Un atout indéniable

3 minutes de lecture

— Pourquoi je suis aussi attaché ?

Kura se tortillait sur le sol pour tenter de se libérer des liens qui l'enserraient ; à côté de lui, Awa restait silencieuse et considérait les ongles de Haruka. Elle aurait aimé lui dire de se taire parce qu'il la gênait, mais son tapage ne la dérangeait même pas, ç'aurait été de la pure mauvaise foi - ce qui ne l'avait pas empêchée de lui lancer des regards noirs.

— Silence ! cria Haruka d'un air menaçant. Sérieusement... Je veux pouvoir vous surveiller tous les deux, elle, parce qu'à la moindre seconde d'inattention de ma part, elle cherchera encore à m'égorger, et toi, poursuivit-elle en pointant un doigt accusateur, parce que tu es louche ! Et que tu ne me montres pas assez de respect, contrairement à elle !

Après que Haruka a de nouveau estourbi Awa, elle avait découvert avec Kura une cavité dans la glace, où il s'étaient abrités. Chassez le naturel, il revient au galop - elle l'avait donc assommé également et les deux nokemonoya s'étaient réveillés ligotés.

— Hé, gamine, je ne plaisante pas. Tu commences à m'agacer.

Un shuriken se planta au-dessus de l'épaule de la jeune fille qui sursauta, furieuse.

— Hey ! C'est dangereux ça ! Je croyais que tu étais de mon côté !

— C'est toi qui dis ça ? Tu as profité de mon handicap pour le prendre à revers, c'est comme ça que tu traites tes alliés ? N'oublie pas que si tu es une maître d'aikidō, moi je suis un nokemono, et qu'en tant que tel, j'ai plus d'un tour dans mon sac - comme me débarrasser d'un faux-ami, ou couper du saucisson sans couteau. Et je suis donc potentiellement dangereux, surtout quand je suis énervé. Ce dont j'ai horreur par-dessus tout, ce sont les traîtres.

— Quelle réplique profonde, se moqua Haruka.

Elle posa sur lui son regard bleu intense, et sembla réfléchir un long moment, avant de prendre sa décision.

— Est-ce que tu sais faire un feu ? demanda-t-elle tout de go. Parce que, couper du saucisson sans couteau ne va pas être très utile dans l'immédiat...

— Euh... Oui ?

— Alors je te détache, mais fais un feu, s'il te plaît !

Apeurée. Sous sa façade dure et autoritaire, Haruka restait une jeune fille apeurée et vulnérable. Une jeune fille sans doute désorientée par le déroulement imprévu des événements, cet environnement hostile, cette tempête de neige. Une jeune fille qui donnait l'illusion d'être forte et inflexible, mais qui en réalité se sentait menacée, seule avec deux combattants professionnels dont elle ne connaissait rien.

Kura vit toutes ses réactions disproportionnées et sa défiance exacerbée d'un autre œil - ou plutôt il les entendit d'une autre oreille. Lui, cela ne le dérangeait pas particulièrement, il n'avait pas beaucoup d'attachement pour Kaishinju et aimait bien voyager, tant qu'il ne lui arrivait rien de désagréable ; le problème à ses yeux - ou plutôt à ses oreilles -, résidait dans sa cécité inexpliquée, et de sa promiscuité avec sa pire ennemie récemment rencontrée, Awa de Hakujin.

Alors qu'il percevait la présence de Haruka se décaler vers lui, il décida de mettre en effet son entrée en scène théâtrale ; il se leva et l'arrêta d'un geste, savourant intérieurement cette victoire.

— Ne te donne pas cette peine, je me suis déjà libéré depuis un bon bout de temps. Tu ne sais pas très bien faire les nœuds, Mademoiselle Haruka, ajouta-t-il, goguenard.

— Tais-toi ! s'énerva cette dernière, piquée au vif. Mais alors, réalisa-t-elle, Awa aussi...

Tous deux se tournèrent vers l'assassin, Kura se fiant à son instinct pour trouver la bonne direction.

— Pst, de l'autre côté , lui chuchota Haruka en le poussant du coude.

— Ah, euh, oui, bien sûr, je le savais très bien... Je vérifiais que personne d'autre ne venait de l'autre côté...

— Excuse bidon, tu t'es juste trompé de sens.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

TeddieSage
Salut. Moi c'est Danny ou si vous préférez, Teddie. Pour une présentation plus complète, lisez le premier article. Je tenais juste à vous remercier d'avoir pris la peine d'ouvrir cette page, au cas ou vous souhaitiez mieux me connaître.

Ce blog n'est pas tout le temps joyeux. La vie m'a rendu malade, mais le confinement est en train de m'achever. Ceci sont mes confessions les plus intimes et je m'ouvre à vous, dans l'espoir de rejoindre quelqu'un qui aussi souffrirait en silence. Bienvenue dans mon cerveau. Vous trouverez parfois des passages légers, mais cet ouvrage se veut avant tout thérapeutique.

Les commentaires et annotations sont fermés. S'il vous plaît, ne faites pas trop attention aux nombreuses fautes et répétitions. Je n'écris pas tout ça dans le but de le faire éditer. Si vous souhaitez communiquer avec moi, je vous prie de le faire en privé. Je ne vise personne dans mes propos, je parle surtout de manière générale. Par contre, parfois je n'aurais pas le choix de répondre indirectement à des questions qu'on me pose, afin que certaines personnes puissent comprendre mon opinion sur certaines choses. En général, je ne mords pas.

Ce blog contient du langage grossier par moments. C'est un endroit pour me défouler, car j'en ai grandement besoin. Si je juge que mes articles posent problèmes, je passerais le tout en privé et partagerais son accessibilité qu'à des gens de confiance. Merci de votre compréhension.

Si le cœur vous en dit, sachez que vous pouvez désormais m'envoyer des dons ou des pourboires par PayPal. Permission accordée par les admins.

https://www.paypal.me/teddiesage
513
0
0
351
Défi
Zosha
C'est de la folie, j'ai pas du tout le temps, mais ça va quand même être marrant, let's try !

Les textes seront courts.... comme beaucoup de mes textes, finalement xD
15
40
9
5
Défi
5
2
0
0

Vous aimez lire KagomeAohane ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0