Bonus : Playlist

9 minutes de lecture

Ce petit bonus contient la playlist des thèmes musicaux référencés ou qui m'ont inspiré pendant l'écriture.

La liste n'est pas définitive car il faut que j'aille à la pêche dans mes notes, mémoire et mon bordel interne !

Bref, enjoy !


***

Tout ce qui est sur youtube est dans cette playlist : 

https://www.youtube.com/playlist?list=PL0oDj5vMWsu_cYTghw3HYldNvk9Hvx24F

***

Partie 1

Chapitre 1 :

Les adieux de Franz se font sous le Concert pour violon opus 47 de Jean Sibelius. Je vous laisse l'interprétation de David Oistrakh :

https://www.youtube.com/watch?v=M-P183jzdfw

Chapitre 4

Le club de jazz où Franz amène Lili (et ses proies) n'est pas un jazz bar chiant ! le jazz est tellement riche qu'il y a des perles comme tout ce qu'a fait Stéphane Grappelli

https://youtu.be/4rd0BrPMC88

Chapitre 5 :

Le disque de Dead can dance que Franz écoute est "Within the realm of a dying sun" et tombe pile sur Cantara

https://www.youtube.com/watch?v=CoEGsxUZ2F4

Partie 2

Chapitre 4 :

Quand Liesl se sent fière d'avoir piégé Franz, on est encore dans le côté bisounours avec La Valse des fleurs de Tchaikovski

https://www.youtube.com/watch?v=wVY-197Bj8c

Partie 3

Andréa (tout !)

Il y a 2 chansons qui me font penser systématiquement à Andréa dès que je les entends et bien sûr c'est parce qu'elles étaient à la mode lorsque je concevais Le Violoniste et qu'elles m'ont aidé à m'inspirer pour sa création.

Donc Andréa représente LA femme absolue on va dire, belle, forte, sûre d'elle-même, sûre de ce qu'elle veut, croqueuse d'hommes. Parallèlement, avec l'évolution de l'histoire, ces caractéristiques font penser à Sarah. A l'époque je voyais Andréa plus âgée que Franz, donc Sarah a "repris" cette partie aussi.

Bella señora de Emmanuel :

https://youtu.be/jS8TrCDhtgU

Emmanuel est un chanteur mexicain dont j'étais folle quand j'étais jeune, la chanson parle de la fascination d'un jeune homme pour une femme plus âgée, mais très belle.

Bad girl de Madonna :

https://youtu.be/JUII7DTACf4

Définitivement le visionnage en continu de la vidéo (génération MTV assumée) m'a beaucoup inspiré Le violoniste. Et du coup pareil, la belle femme, sûre d'elle-même, femme libre. Même le chat y est !

Pour le coup j'adore la vidéo car je suis fan de Christopher Walken, qui m'a beaucoup inspiré Karl (mais chut ! c'était mon secret bien gardé).

Chapitre 4 :

Pendant la répétition où Franz croit voir Karl c'est le 3ème mouvement de la magnifique 9ème symphonie de Dvorak. Vous remarquerez les références à la flûte de Teresa. Bref, je visualise bien cette scène et puis au moment le plus waaaaouh là on voit Karl :)

https://www.youtube.com/watch?v=-pLIBWyFBIg

Chapitre 6 :

Chez Andréa, sa playlist éclectique contient évidemment du Gainsbourg

BB Initials : https://www.youtube.com/watch?v=x16MiANd9m4

Je t’aime moi non plus : https://www.youtube.com/watch?v=k3Fa4lOQfbA

Elle écoute Dead Can Dance aussi et Sanvean s'y prête parfaitement à la séduction : https://www.youtube.com/watch?v=JGmvXGBBfjs

Chapitre 7 :

Quand Franz réfléchit à tout ce qui lui arrive, la musique lui permet de se calmer. Ici c'est la Tarentelle de Wieniawski

Je vous laisse ici l'interprétation de Jascha Heifetz

https://www.youtube.com/watch?v=wO9K1HTTSxQ

Partie 4

Chapitre 4 :

Première balade entre Teresa et Franz, il y a une petite musique que j'ai en tête et que j'adore La leyenda del beso (La légende du baiser une Zarzuela - sorte d'operette espagnole - de Reveriano Soltullo et Juan Vert) :

https://www.youtube.com/watch?v=ydT1gjgUQDY&list=PL7AA3C30B09FDAB1B

Chapitre 5 :

Avant la deuxième balade, le concert clôture avec le sublime Allegretto de la 7ème Symphonie de Beethoven, mais si vous connaissez : (je vous laisse la version du soundtrack de mon film préféré The Fall de Tarsem Singh à voir d'urgence :)

https://www.youtube.com/watch?v=Zo3k2N3A1IQ

Partie 5

Chapitre 3, 4, 5 :

Pour le fun, ce chapitre où Franz marche à la déchetterie (après sa balade dans les rues vides et la nuit avec Brullen, le chat) a rappelé à certains une chanson de Jean Jacques Goldman Je marche seul XD (spéciale dédiace Peter !)

https://www.youtube.com/watch?v=5AS0wPLnAhY

Mis à part la référence foireuse, je vous partagerai la vraie source d'inspiration ! :)

Partie 6

Dès que Lili apparaît, c'est toute la BO de Jane Eyre de Dario Marianelli

https://www.youtube.com/playlist?list=PLURQ_xwn_OwkIjbN_qvK872anf6TvRvjU

Partie 7

Chapitre 5 :

Franz revient au Conservatoire et peut enfin jouer, il se régale d'une Sarabande de Bach. J'aime bien Bach avec ses coups d'archet (mouhahaha !) et surtout comme ils ont un début "basique" la plupart des violonistes aiment se "rechauffer" avec du Bach, voilà pour l'anecdote.

Je vous laisse avec Leonid Kogan :

https://www.youtube.com/watch?v=l6La38S-yI4

Partie 8

Chapitre 5 :

La soirée mondaine où Franz rencontre Jurgens et celui-ci fait danser un tango à Teresa.

Por una cabeza magistralement interprété par Itzhak Perlman :

https://www.youtube.com/watch?v=dsU9zmnZ37g

Partie 9

Chapitre 1 :

Le concert improvisé avec le mendiant au Grand Army Plaza, à New York, je vous laisse Joshua Bell avec L'hiver des Quatre saisons de Vivaldi :

https://www.youtube.com/watch?v=rQOmnBDzpx0

(pour l'anecdote, Joshua Bell a fait l'expérience de jouer dans une station de métro et une seule personne l'a reconnu).

Chapitre 2 :

Franz arrive à émouvoir la glaciale Virginie avec le délicieux Caprice n°24 de Paganini dont l'interprétation d'Alexander Markov est tout juste magnifique :

https://www.youtube.com/watch?v=PZ307sM0t-0

Chapitre 4 :

La soirée où Franz interprète sa Sonate Teresa. A quoi elle ressemble ? Bonne question !!! Mais disons qu'elle a un petit quelque chose d'une mélodie qui m'émeut toujours : Love is bleu

http://www.deezer.com/track/49650561?utm_source=deezer&utm_content=track-49650561&utm_term=1793734_1519165365&utm_medium=web

Partie 10

Partie 11

Chapitre 2 :

La scène flashback du traumatisme de Franz et les femmes a été inspiré par le magnifique Sicilienne de Gabriel Fauré. En l'occurrence, vous m'excuserez, je vous laisse la version entière avec un violoncelle car la seule qui me convient au violon je l'ai en CD magistralement joué par Arve Tellefsen.

Au violon (juste le début, sinon franchement ça le vaut si vous l'achetez, elle est subliiiiiiime) :

https://www.amazon.com/Arco-Arve-Tellefsen/dp/B001AM07LE/ref=tmm_msc_swatch_0?_encoding=UTF8&qid=&sr=

En violoncelle :

https://www.youtube.com/watch?v=U5Y0uQLgriA

Chapitre 3 :

Lili découvre une facette différente de Franz au rythme de Broken Back, Happiest man on earth

https://www.youtube.com/watch?v=j01T8N7wVK0

Chapitre 6 :

Franz joue la totalité de sa Symphonie expiatoire. Evidemment elle n'existe pas :) mais si vous voulez avoir une idée de ce à quoi ça pourrait ressembler :

- 1er mouvement : évoque les meurtres de Liesl et Emilie et s'inspire d'un mix du 1er et 4ème mouvement de la 9ème Symphonie de Dvorak

https://www.youtube.com/watch?v=9h2RtSMKHAghttps://www.youtube.com/watch?v=89jOPAGJq-M

- 2ème mouvement : c'est Teresa et s'inspire d'un truc mignon comme Love is blue (déjà vu)

http://www.deezer.com/track/49650561?utm_source=deezer&utm_content=track-49650561&utm_term=1793734_1519165365&utm_medium=web

- 3ème mouvements : c'est Andréa et quelque chose de sensuel comme cette magnifique variation de BB initials (et du coup de la 9ème Symphonie de Dvorak)

https://www.youtube.com/watch?v=1D8fuo10j9k

- 4ème mouvement : c'est Lili ta da da daaaan, c'est quoi ??? Définitivement, ça ressemblerait à cette mélodie issue de la BO de Jane Eyre, Yes ! de Dario Mariannelli

https://www.youtube.com/watch?v=aWRy2iTPkT8

Partie 12

Chapitre 3 :

Franz trouve Tchavo en train de jouer du violon dans la rue, je pense à Czardas, mais vous pouvez faire votre marché ici :

https://www.youtube.com/watch?v=tAl1ssw8mk0

Partie 13

Partie 14

Chapitre 4 :

Avant son concert à Paris, Franz se calme avec L'humoresque de Dvorak :

https://www.youtube.com/watch?v=uB8mzdO3MnI

Puis, il gère le trac avec Chaconne de Bach

https://www.youtube.com/watch?v=kJUAkJkty94 (je la kiffe, celle-là !)

Enfin, 2 concertos interprétés par Jascha Heifetz :

- Le concert pour violon de Tchaikovsky https://www.youtube.com/watch?v=HMRYcj0ruQw

- Le concert pour violon de Brahms https://www.youtube.com/watch?v=7iG9tUJ7Am4

Chapitre 7 :

Lorsque Franz se débarrasse de Chuck et nettoye tout comme un pro^^ je vois bien toute la séquence de ce chapitre sous "Needle in the hay" d'Elliot Smith :

https://youtu.be/JKAH7ZyZD68

Partie 15

Chapitre 3 :

Encore une confrontation Franz - Karl, mais celle-ci mérite "The ecstasy of gold" d'Ennio Morricone, mais surtout cette version du film "La légende de Manolo".

https://youtu.be/Tr7_bwSrMA8

Annsberg

Les chapitres à Annsberg et le flashback avec le mendiant m'inspirent quelque chose de triiiiiiiiiiste et définitivement c'est bien Remembraces, de la BO de la La liste de Schindler, joué par Itzhak Perlman :

https://www.youtube.com/watch?v=MC9oDrwFAO0

Pour l'antecdote qui n'a rien à voir, il n'y a pas de bled autrichien qui s'appelle Annsberg, il y a bien un Annensberg. A l'époque je l'avais trouvé dans un Atlas (pas de Google Earth) et c'était écrit tellement petit que j'ai zappé un E. Mais j'ai préféré garder "un truc inventé" pour l'occasion.

Chapitre 6 :

A l'hôtel, à Salzbourg Franz joue la Sonata n°12 de Paganini

https://www.youtube.com/watch?v=bPwH0TWwiLA

***

Il faudrait que je puisse caser d'autres musiques qui m'ont accompagnées / inspirées. Je n'avais pas l'habitude de noter les références par chapitre ! Grave erreur ! :)

Mais sans doute, les références ci-dessous ont été d'une grande inspiration :

- Les 24 Caprices de Paganini (interprétés par Alexander Markov uniquement !!)

- Tout Brahms, mais surtout ses Danses hongroises

- Tout de Franz Liszt ! (l'amour ma vie - dans une vie antérieure - par ailleurs son portrait d'Henri Lehman m'a inspiré Franz. Pour la petite anecdote, Brahms jeune aussi était tout aussi délicieux).

- La BO de La liste de Schindler (magique !) de John Williams et Itzhak Perlman

https://www.youtube.com/watch?v=Asyba9Qtcw8

- La BO de Jane Eyre et tout ce que fait Dario Marianelli

https://www.youtube.com/playlist?list=PLURQ_xwn_OwkIjbN_qvK872anf6TvRvjU

- Ce disque-là car il m'a été offert par une personne chère à mon coeur (à l'époque, oui, oui en plus je lui ai brisé le coeur, mais je me rattrape avec cette dédicace ^^). Bref, je l'écoutais en boucle car c'était le seul disque d'un vrai violoniste que j'ai eu (solo sans accompagnement) : Arve Tellefsen

https://www.discogs.com/fr/Arve-Tellefsen-Arco/release/2279338

- Tout ce que fait David Garrett ^^ et tout ce qu'à fait Jascha Heifetz (qui parmi les virtuoses est celui qui me touche le plus).

- Oui, j'ai quasiment omis Yehudi Menhuin qui est aussi excellent, mais lorsqu'il fallait choisir entre Heifetz et Menhuin,sorry ^^ j'ai fait mon choix. En fait, il n'y a pas à choisir, les deux ont un style incroyable, Heifetz est tout juste parfait dans tout le sens du terme, mais Menhuin donne une âme à son interprétation, alors que Heifetz est froid.

Bref, youtube ne regorge pas de bons enregistrements pour lui, si vous voulez découvrir ce grand virtouse, courez écouter cette magnifique compliation :

https://www.deezer.com/fr/album/12523394

Par contre, Menhuin a eu la bonne idée de mettre des mots sur tout ce qu'il faut savoir sur le violon et sur ce que ressent un violoniste, notamment un virtuose comme lui. Bref, excellent ouvrage de recherche et belle découverte littéraire : La légende du violon (promis juré, moi j'avais titré ma "Légende d'un violon" avant de tomber sur son ouvrage !)

- Puis, pour finir, allez, je me lâche ! je cite André Rieu !! XD !!! juste pour faire rager ceux qui le critiquent ! hé ben, jouez comme lui et faites-vous du pognon comme lui et après vous pourrez critiquer !

Mais pour moi, ce fut une belle découverte en arrivant en France, car j'ai vu que "ça existait" un violoniste célèbre et populaire (à un stade embryonnaire, Franz était plus populaire, mais cela aurait été difficile à gérer, donc j'ai préféré qu'il reste dans les "hauts" milieux plutôt. Ceci dit, revenant à Rieu, il a du mérite et j'ai eu le plaisir d'aller le voir aussi, ils sont super rigolos ses concerts.

J'ai beaucoup aimé son disque Romantic moments surtout parce qu'il y a le thème d'amour de Romeo et Juliette (de Franco Zeffirelli, pas le truc avec Di Caprio).

https://www.youtube.com/watch?v=TEVGLXVhhns

*** Ne tournez pas la page sauf si vous voulez vous faire avoir (encore !) ***

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 18 versions.

Recommandations

Défi
Quelqu'un DeMystérieux
Réponse à "Les Nouvelles, le retour !", les pensées d'un soldat.
2
3
9
1
Jaquie
Au commencement il n'était rien, si ce n'est le ciel et la terre. Un jour que la terre s'ennuyait, elle se fit féconde et devint mère de toute choses. Alors le ciel narcissique créa les océans pour y voir refléter son image. Et le vent me diras tu?
3
3
12
2

Vous aimez lire Gigi Fro ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0