Un dix-huit juillet vu à la télé

Moins d'une minute de lecture

À la télé s'entremêlent des bigorneaux

Boulonnés aux rochers que pourlèche la mer

Culbute à la confluence de maelstroms


À chaque chaîne, je regarde du porno

Belle des villes ou des champs, ici la mère

Chahute un corps avec une fausse queue d'homme


Aux hurlements qui m'emmènent vers les journaux

Bref aperçu d'une réalité amère

Cuisante tel le soleil de midi en somme


Au dehors, un voisin tranche des étourneaux

Bruit d'élagage illégal, un pote du maire

Connard et fils qui méritent qu'on les dégomme


À nouveau, je zappe, voyage à Concarneau

Bulles sous l'océan, des plongeurs au sommaire

Cherchent la nacre, flottent, gonflé d’hélium

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Vous aimez lire Fifi Roukine ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0