Hashinzui, l'Âme des Lames

5 minutes de lecture

Vocabulaire :

Hashinzui = l'âme des lames

Ketsumei= pacte de sang

Ketsumei yuwaeru = Nous sommes liés par un pacte de sang.

*****

— C'est exact, répondit Kagome en se rasseyant en tailleur. Je l'ai fait apparaître grâce à une magie propre aux Garants, qu'ils sont seuls à pouvoir utiliser : Hashinzui, l'Âme des Lames, l'unique magie guerrière utilisant des armes.

"À tes souhaits."

— Ouah ! s'extasia Iro, impressionnée. Et tu n'as pas besoin de réciter une formule magique, ou quelque chose comme ça ? Et tu peux les faire disparaître aussi ?

— La magie ne nécessite aucune formule magique, une fois que tu as maîtrisé ton sort, s'amusa Kagome. Quant à les faire disparaître, c'est une autre histoire. Hashinzui n'est pas une magie fondamentalement compliquée, elle recquiert seulement une énorme quantité de magie, et n'est donc pas à la portée de tout le monde – il faut le Sangenri, en fait. Mais c'est un charme très puissant qui, comme tous les charmes, a ses avantages et ses inconvénients. Je peux faire apparaître des armes à l'infini – dans la mesure de mes réserves, toutefois –, et leur donner à chacune une unique capacité spéciale, comme briller dans le noir, empoisonner les plaies – ou les guérir, bien que ce soit hautement improbable... Les seules limites sont l'imagination du Garant et l'adversaire qu'il combat.

Pourquoi tu as posé cette question ? C'était sûr que la réponse ferait dix kilomètres de long ! chuchota Tenshi à l'intention de sa voisine.

— Je n'ai pas d'exemple précis en tête, mais vous pouvez sûrement vous imaginer une situation loufoque. Bref. Toutes les armes invoquées sont très solides, mais le matériau qui les compose demeure inconnu et n'existe pas à l'état brut, du moins pas à l'est des Trois Fleuves. L'inconvénient de cette magie, donc, est qu'il est impossible de faire disparaître les armes invoquées, et que le Garant tisse l'arme avec sa vie. Cela implique que lorsque l'arme se brise, l'énergie qu'elle contenait retourne à son créateur. En revanche, pour que le lien vital ne se dénoue pas, elle doit toujours être en contact avec le Garant ou une personne qu'il a désignée pour la détenir. C'est un grand honneur d'être choisi, et surtout une marque de confiance, car le détenteur tient alors une partie de la vie du Garant entre ses mains. En effet, si lui ou le Garant venait à lâcher l'arme, celle-ci disparaîtrait entièrement, sans libérer le fil de vie qu'elle contenait. Cette perte d'énergie affaiblit fortement le Garant et peut, à terme, lui coûter la vie.

Pff, c'est toujours pas fini ? J'ai rien compris... marmotta la princesse, impatientée.

— Pour résumer, Hashinzui est d'une puissance incommensurable, mais demeure extrêmement dangereuse. Ce que je vous ai révélé est très important, et ne doit être répété à quiconque, car c'est le secret du triomphe des Garants depuis des générations. "Pourquoi nous as-tu raconté ça, dans ce cas ?" pensez-vous, et avec raison. C'est parce que je vais vous faire don de ces armes qui font la force et la faiblesse des Garants. Ce rituel a pour nom Ketsumei ; c'est la première fois que je l'accomplis, vous me pardonnerez donc le manque de cérémonie.

Kagome avait à présent revêtu un masque de gravité impassible ; l'instant était solennel, le vent retenait son souffle avec Iro et Tenshi.

— On m'a dit que vous étiez une archère de talent, Princesse ; vous êtes d'autant plus méritante que les archers réellement doués se font rares, si je puis me permettre.

Tenshi s'empourpra sous le compliment, tandis que la jeune amnésique la dévisageait, admirative.

— Voici donc un arc namisun, le vôtre à partir de cet instant. Ketsumei yuwaeru.

Kagome referma les doigts de la princesse sur la courbure de l'arme splendide, à la hauteur de son pouvoir de Garant, avant de retirer précautionneusement sa main. Comme tous les arcs sunians, l'arc était presque aussi grand que Tenshi, et sa poignée se situait au premier tiers de la baguette.

— Je ne sais que dire, tellement ce présent est magnifique, murmura l'archère, émerveillée devant la beauté de l'arc venu d'un autre monde.

— Ne dites rien, et faites-en bon usage pour secourir votre famille.

Kagome se tourna ensuite vers Iro en souriant.

— Je... Je n'aurai aucune utilité d'une arme, Nigami, ne vous mettez pas en danger pour moi ! assura-t-elle énergiquement avec forces mouvements de bras. Je crois que je suis plus douée à manier des herbes et des potions qu'une épée, je suis – enfin, j'étais – herboriste, voyez-vous...

La jeune femme hocha la tête sans se départir de son sourire et saisit la besace de cuir beige posée à ses pieds.

— On m'avait aussi prévenue que vous refuseriez probablement de porter une arme, j'ai tout prévu... Voici pour vous, donc, un trousseau complet de médecin, avec tout le nécessaire pour les premiers soins et des dizaines d'herbes que je ne connais pas mais auxquelles vous trouverez bien un usage !

— Merci infiniment, Nigami, répondit Iro, les yeux écarquillés en découvrant le contenu du sac.

Avant qu'elle n'ait pu esquisser le moindre geste, Kagome matérialisa un bâton.

Ketsumei yuwaeru. Pour la marche, et éventuellement assommer quelqu'un ! Il est très solide...

— Je vous remercie, Kagome, intervint Tenshi, mais c'est trop d'honneur que...

— Sauf votre respect, Princesse, je n'ai pas encore fini.

La fille du Garant sortit de la seconde besace des vêtements et des chaussures, et les convainquit de les enfiler immédiatement.

— Il n'y a personne pour regarder, nous sommes dans un désert, fit-elle remarquer en riant. Et puis, vous êtes toutes les deux en chemise de nuit et pieds-nus, ce n'est pas une tenue adéquate pour voyager !

— Pour moi, ce n'est pas un problème... observa Tenshi.

Elle finit néanmoins pour accepter le paquet de linge que lui tendit Kagome et cria de joie en enfilant ses vêtements.

— Mais ce sont mes habits de tous les jours !

Elle portait en effet sa tenue de kyūjustu, avec un hakama noir, un keikogi et une obi blancs, à laquelle étaient suspendus un gant à trois doigts et un carquois souple rempli de flèches ressemblant trait pour trait à son propre matériel.

— Quoi de mieux pour une archère de votre niveau que des vêtements de kyūjustu ? Et vous, Iro, votre robe vous plaît-elle ?

La tunique de la jeune fille était vert pâle et était coupée de sorte à laisser ses épaules nues. Elle était bordée de dentelle au-dessus du genou et sur le col ; sa teinte se mariait joliment avec sa peau basanée et sa chevelure neigeuse. Ses pieds était chaussés de bottines de cuir souple, qui paraissaient confortables et adaptées pour la marche.

— Elle est magnifique, répondit-elle, radieuse.

— Contrairement à la Princesse, je vous ai rajouté des chaussures, car tout le monde n'apprécie pas de marcher pieds-nus, sourit Kagome.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

TeddieSage
Salut. Moi c'est Danny ou si vous préférez, Teddie. Pour une présentation plus complète, lisez le premier article. Je tenais juste à vous remercier d'avoir pris la peine d'ouvrir cette page, au cas ou vous souhaitiez mieux me connaître.

Ce blog n'est pas tout le temps joyeux. La vie m'a rendu malade, mais le confinement est en train de m'achever. Ceci sont mes confessions les plus intimes et je m'ouvre à vous, dans l'espoir de rejoindre quelqu'un qui aussi souffrirait en silence. Bienvenue dans mon cerveau. Vous trouverez parfois des passages légers, mais cet ouvrage se veut avant tout thérapeutique.

Les commentaires et annotations sont fermés. S'il vous plaît, ne faites pas trop attention aux nombreuses fautes et répétitions. Je n'écris pas tout ça dans le but de le faire éditer. Si vous souhaitez communiquer avec moi, je vous prie de le faire en privé. Je ne vise personne dans mes propos, je parle surtout de manière générale. Par contre, parfois je n'aurais pas le choix de répondre indirectement à des questions qu'on me pose, afin que certaines personnes puissent comprendre mon opinion sur certaines choses. En général, je ne mords pas.

Ce blog contient du langage grossier par moments. C'est un endroit pour me défouler, car j'en ai grandement besoin. Si je juge que mes articles posent problèmes, je passerais le tout en privé et partagerais son accessibilité qu'à des gens de confiance. Merci de votre compréhension.

Si le cœur vous en dit, sachez que vous pouvez désormais m'envoyer des dons ou des pourboires par PayPal. Permission accordée par les admins.

https://www.paypal.me/teddiesage
513
0
0
351
Défi
Zosha
C'est de la folie, j'ai pas du tout le temps, mais ça va quand même être marrant, let's try !

Les textes seront courts.... comme beaucoup de mes textes, finalement xD
15
40
9
5
Défi
5
2
0
0

Vous aimez lire KagomeAohane ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0