Prologue " L'amour ne voit pas avec les yeux mais avec l'âme "   William Shakespeare

2 minutes de lecture

Sacha était au bord du gouffre. Anéantie. La fenêtre de sa voiture était ouverte et la martyrisait d'un vent glacial depuis le début de son voyage. Mais qu'importe. Son corps ne ressentait plus rien. Seuls les violents battements de son cœur évoquaient son état d'âme. Complétement brisée par le choc de la nouvelle. Quelle ironie. Le sort aura attendu ce jour-là précisément pour se déchaîner. Le jour où sa mère revenait enfin après plusieurs mois d'absence.

Lara Lewis avait toujours un fort lien avec la nature. Petite, elle préférait s'amuser seule dans la forêt alors que d'autres filles s'invitaient mutuellement. Sa famille riait en disant que, si un jour elle venait à avoir une famille, on la retrouverait souvent partie dans d'autres contrées fantastiques à la recherche de nouvelles espèces. Effectivement, ses études brillantes lui permirent de devenir zoologue et de partir à divers endroits du monde. Même mariée et mère de famille.

C'était à cause de cette passion que son mari divorça. Sacha, indécise, vivait avec chacun des deux. On lui avait laissé le choix. De partir définitivement avec son père, ne plus jamais revoir sa mère et recommencer une nouvelle vie. Bien qu'elle n'eut que cinq ans, elle savait que sa mère, malgré ses absences, l'aimait sincèrement. Et elle aussi. C'est pour ça qu'elle avait choisi plutôt de vivre tantôt avec la première, tantôt avec le second. Sa mère avait été surprise et avait pleuré à chaudes larmes en apprenant sa décision. Sacha se souvenait qu'elle l'avait serré très fortement dans ses bras, la remerciant de tout son cœur de vouloir continuer à la voir. Elle lui avait aussi promis de lui dire ce qu'elle faisait quand elle partait, lorsqu'elle serait plus grande. << Juré, craché ! >>, avait-elle dit en souriant.

Mais sa mère, qui revenait et lui avait enfin assuré de tout lui dire, ne pouvait plus tenir cette promesse.

Une fois arrivée, Sacha se pencha au-dessus du lit d'hôpital, les yeux gonflés et rougis. Le bip incessant d'un cardiogramme montrait que la patiente vivait. Mais elle ne souriait pas en voyant sa fille. Elle ne la consolait pas, caressant sa joue d'un geste maternel et lui demandant ce qui n'allait pas. Sacha n'entendit pas sa voix chaleureuse lui assurant que tout allait bien.

Son père, plus réservé, posa néanmoins sa main sur l'épaule de sa fille qui se jeta dans ses bras, hurlant sa douleur et sa tristesse.

Voir sa mère endormie, respirant grâce à une assistance, ses cheveux bruns coupés courts enroulés dans un pansement blanc. Des tuyaux plantés dans ses bras déversant leur contenu. C'était trop pour elle.

Elle ne pouvait plus voir sa mère plongée dans le coma plus longtemps.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 8 versions.

Recommandations

LéaC

Une envie de légèreté.
544
1023
5
6
Christian Juvanon

Bienvenue au royaume de Mycènes ! Ce territoire a peut-être existé jadis, en tout cas il n'en reste aucune trace. Dans ce livre-jeu, vous êtes l'acteur principal de l'aventure qui vous est proposée. Vous êtes Elbrelax (à moins que vous ne préfériez un autre nom, par exemple si vous êtes de sexe féminin), un clerc évoluant dans ce royaume médiéval-fantastique, et vous aurez maintes prouesses à accomplir pour réussir votre mission.
5
2
0
223
LéaC
Caro, 42 ans, erre d'une histoire à l'autre en attendant le retour de Philou, son grand amour.
Manon, 33 ans, après un divorce compliqué, vit une passion interdite.
Quand les deux jeunes femmes se rencontrent par le biais d'un site d'écriture, elles ne s'attendent pas à ce que leur destin bascule à ce point.
Similitudes, hasards de vie, les coïncidences sont nombreuses.
Et si le chemin vers l'amour véritable passait d'abord par le retour à soi et la sororité ?

Entre voyages aux Seychelles, conversation avec la lune, et la présence de quelques anges facétieux sur leur route, Manon et Caro ne sont pas au bout de leurs surprises ...

Embarquez-vous dans une histoire pleine de rires, de connexions folles et de ... Mojitos !

Récit à 4 mains.
MaJ irrégulières.
230
598
248
64

Vous aimez lire Dragon Fire ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0