Le vingt-sept juillet aux urgences

Moins d'une minute de lecture

Les internes achalandent

La salle d'opération

Où un patient qui bande

Risque décapitation


À emprisonner son pal

Dans une bagouse en titane

Bel anneau épiscopal

De son compagnon en soutane


Jouer a mis en péril

Sa remarquable tentacule

Il se sent d'un puéril

D'avoir refusé qu'il l'encule


Mais c'est désormais trop tard

Un docteur brandit une scie

Et l'approche de son dard

"Ne vous faites pas de soucis"


Il ferme alors les paupières

Les bras en croix comme Ramsès

Adieu la vie, sa rapière

C'en est fini du vin de messe

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire Fifi Roukine ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0