La Couverture Sacrée

4 minutes de lecture

Allez, encore un tout petit peu de grand n'importe quoi à tenir... Courage ! Votre cerveau va bientôt se rallumer après la panne d'électricidée ! Chapitre suivant : Tenshi un peu traumatisée et une herboriste un peu paumée !

*****

Une fois le feu allumé, les trois compagnons d'infortune s'assirent en cercle et s'enfermèrent dans le mutisme, perdus dans leurs pensées.

Haruka, emmitouflée dans sa couverture, brisa le silence pesant.

— Réfléchissons à la situation. Nous sommes trois, paumés sur un glacier, dont un aveugle et une sourde, respectivement racaille et assassin. A priori, nous n'avons aucune raison de nous trouver dans ce lieu improbable. Alors : avons-nous rencontré quelqu'un qui aurait pu nous expliquer, sans que nous ne comprenions ? Moi, non.

— Moi non plus.

Kura avait remarqué que Haruka était avare en informations sur elle-même. D'où venait-elle ? Que faisait-elle ? De toute évidence, elle ne tenait pas à ce qu'on en sache trop sur elle.

— Awa ? Et toi ?

Awa sursauta ; elle n'avait pas vu qu'ils parlaient. Ne sachant pas trop quoi répondre, elle bégaya :

— Euh, oui, bien sûr que je veux vous tuer, pas de doute là-dessus.

— Ce n'était pas la question, soupira Haruka. Je le savais déjà.

Elle écrivit dans la neige qui tapissait le sol pour que l'assassin comprenne.

— Rencontré...? Maintenant que tu le dis, il y avait une vieille à moitié morte au milieu d'autres macchabées qui m'a dit des trucs bizarres à propos d'une prophétie et de les sauver avec la Courte Verdure encrassée... Je t'avoue que j'ai pas trop écouté, elle me saoulait ; de toute façon, elle a cassé sa pipe sans m'indiquer où ça se trouvait son bidule.

Kura haussa les sourcils, perplexe.

— Tu es sûre, pour le nom ? Ça me parait étrange. Qu'est-ce qui pourrait ressembler ?

— Ah, oui, la Couverture Sacrée. Je ne sais pas ce que c'est que ce baratin, mais j'en ai jamais entendu parler.

— Couverture ? releva Haruka, des étoiles dans les yeux. Il faut absolument qu'on la trouve !

— Euh, Haruka, intervint Kura dans une vaine tentative pour freiner son enthousiasme débordant.

— Allons-y tout de suite ! s'exclama-t-elle sans lui prêter attention. Elle doit être tellement douce et chaude... Et puis, c'est très important qu'on la trouve, n'est-ce pas, Awa ?

— La vieille a dit que le monde était en danger... J'imagine que ça serait ennuyeux, oui.

— Ne confirme pas ce qu'elle dit ! la supplia Kura, désespéré. Attendez, ne me dites pas que vous y croyez, à cette histoire tirée par les cheveux ! Awa, une Élue désignée par une prophétie ? Alors moi, je suis la reine de Suna ! Et puis, ça a l'air dangereux votre affaire, dans tout ce genre de contes, il y a forcément un méchant surpuissant, ou un dragon...

— Tu as raison, elle s'appelle Kagome. J'ai hâte de la rencontrer pour lui arracher les ongles.

— Bien, c'est réglé dans ce cas, les coupa Haruka, toute excitée. Partons à la recherche de la Couverture Sacrée !

— Tu ne sais même pas où elle est ! Et puis, ce n'est pas toi qui cherchait un plan sensé pour nous faire sortir de là ?

— On n'a rien de mieux à faire, non ? Si tu as une meilleure idée, je suis toute ouïe, monsieur je-sais-tout ! De toute façon, ce n'est pas comme si tu avais réellement le choix : soit tu viens avec nous, et je te protége des dangers comme une Awa sauvage et j'arrête de t'assommer, soit je t'assomme et je te traine derrière moi s'il le faut !

— Tu ne me proposes pas de me laisser partir de mon côté, releva Kura, étonné.

Il ne vit pas Haruka darder sur lui son regard bleu profond, mais entendit sa voix trembler légèrement lorsqu'elle exposa ses motivations.

— Si tu restes seul, tu seras mort de froid avant que d'autres ennuis ne te tombent dessus. Tu n'es même pas capable de marcher droit et tu te cognes sans arrêt ! Te laisser ici reviendrait à te condamner. J'ai une dette envers toi, je ne peux pas faire ça.

Kura avait beau réfléchir, il ne se souvenait pas d'avoir sauvé la mise à Haruka ; encore un mystère supplémentaire, sans doute lié à son identité qu'elle taisait.

— Tu ne m'assommeras plus ? Et tu l'empêcheras de me tuer ?

— Hm. À condition que tu me montres du respect.

— Ça marche. Est-ce que je peux te demander des choses qui me semblent importantes ?

— Par exemple ? interrogea Haruka, curieuse.

— D'où viens-tu ?

— Ça fait partie des choses que tu ne peux pas demander, mais juste pour cette fois, je vais te le dire : j'habite à Suna.

— Ça ne m'aide pas beaucoup.

— Je ne veux rien entendre, j'ai répondu. Bien, maintenant, cessons de tergiverser et allons-y ! La Couverture Sacrée nous attend, et nous en profiterons pour récupérer le jitte d'Awa et trouver un moyen de sortir d'ici ! En avant !

— Il neige encore, lui fit remarquer Awa, qui avait seulement intercepté la dernière partie du dialogue.

— Tu as raison, nous partirons quand ça se sera calmé.

— Jitte...? murmura Kura avec un train de retard.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

TeddieSage
Blog sentimental et personnel, sans horaire fixe.

Salut. Moi c'est Danny ou si vous préférez, Teddie. Pour une présentation plus complète, lisez le premier article. Je tenais juste à vous remercier d'avoir pris la peine d'ouvrir cette page, au cas ou vous souhaitiez mieux me connaître.

Ce blog n'est pas tout le temps joyeux. La vie m'a rendu malade, mais le confinement est en train de m'achever. Ceci sont mes confessions les plus intimes et je m'ouvre à vous, dans l'espoir de rejoindre quelqu'un qui aussi souffrirait en silence. Bienvenue dans mon cerveau. Vous trouverez parfois des passages légers, mais cet ouvrage se veut avant tout thérapeutique.

Les commentaires et annotations sont fermés. S'il vous plaît, ne faites pas trop attention aux nombreuses fautes et répétitions. Je n'écris pas tout ça dans le but de le faire éditer. Si vous souhaitez communiquer avec moi, je vous prie de le faire en privé. Je ne vise personne dans mes propos, je parle surtout de manière générale. Par contre, parfois je n'aurais pas le choix de répondre indirectement à des questions qu'on me pose, afin que certaines personnes puissent comprendre mon opinion sur certaines choses. En général, je ne mords pas.

Ce blog contient du langage grossier par moments. C'est un endroit pour me défouler, car j'en ai grandement besoin. Si je juge que mes articles posent problèmes, je passerais le tout en privé et partagerais son accessibilité qu'à des gens de confiance. Merci de votre compréhension.

Si le cœur vous en dit, sachez que vous pouvez désormais m'envoyer des dons ou des pourboires par PayPal. Permission accordée par les admins.

https://www.paypal.me/teddiesage
503
0
0
346
Défi
Zosha
C'est de la folie, j'ai pas du tout le temps, mais ça va quand même être marrant, let's try !

Les textes seront courts.... comme beaucoup de mes textes, finalement xD
15
40
9
5
Défi
5
2
0
0

Vous aimez lire KagomeAohane ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0