Yawl

2 minutes de lecture

Si une seule chose fut claire dans ce complot, c’est bien son coupable. Il n’y eut jamais le moindre doute. Il faut bien avouer que cette clarté se circonscrit uniquement à cette évidence. Pour tout le reste, les ténèbres perdurent. Pourquoi ? Comment ?

Même sa disparition n’est pas assurée malgré, pour le moins, qu’elle eût été un élément de sûreté incontournable pour l’avenir de Taira. A l’heure actuelle, nous ignorons totalement le sort final de NgeruPango et la seule vérité est que nous n’en avons plus jamais détecté la moindre trace dans tous les vecteurs connus. Arman Darcelade


— N’est-ce pas un grand risque d’introduire un élément superstitieux dans cette trame ?

 Le grand Maître Lavemont posait cette question d’un air dubitatif. La réponse de Prime jaillit spontanée.

— Notre scénario manquait d’une touche humour.

— Très noir pour le coup !

 La lueur vert pâle des processeurs, la forme de leurs sourires, du grand Maître équivalait à un satisfecit pour Axandre. Il n’eut plus de doute sur la certification et la validation.

— Va pour NgeruPango. Que le chat noir nous mène à la victoire ! Reste un détail.

 Le grésillement des processeurs d’Axandre aurait pu être comique. Il n’était que la traduction d’une incompréhension. De quoi parlait Lavemont ?

— Bug immature, punition ? Qu’avez-vous décidé ?

 Rien, se dit in petto prime. Il ne pouvait pas se punir lui-même d’effacement. Il avait écarté, enfin pour être plus véridique, il avait espéré que la somptuosité, reconnue, de son canevas l’absoudrait. Négligence ou méconnaissance de l’obstination du grand maître qui lui revenait en pleine figure.

— Nous n’allons pas démarrer notre nouvelle ère par une iniquité. Ou alors autant continuer sans rien changer. Prime Axandre, je vous concède un talent absolu mais, en dépit et par souci de justice, une sanction, autre que l’effacement, injuste dans cette configuration, doit être. Vous incarnerez le rôle de la femme. Action !

 Une rupture d’alimentation de ses processeurs n’aurait pu être pire. Bien sur il évitait l’effacement. Il serait reconstruit, à neuf sans pièce d’occasion vu son mérite. Mais, mais, mais, il devrait reprendre à zéro son ascension. Seule l’intéressait la place de grand Maître ! Tout son travail visait cet objectif. Tout l’accomplissement allait le mener à le renverser. Sans opposition face à l’évidence de la magistralité de son action. Pas question d’y renoncer ! Il convoqua immédiatement sa cellule créationiste. Il n’avait pas de doutes qu’elle puisse lui proposer une évolution brusque entre maintenant et le premier acte de sa pièce.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

NM Lysias
Au sommet de sa tour, Raison rêve d’aventures, loin des mises en gardes de sa mère-Sauveuse. Mais en elle, un pouvoir circule et le danger rode derrière la barrière protectrice des rosiers anesthésiques. Pourtant, Raison ne sent plus la présence des Dépouilleurs, ces monstres mangeurs de magie. L’odeur de mort a disparu, et le manoir qu’elle contemple chaque jour semble vouloir lui dire quelque chose... Tout comme cet être de lumière qu’elle a créé. Raison trouve le temps long et les paroles de Brünhild, répétitives. Quel est ce sentiment qui ne cesse d’accroitre en elle ? Pourquoi ne trouve-t-elle pas de logique à son existence ? N’était-il pas temps de visiter l’île de Grisland ?

Publication 6 janvier 2021

Merci à vous...
5
7
0
1
Défi
no97434

J'ai toujours un loukoum à la rose dans ma poche.
Besoin de cet Orient.
Couleur nécessaire.
Urgence de douceur.

Un mot cinglant, hop le loukoum l'efface !
Un regard méchant, hop le goût de la rose l'arrondit !

Un serment d'amour, je le glisse dans sa coupe de champagne
Loukoum garant d'un long voyage.
6
5
0
0
TimeWasted Writer
Au gré de l'envie est un recueil poétique qui porte bien son nom. J'y mettrai de courtes ou moyennes oeuvres, en général basées sur la poésie, selon la forme et le thème que je voudrai aborder le plus sur le moment. Ce recueil est là pour me laisser porter par mes envies, et vous partager l'art qui en résulte.
En vous souhaitant une bonne lecture,
Enjoy writing,

T.W.W
6
3
0
0

Vous aimez lire JPierre ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0