Les pouvoirs des vampires

3 minutes de lecture

Josh n’avait pas menti. Elle se sentit vraiment heureuse pendant un long moment. À son réveil, à même le sol du salon où les créatures l’avaient délaissée, Perle se blottissait toujours contre elle, bien vivante. Melody avait deux pansements humains sur le cou.

« On t’a mis une crème pour cicatriser, ta magie fera le reste. Le pansement, c’est juste pour être certain que l’on ne voit plus le sang. Tu as déliré pendant deux bonnes heures. »

Melody se redressa contre le mur et remonta ses jambes contre elle. Elle activa d’un murmure sa petite boule de lumière. Des reflets rosés chatoyèrent un instant le long des parois de terre. Elle poussa un soupir en écho au raclement de gorge qu’émit Josh à la lueur du sort. Il n’y avait qu’eux dans la pièce.

L’enfant se sentait un peu faible, mais elle était détendue. Josh avait refait de la viande. Il s’approcha d’elle et la lui tendit. Il ne la quitta pas des yeux avant qu’elle eût terminé de manger.

« Pourquoi Mary n’est pas là ? demanda Melody lorsqu’elle vint à bout du morceau élastique et sans goût qu’elle s’efforçait d’avaler.

— Elle n’aime pas les enfants. Je l’ai empêchée de boire tout ton sang.

— Elle voulait boire tout mon sang ? Mais ça m’aurait tuée !

— Oui. Mais ton sang est encore meilleur qu’on ne le pensait. Tu as beaucoup de magie. C’est du très bon sang…

— Tu me fais peur quand tu dis ça, Josh. »

Le vampire haussa les épaules.

« Ça ne t’a pas tuée, ça n’a pas tué Perle. On recommencera dans douze heures. »

Melody hésita puis hocha doucement la tête. Oui, elle les laisserait boire… pour Perle.

Ils ne dirent rien durant un long moment. Josh réussissait à rester immobile. Il attendait simplement que le temps passe. L’enfant, elle, ne tint qu’une demi-heure avant de se relever pour chercher avec quoi jouer.

« Tu ne peux pas rester calme ? soupira la créature, les yeux fermés.

— Comment tu fais pour rester assis à ne rien faire ? C’est embêtant comme activité…

— Qu’est-ce que quelques heures à mon échelle ?

— Raconte-moi des histoires ! Tu dois connaître plein d’histoires ! »

Josh posa son regard sur l’enfant.

« Une histoire, une gorgée de sang, proposa-t-il.

— Ça ne vaut pas ! Je ne sais même pas si tes histoires sont intéressantes ! » répondit la petite en faisant non de la tête.

La créature lâcha un grondement d’assentiment accompagné d’un sourire froid.

« Je peux te dire ce que ça fait d’être vampire, précisa-t-il. Ce que je sais faire et la façon dont je vois le monde.

— Tu ne le vois pas comme moi ? C’est vrai ? Tu me l’expliques en entier ?

— Oui.

— Ça marche alors.

— Je mange avant. »

La petite lui tendit son cou, mais il attrapa sa main. Il perça la fine peau de son poignet et but une longue gorgée. Quand il retira sa bouche, le sang perla et coula en deux gros filets sur le bras pâle de Melody. Il y posa une compresse, sortie de nulle part.

« Tiens ça », ordonna-t-il en se léchant les canines.

Melody se retenait de pleurer. Cette fois, pas de sensation agréable, pas de rêve coloré. Seulement la douleur de se faire mordre au sang par des crocs acérés.

« Ça fait mal… gémit-elle.

— Oh ! Je ne savais pas.

— Comment peux-tu ne pas savoir ?

— Les vampires n’ont pas de magie, mais ils récupèrent vite, ils sont très forts et très rapides, commença-t-il en éludant sa question.

— C’est pas vrai.

— Quoi ?

— Ce n’est pas vrai que tu n’as pas de magie. »

Il la détailla, très proche, penché sur elle. Il colla son regard froid dans celui de Melody. La petite ne pouvait se tasser davantage contre le mur. Elle déglutit, apeurée, mais lui soutint :

« Sans magie, tu ne pourrais pas vivre si longtemps. Tu ne serais pas une créature magique sinon. Tu as une magie différente, c’est tout. »

Josh découvrit le bout de ses dents d’un froid amusement.

« Tu es étonnante, tu sais, pour une petite de sorciers. Beaucoup de vampires t’auraient tuée tout de suite en te voyant.

— Pourquoi vous ne l’avez pas fait, alors ?

— Parce que l’on est plus intelligents que ça, répondit-il. Bien ! Première histoire ! »

Josh se leva et regagna le centre de la pièce. Il s’installa sur l’un des deux rocs. Son visage anguleux disparaissait dans l’ombre rosâtre projetée par le sort de l’enfant. Ses longues dents luirent, presque pourpres, pour découvrir son sourire.

« Je ne peux pas mourir, commença-t-il d’une voix grave. Je ne peux pas mourir, car je suis déjà mort. »

Il parla un long moment. Il ne donnait pas de vrais détails, mais racontait de superbes histoires de vampires presque morts qui réussissaient à récupérer leurs forces et terrassaient leurs ennemis.

Quand il estima avoir fait le tour du sujet, il réclama le poignet de l’enfant. Melody le lui tendit sans hésiter. Elle voulait en savoir plus, même si ça n’était que des histoires.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Vous aimez lire cestdoncvrai ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0