Chapitre 12 - Le soutien

2 minutes de lecture

Quand je l'ai rencontré, j'étais vraiment stressé. Je ne le connaissais pas et je ne savais pas à quoi m'attendre. Il était grand, brun et des yeux bleu-vert. J'essayais de faire comme si je n'étais pas quelqu'un de timide et réservé, mais comme d'habitude, ça n'avait jamais marché. Chaque fois que je rencontrais une personne, elle le voyait tout de suite. Comme si c'était écrit sur mon front...

J'avais passé l'après-midi avec lui et ça s'était plutôt bien passé. Il avait l'air sympa et m'avait parlé un peu de lui. En rentrant chez moi, je ne savais pas encore si j'avais l'intention de le revoir ou non. Je venais de rompre avec mon ex depuis quelques mois seulement et j'avais peur que ce soit trop rapide pour moi.

Mais en me rendant compte qu'il était capable de faire une heure de route jusque chez moi pour venir me voir, je m'étais dit que je pouvais tenter l'expérience.

On ne se voyait pas tous les jours à cause de la distance, mais on parlait souvent par texto. J'avais du mal à m'exprimer au début, mais j'étais à l'aise au fur et à mesure de nos conversations. Au bout de quelques mois, je passais même la nuit chez lui et je me sentais vraiment bien.

Quelques semaines plus tard, j'emménageais chez lui et je me disais que ma vie allait enfin changer. Mais en rencontrant l'une de ses soeurs, j'avais vite déchanté. Elle me rappelait ma mère à de nombreux points. Toujours à critiquer les autres et se penser parfaite. Juger l'apparence, la façon d'être, la vie des autres.

Étant gentille, je m'étais dit qu'elle allait se calmer ou arrêter avec le temps. Mais voyant qu'elle continuait, je ne voulais plus d'elle dans mon entourage. Je venais de dégager ma mère de ma vie et je ne tenais pas à y faire entrer une deuxième. De toute mon existence, j'avais toujours eu du mal avec les décisions et c'était bien la première fois que je parvenais à en prendre une.

J'en avais tellement marre de croiser des personnes toxiques, qu'il était temps que j'agisse. Je commençais à croire en moi et pensais que ça continuerait ainsi. Mon copain me donnait la force dont j'avais besoin.

Annotations

Vous aimez lire HELYES_writer ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0