Remerciements

7 minutes de lecture

C'est curieux car bien avant de finir mon roman, je pensais à ce que j'allais écrire comme remerciements. J'avais commencé mille brouillons et paf, j'ai fini et ces remerciements traînaient à venir.

J'en ai fait dans mon journal, où je n'ai pas pu remercier tout le monde. J'aimerais consacrer ce petit espace à tous ceux qui m'ont aidé à construire cette histoire, par leur soutien, leurs encouragements, leur aide que ce soit dans un domaine technique, narratif ou linguistique.

J'insiste sur ce dernier point (la langue) car je partais de loin. Alors que je me sentais à l'aise en français, j'ai découvert que... non :) du moins en français littéraire.

Certes, chacun son style, mais encore, on oublie souvent qu'avant de le trouver, il faut savoir manier la langue. Je sens aujourd'hui une nette amélioration, en revanche, je ne saurais dire si j'ai trouvé mon style. Seul l'avenir me le dira.

Revenons à nos moutons. Les remerciements ! Oui, gros risque d'oublier du monde, je m'excuse par avance.

Certains ont terminé, d'autres sont en cours de lecture assidue ou espacée, d'autres ont abandonné lecture ou plateforme (pourvu qu'ils soient encore en vie ^^). Mais ils ont tous en commun d'avoir pris de leur temps pour m'aider à arriver à bon port.

Je souhaite remercier tout particulièrement :

Didi Drews : Tu as été la première à suivre les aventures de Franz, à t'y intéresser. Malgré les fautes de français, tu es entrée dans le fond. Tes analyses ont toujours été si riches que j'aimerais en faire autant ! Dans mes moments de doute (nombreux), ton soutien m'a donné le courage de poursuivre. Grâce à toi, à tes retours, j'ai pu revoir des choses et rajouter les meilleures "scènes" du roman (les "fans" de Karl et de Neumann te doivent TOUT !). Sans toi, je ne serais jamais arrivée là. En plus tu es une fille sérieuse, qui arrive à se "débrancher" de Scribay pendant tes études. Bravo, trop fort ! :) Bon courage pour la suite !

Peter Dussoni : Tu es venu gentiment après ma demande (imaginez la scène : "une petite lecture, ticket resto ou métro, sivouplé"). Je ne regrette pas ! Merci de ton aide et ta patience car je pense que cela n'a pas dû être simple ! Surtout au début. Tu n'as pas hésité à dire les choses quand elles ne t'allaient pas, avec ton tact légendaire ^^ mais je te le remercie. C'est comme ça qu'on avance et qu'une vraie relation de confiance se créé. Nous n'avons pas du tout le même style, mais tu as partagé toutes ces petites choses qui font qu'un texte soit plus agréable à lire. Merci !

Au moment où je pensais à ce petit mot, je voulais ajouter que j'espérais ne pas t'avoir traumatisé avec les quelques meurtres. Visiblement tu es vacciné à présent :) Bravo ! Continue !

Kirsten Reeves et Parker : Merci les filles ! Ne soyez pas jalouses si je vous mets côte à côte :) Vous avez été là pour lire dès la sortie, pour faire du coaching mental, pour m'encourager à suivre un rythme soutenu (vous faites le même coaching mais version sport ?). Ma chère KR, tes commentaires m'ont fait voir qu'on partageait la même vision des choses (#TeamFranz). Parker, tes commentaires plein d'humour ont fait ma journée. Je ne te remercierai pas assez d'avoir continué malgré la "peur" que l'histoire ait pu t'inspirer au départ (après, je te rappelle que tu réclamais du sang...).

Orchidoclaste : Tes annotations devraient pouvoir être conservées sous cloche ! Merci à Peter de t'avoir fait venir. Merci de ta lecture, tes annotations, et ta manière de voir l'histoire. Tes quelques commentaires aussi sont excellents. Tu es géniale (je sais, je me répète) ! Merci !

Expos-ito : Merci pour ton intérêt, ton analyse approfondie et tes pistes de réflexion. Tu as une sensibilité littéraire pour "voir" ce que l'auteur veut transmettre. Merci d'avoir prêté ta merveilleuse voix au Prologue et à un chapitre. Si un jour tu n'as rien d'autre à faire, je serai ravie de t'entendre sur la version corrigée :)

Dim : Merci aux jeux de Gobbolino, grâce auxquels tu t'es intéressé à ma prose. Par magie tu as adhéré. Merci pour tes annotations et nos échanges sympathiques. Gracias, hermano !

Castor : Gracias a ti también :) tu n'as jamais aimé Franz, mais tu as suivi ses aventures jusqu'au bout (pour le voir mal finir, je suis sûre). Merci pour tes annotations et ta chasse aux répétitions.

Maryse : Merci à toi d'être venue grâce au chaton. Merci pour ta lecture attentive et ton aide à la syntaxe.

Charlotte Bouillon O_Ç : Tu as été l'une des dernières arrivées, mais tu as fini parmi les premiers :) Bravo ! Miss "Like" 2000 et 2100 (mais non, je ne les compte pas :P). Merci pour ton intérêt et ta lecture. Je pense que ça a dû être dur de tout lire "d'un coup", surtout que vers la fin j'ai fait de gros pavés. Tu as manqué le suspense, dommage, j'adooore torturer mes lecteurs ^^.

Lili t'envoie de gros bisous.

Grunni : Mon petit canard adoré ! :) Bon, tu as fini et je te remercie déjà de ton intérêt. Encore un gros merci aux discussions qui m'ont fait connaître ton univers loufoque que j'adooore ! En plus tu es dans la #TeamFranz donc je t'adore encore plus. Puis, tu as l'oeil pour chasser les espaces manquants entre les signes d'exclamation et d'interrogation.

Gwenouille Bouh : Tu es encore loin, mais tes annotations m'ont été d'une grande aide tout comme nos échanges. Enfin une musicienne ! Merci !

Le Molosse : Merci ma Titilde ! Tu es arrivée comme par magie, puis suivie à ton rythme. Peu importe, ta vision "extérieure" m'a énormément aidé dans mes moments où j'étais perdue dans mon intrigue. T'expliquer les choses m'a aidé à mieux les clarifier pour moi ! Merci. Tu reconnaîtras le fruit de notre travail :)

Ayaël Kazuo : Merci Mr Chieur :) Tu es apparu comme ça de nulle part et la bonne fée scribayenne t'a attiré chez moi. Merci ! Tu as pris énormément de temps à m'annoter, à me corriger et à me donner toutes ces astuces qui m'ont aidé par la suite à mieux construire mes phrases. Je te serais toujours reconnaissante ! Continue à ton rythme, tu verras déjà les progrès.

Anne-Christine B. : Un grand merci pour la relecture que tu fais en ce moment, pour tes conseils et ton aide.

Nicolas Raviere : Merci pour m'avoir aidé à la refonte de mes premiers chapitres catastrophiques, merci pour ta patience, explications pour combler mes lacunes. Grâce à toi l'escalier hélicoïdal est parti en vacances... t'es content ?

Pepito Resk : Caramba ! Pourquoi ? Hé ben, parce que quand l'affreux Pepito est venu chez moi, il n'a pas démoli le Prologue. Et là, j'ai su que j'étais sur la bonne voie ! ^^

Moonbird : Merci aussi pour tes annotations avisées, tes corrections pour fluidifier et tes modes boutade :) Comme on dit en espagnol, tu avances "a paso lento pero seguro". Lentement mais sûrement, tu m'as surtout laissé le temps de "m'améliorer" et corriger toutes ces fautes du début.

Chuck Mac Cracker : Tu as commencé à lire quand le niveau de langue était vraiment pas terrible. Merci d'avoir accroché et pour le temps accordé. Grâce à toi (ou Peter ?) j'ai acquis Antidote.

Anaïs D. / Arne Tralala / Brume Froide : (rayez la mention inutile) Merci beaucoup pour ta lecture et annotations. Merci pour tes conseils et pour m'ouvrir les yeux sur des incohérences (non, je ne parle ni de chien pattes en l'air, ni de clés de voiture :P).

A. C Jaittom : Merci pour ta lecture tes conseils avisés pour les scènes de "luc" ^^ et ta disponibilité à relire ces passages.

Jeannemrq13 : Comme Didi, tu as été l'une des premières à t'intéresser et je te remercie énormément.

Joanne Perreault CANADA et Suzanne Ville : Vous étiez arrivées comme des étoiles filantes à dévorer une partie d'une traite. Merci, ça m'a encouragé et me dire que l'histoire pouvait être intéressante.

Merci à tous ceux que je n'ai pas cité et qui sont arrivés à la fin (LeK, Déso, ACKLES Noa, Laurie Prs, ,- Kyllyn' -, Teddie Sage, Maddy Moon Rhodian, Virginie Favre, carolinemarie78, Eros Walker, Kae Morrigan) et aussi à ceux qui ont lu de manière anonyme.

Merci à ceux qui m'ont répondu présent à mes questions étranges, mais qui m'ont aidé à avancer : K_Gitsh, Aakash Ganga, GEO, Aurore Delambre, Gobbolino et Daegann (ils sauront pourquoi :P).

Et un grand merci à un vrai virtuose, oui, oui, Yehudi Menhuin, génial violoniste qui a écrit un livre magnifique et merveilleux pour que tout non-musicien comprenne l'instrument, les sensations, le lien entre le musicien et son violon (La légende du violon). Bref, tout ce qui m'a aidé à transcrire un peu les sensations de Franz. Au vu de certains retours, ça a marché :P

Côté virtuoses, merci à Jascha Heifetz à m'inspirer ce que le jeu de Franz pourrait donner et à Alexander Markov, sans qui la rencontre avec Virginie aurait été moins magique !

Et un merci aux 3M Majeurs de ma vie IRL : Mon Chéri M. pour TOUT. À ma Maman et ma comadre Marianita pour leur soutien et encouragements. Elles ont lu le premier jet en VO (jusqu'à la Partie 8).

Bon, je ne sais pas si cette page de remerciements m'aidera à faire mon deuil... naaan ! il y aura encore un petit truc :P

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 11 versions.

Recommandations

Défi
Quelqu'un DeMystérieux
Réponse à "Les Nouvelles, le retour !", les pensées d'un soldat.
2
3
9
1
Jaquie
Au commencement il n'était rien, si ce n'est le ciel et la terre. Un jour que la terre s'ennuyait, elle se fit féconde et devint mère de toute choses. Alors le ciel narcissique créa les océans pour y voir refléter son image. Et le vent me diras tu?
3
3
12
2

Vous aimez lire Gigi Fro ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0