Acte XIV: renaissance

2 minutes de lecture

J’ai tenu ma promesse, tu vois. Je suis devenue immortelle malgré des années d’errance après ta disparition. J’ai finalement retrouvé le goût à la vie grâce à de loyaux amis: Lukas, Godrik et mes sœurs. Je savais qu’un jour tu me reviendrais pour que nous puissions tout recommencer à zéro. Et ce jour est enfin arrivé. Si tu as pu activer ces codes avec ta voix, c’est que tu es celui que je recherche. La réincarnation de mon aimé. Selemeth. Mais je ne ferai pas la même erreur que lui. J’apprendrai à te connaître, dans ton nouveau véhicule de chair et je te conduirai à l’immortalité si tu le désires. Si tu me cherches, saches que je suis tout près de toi.

Éric se redresse dans son lit, le carnet dans ses mains. Il ne comprend pas ce qui vient de se passer. Il regarde le vieux journal d’un air perplexe. Tout cela n’était-il qu’un rêve ? Il se lève et se dirige vers la fenêtre. L’aube colore le ciel de teintes d’ambre et de pourpre. Un nouveau jour est en train d'éclore. Son cœur ressent encore toute la force et la tristesse de son rêve. Une forme blanche attire son regard près de l’étang, comme la veille. Mais cette fois, elle ne disparait pas. Une louve blanche l’observe, lui. Son âme la reconnait. Il attrape une veste chaude et dévale les escaliers puis ouvre la porte d’entrée. La louve se tient toujours près de l’eau. Le jeune homme approche d’elle lentement et lorsqu’il arrive à quelques mètres à peine de l’animal, celui-ci se transforme en femme vêtue d’une robe blanche. Elle ne ressemble pas à la dame du portait dans le grenier. Ses longs cheveux auburn s’enflamment dans les lumières de l’aube.

— Annabelle ? Murmure Éric.

La jeune femme sourit et hoche la tête. Le cœur du jeune homme fait un bond dans la poitrine, il se souvient d’elle.

— Alors ce n’était pas un rêve… tu existes et tu es… immortelle.

— Et je t’apprendrai à le devenir, si tu choisis ce chemin.

Annabelle avance vers lui et caresse la joue d’Éric avec tendresse.

— Si tu savais combien je t’ai attendu. Tu as, toi aussi, gardé les mêmes yeux que lui. Alors, mon cher, veux-tu connaître, à nouveau, les pouvoirs que nous confèrent l’immortalité ou préfères-tu continuer ta vie de mortel ? Saches cependant que si tu choisis cette dernière option, je disparaitrais de ta vie. Je te laisse quelques jours pour y réfléchir.

Annabelle se détourne de lui et commence à partir quand il saisit son bras et la force à se retourner. Il ressent une puissance intérieure qui vient de se réveiller, comme s’il avait dormi une éternité.

— Mon choix est déjà fait. Il l’a toujours été. Je choisis l’immortalité et je te choisis. Toi.

Annabelle le dévisage, les yeux brillants de larmes. Alors dans cette aube opalescente, témoin de leurs retrouvailles, les deux âmes amoureuses se dirigent main dans la main et cœur contre cœur vers le manoir. Derrière eux, le disque solaire apparait à l’horizon les nimbant d’une aura flamboyante, promesse d’un avenir enfin radieux bien loin de leurs sempiternels adieux.

FIN.

Annotations

Recommandations

Défi
Anneh Cerola
Correspondances entre Anneh et P...
43
65
4
8
Défi
phillechat
Correpondance entre P et Anneh
31
32
0
8
Anneh Cerola
Nouvelle œuvre qui sera écrite conjointement avec deux autres auteurs dont les liens sont ci-dessous...

Œuvre de Phil :
https://www.scribay.com/text/1264589974/philofictions/chapter/410350

Œuvre de Bruno :
https://www.scribay.com/text/487567968/le-tableau--titre-provisoire-
13
41
0
7

Vous aimez lire Mélodie Or ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0