconstituer le Sangenri ?

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

TeddieSage
Salut. Moi c'est Danny ou si vous préférez, Teddie. Pour une présentation plus complète, lisez le premier article. Je tenais juste à vous remercier d'avoir pris la peine d'ouvrir cette page, au cas ou vous souhaitiez mieux me connaître.

Ce blog n'est pas tout le temps joyeux. La vie m'a rendu malade, mais le confinement est en train de m'achever. Ceci sont mes confessions les plus intimes et je m'ouvre à vous, dans l'espoir de rejoindre quelqu'un qui aussi souffrirait en silence. Bienvenue dans mon cerveau. Vous trouverez parfois des passages légers, mais cet ouvrage se veut avant tout thérapeutique.

Les commentaires et annotations sont fermés. S'il vous plaît, ne faites pas trop attention aux nombreuses fautes et répétitions. Je n'écris pas tout ça dans le but de le faire éditer. Si vous souhaitez communiquer avec moi, je vous prie de le faire en privé. Je ne vise personne dans mes propos, je parle surtout de manière générale. Par contre, parfois je n'aurais pas le choix de répondre indirectement à des questions qu'on me pose, afin que certaines personnes puissent comprendre mon opinion sur certaines choses. En général, je ne mords pas.

Ce blog contient du langage grossier par moments. C'est un endroit pour me défouler, car j'en ai grandement besoin. Si je juge que mes articles posent problèmes, je passerais le tout en privé et partagerais son accessibilité qu'à des gens de confiance. Merci de votre compréhension.

Si le cœur vous en dit, sachez que vous pouvez désormais m'envoyer des dons ou des pourboires par PayPal. Permission accordée par les admins.

https://www.paypal.me/teddiesage
513
0
0
351
Défi
Zosha
C'est de la folie, j'ai pas du tout le temps, mais ça va quand même être marrant, let's try !

Les textes seront courts.... comme beaucoup de mes textes, finalement xD
15
40
9
5
Défi
5
2
0
0

Vous aimez lire KagomeAohane ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0