Mot de fin

Moins d'une minute de lecture

Voilà une petite histoire que j'ai écrit il y a quelques mois (2019), je laisserai les chapitres en mode "correction et relecture" si vous avez des idées de changement et d'amélioration à me faire part !

Je reste ouverte !

Merci d'avoir lu !

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Défi
Enlil Enki

Donner le meilleur de soi-même… Donner le meilleur de soi-même… C’est bien gentil, mais encore faut-il se connaître, n’est-il pas ?
En plus s’il faut impressionner son monde, on n’est pas sorti de l’auberge ! (N’ayons pas peur des mots !) Et (en plus!) s’il faut apporter une morale, ben on est chocolat ! Enfin, moi en tout cas.
Tiens, en parlant de chocolat, ça me rappelle une petite anecdote sympa.
Ah oui, mais chut ! Il faut que ça soit plutôt court. Mon anecdote est plutôt longue, mince ! Ce sera pour une autre fois !
Morale : quand on ne sait pas quoi dire, mieux vaut s’abstenir, tourner sept fois sa langue dans la bouche, comme on dit.
D’ailleurs, d’où vient qu’on doive absolument la tourner sept fois ? Je sais pas vous, mais moi, ça m’a jamais empêché de dire des conneries. J’ai ma connerie en tête, je la mets en pause, le temps de compter sept fois mes tours de langue, pis je sors ma connerie. Non, pour bien faire, il faut la tourner plus. Je vais tester de ce pas mon ingénieuse trouvaille !

Bon, je l’ai testée, et honnêtement, à la longue, ça fait mal à la langue. Génial ! me direz-vous, ça t’évitera de la dire, ta connerie. Oui, c’est certain. Le problème, c’est que j’ai tellement mal sa mère que j’ai réussi à avaler ma salive en plein dans les poches d’air ! Aïe aïe aïe ! Et bonjour l’infection ! Et pas moyen d’appeler les secours : j’ai trop mal à la langue, ils me comprendront pas… Bon, ben voilà, je vais crever chez moi. Bon, la bonne nouvelle, c’est que je mourrai moins con qu’avant mon tourniquet lingual, ça console un peu, mais bon…
Donc les gars, plutôt que de mourir plus intelligents, vivez cons, c’est triste, mais en règle générale, on s’en rend pas compte, et c’est tout aussi bien comme ça !
6
15
0
1
Défi
MAZARIA
Ode aux lèvres, ces cadeaux que nous fit la nature,
dans son immense générosité...

Mza
5
6
0
1
Azraelys


Combien de fois
Ces voix nous interpellent ?
Combien de tirs venant du ciel
Enterrent ses « Aidez-moi ! » ?

Nuage de poussière,
Nuée de prières,
Triste fresque sans couleur
D'entrailles sans demeure.

De bonnes intentions.
De grandes convictions.
De nouvelles inventions.
Les meilleurs en première ligne,
Les pires recouverts d'insignes,
Et puis eux, ses enfants que plus rien n'égratigne.

Échappant à nouveau aux météores,
Aujourd'hui et demain encore
Ils demandent aux cieux d'être clément
Et de les achever au prochain bombardement,
Car aux détours des ruines,
Il n'y a plus qu'un abîme
Où les corps, une fois jetés,
Ne forme qu'un seul cri étouffé.
2
2
0
0

Vous aimez lire Ahmeiral ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0