Défi

Une minute de lecture

@Oreleï@ m'a lancé un sort.

Écrire une histoire (pour prouver que j'avais bien dix doigts et que deux au moins pouvaient atteindre les touches du clavier).

Comme c'était trop difficile, je lui ai demandé 5 contraintes.

Elle a eu la gentillesse de me les soumettre. Les voici.

1. Écrire à la première personne.

2. Une histoire avec un dialogue (un chouette, avec des incises et tout).


3. Avec des fleurs dedans. Parce qu'elle aime bien ça, que c'est joli, ça sent bon, c'est périssable, et ça peut même être du poison.


4. Dans un autre temps, un autre lieu (ou les deux).


5. Et cet incipit : « Quand j'ai ouvert les yeux, le monde avait changé : au milieu du mois d'août je crois qu'il a neigé. » — tiré de https://www.youtube.com/watch?v=zFGY1xqY8-o
(changements de temps possibles).

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Jean-Paul Issemick
Des brèves de conteur pour panser des blessures d'amour (pas) propre.
925
546
4
12
Ivi de Lindisfarne
« Au VIIe siècle, les abbés irlandais, au sommet de leur puissance, dominent l'Occident. L'évêque de Rome quant à lui croupit dans une sombre geôle de Crimée, où on le laisse mourir de faim et de mauvais traitements, oublié de tous. »

Par quel fabuleux coup de reins la situation va-t-elle s'inverser ?

Les auteurs de ce prodige sont deux jeunes moines en cavale. Le livre raconte leur histoire, révèle les dessous d'un invraisemblable renversement de situation.

La première partie relate les tribulations des deux fugueurs. Nous rencontrons les souverains de l'Essex et du Kent, la reine des Francs, le nouvel évêque de Rome… Pour nuire aux abbés irlandais, tous les coups tordus sont permis, les alliances les plus improbables se nouent, les traîtres de tout poil, les agents doubles, les agents triples fleurissent.

La deuxième partie fait vivre une riposte des abbés irlandais : pour confondre un mystificateur, ils envoient un jeune prince mercien enquêter en Orient. Nous découvrons Ravenne, nous parcourons les ruines de Rome au côté d'un empereur effaré, nous échangeons avec le calife de Damas, avec le pape d'Alexandrie…

Pour finir, les deux partis s'affrontent dans un synode à rebondissements dramatiques.

Il s'agit donc d'un roman historique. Bien des personnages ont existé, bien des faits sont réels, même si j'ai simplifié, schématisé, voire caricaturé.

Pour échapper à l'austérité monacale, pour masquer l'âpreté du propos, pour dissiper l'ennui du cours d'histoire, j'ai opté pour une langue d'aujourd'hui, un ton léger, familier, souvent humoristique, parfois même loufoque… Les personnages sont cyniques, mais pas plus que ne l'étaient alors les puissants, pas plus que ne le sont les puissants d'aujourd'hui, pas plus que ne le sont les puissants des œuvres d'anticipation…

Image : Lindisfarne Gospels/Eadfrith/Wikimedia Commons
355
730
240
325
La Plume Déplumée
Voici une nouvelle session du jeu Le genre et la plume spécial Rentrée littéraire !
Chaque texte a été rédigé par un/une auteur/e anonyme. Saurez-vous découvrir qui se cache derrière la plume ?
Lisez et commentez aussi le texte, nous sommes là pour ça aussi :)
57
256
133
36

Vous aimez lire Pour voir Pour lire ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0