Fléau

Une minute de lecture

Sans pouvoir l'expliquer, l'essence de Seth sentait poindre une tempête. Quel mal incongru aurait bien pu la frapper, dans le confort sincère de sa demeure suintante ?

Ce mal, elle ne le connaissait que trop bien. Les dix plaies de son âme. D'abord, il y aurait les grandes eaux : des fontaines de larmes qui vireraient vermeil si elle persistait à refuser de se confondre en excuses. Puis, faute d'éveiller sa pitié, ce cœur coassant lui jaillirait à la gorge, implorant ses caresses. Les cendres de leurs souvenirs s'élèveraient en essaim et la cribleraient sans répit de leurs piqûres voraces ; ils pomperaient le sang qui irriguait sa raison. Le prétendu amour qu'elle entendait rejeter la pénétrerait encore à son insu, comme une mouche folle ruée entre ses lèvres qui lui chatouillerait le palais. Le désir, telle une gangrène, terrasserait d'un souffle le cheptel de ses préceptes. Encore. Le siège de sa pensée dégénérerait une fois de plus en un ulcère révulsant, incapable de digérer la moindre théorie – sa logique infirmée. L'esprit gelé sur place, toute érection mentale se solderait inévitablement par une grêle stérile. Une nuée d'ailes acérées déferleraient sur les champs décimés de son intellect.

Seth détestait les insectes. Elle détestait leur thorax étriqué et leurs ailes saillantes. Elle leur préférait sans conteste la grâce nonchalante de leurs cousins isopodes, confinés aux antres humides – ténèbres dans lesquels elle-même se complaisait depuis que le tenaille écrasante d'une affection forcée l'y avait repoussée. Réfugiée onirique, elle ne pouvait toutefois effacer de sa mémoire le nom de son fléau. Emerson : la plus passionnelle des annihilations.

Annotations

Recommandations

Défi
Anaid Retinperac
Le jeu des micronouvelles - Semaine 27 : Dimanche
8
14
0
0
Défi
lina arlli
Acrostiche rimé.
2
1
0
1
Victor Bouvier
Pour nos Guerrières et Soldats inconnu(e)s.
2
0
0
0

Vous aimez lire Opale Encaust ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0