Trois Cent Trois

3 minutes de lecture

Les vampires avançaient vite. Melody avait du mal à soutenir le rythme, surtout avec le sac à dos qu’ils lui faisaient porter. Mais elle continuait de marcher en les éclairant tous les trois de sa boule lumineuse rose. Elle gardait les yeux sur les deux formes qui la devançaient.

Josh était plus simple à suivre de loin. Il avait des cheveux courts, aussi roux que ceux de Melody. Sa veste de costume bleue se voyait bien à la lumière de son sortilège. Pas comme Mary, presque invisible dans la nuit, avec son grand manteau noir.

Après une longue heure de silence et lorsqu’elle se fut habituée à l’allure de leur marche, la petite demanda :

« D’où est-ce que vous venez ?

— De loin. On fuit l’explosion. Avec la Grande Pluie Jaune, on a fait un grand détour. Heureusement que vous êtes bêtes, vous, les sorciers. Avec vos p’tites manigances, on a pu passer par ici et gagner une semaine.

— On n’est pas bêtes ! » s’exclama Melody, à la fois surprise et vexée par cette remarque.

Josh tourna la tête et ses dents luirent dans la pénombre. La fillette frissonna à leur vue. Mary, elle, haussa simplement les épaules.

« Pour croire que vous pouvez modeler le climat comme vous le voulez, il faut être prétentieux ou bête.

— Le climat, il est comme ça depuis que je suis toute petite. Le climat, on le subit. »

Elle répétait cette phrase. Cela se sentait, même pour les êtres dénués de sentiments qui l’accompagnaient.

« Est-ce que tu sais pourquoi il pleut depuis trois jours, là-bas ?

— Parce que les humains ont pollué l’eau et le ciel. Les nuages noirs versent de l’acide sur la terre, un acide qui brûle tout.

— Oui, les humains ont pollué les eaux. Il y a eu des pluies acides. Mais ça, c’est fini depuis longtemps.

— Tu mens, Mary ! » s’écria la gamine.

Josh et sa compagne s’arrêtèrent, étonnés. Melody enchaîna :

« La pluie acide continue à tomber ! De plus en plus fort ! Les voisins ont fui le village les uns après les autres, à cause des pluies. Les pluies existent encore ! Sinon, tu aurais pas fait le détour pour éviter la Grande Pluie Jaune ! »

Elle serrait ses petits poings. Dire que la pluie acide n’existait pas, c’était mal. Sa mère se battait tous les jours contre ça. Mary lui flanqua un coup à l’arrière de la tête et la gamine s’écroula par terre. Elle s’écorcha les mains ainsi que le menton et se mit à pleurer. La vampire la releva, la souleva à sa hauteur et gronda d’une voix terrible :

« Ferme-la ! C’est inadmissible que tes parents ne t’aient pas enseigné ce qu’il s’est passé ! »

Melody retint son souffle. Pour rien au monde elle n’aurait désobéi à la vampire. Elle faisait peur. Son regard était empli de colère. Une colère aussi sourde que lasse. Instinctivement, l’enfant comprit que la femme n’avait pas les trente ans qu’elle paraissait avoir.

« Tu as quel âge ? demanda-t-elle, contre toute attente.

— J’ai trois cent trois ans, lâcha la créature après un temps d’arrêt, perplexe. Les Cataclysmes, je les ai vus arriver. Je les ai vécus. Vous, les sorciers, vous y participez. Même malgré vous, vous êtes responsables. »

Dans un grondement à faire se dresser les cheveux sur la nuque, elle découvrit ses canines et se jeta sur l’enfant. Josh la retint, d’une main sur son épaule. Mary s’arrêta à un centimètre du cou de Melody, la veine palpitante à portée de crocs. Josh récupéra la gamine qui se blottit dans ses bras, terrorisée. Il la reposa immédiatement, peu désireux de se retrouver avec de la morve sur son beau plastron gris.

« On a trois cent trois ans », reprit-il comme s’il ne s’était rien passé.

Mary s’enferma dans un silence glacé alors qu’ils recommençaient à marcher en poussant Melody devant eux. L’enfant pensa à s’échapper, mais le vampire lui ordonna d’avancer. Elle obéit, comme si le simple fait qu’il le lui dise l’obligeait à le faire.

« Et on va t’apprendre en quoi les sorciers sont aussi responsables que les humains de la merde dans laquelle vous nous avez tous foutus. »

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Défi
Yenyenus
Défi : " Qu'est-ce que le bonheur ? "

https://www.scribay.com/defis/defi/331389673/qu-est-ce-que-le-bonheur--

Veniaria vous lance un défi !
Mesdames, messieurs,

Bonjour, bonsoir,

Répondez seulement à cette question : Qu'est-ce que le bonheur ?

Rédigez un écrit de votre choix, cela peut être une nouvelle, un poème, un conte...

J'ai hâte de découvrir à travers vos textes, ce que représente le bonheur à vos yeux, à votre corps et à votre esprit.

Sur ce,

Bonne réflexion, bonne rédaction !
9
13
8
1
Défi
Jonathan Aubé
Réponse au défi "Nombre de mots croissants" dans lequel chaque phrase est plus longue d'un mot que la précédente.
3
6
3
2
Aguares


J'étais - craint dans la mer où le Jourdain* s'endort
Au berceau du couchant de sa lisière d'or -
Seul. Et ma vive étoile est perdue dans la vague
Étendue de l'Enfance emportée par les vagues.

Où le Jourdain s'endort au berceau du couchant,
Astres, dédales, Asters : tout allait grandissant.
Le bateau de mes âges - aux sons de ses doux chants -
Caresse la mer Morte et m'ordonne : "Descends !".

J'y ai laissé des portes ouvertes
Et ma liberté retrouvée,
Les magiciens et les poètes :
Ce dont je ne peux plus rêver.
Fleuve né au Liban, il traverse le lac de Tibériade puis draine le fossé du Ghor, avant de rejoindre la mer Morte.
1
0
0
0

Vous aimez lire cestdoncvrai ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0