21 avril 2039

Une minute de lecture

                                                        21 avril 2039

 

 

Chaud… j’ai chaud… trop chaud !

Mère m’a averti.

Cette planète est une véritable fournaise et je suis désarmée face à cette température infernale. Par chance, je sais que le cycle des jours et des nuits sera un répit salutaire qui me permettra de me renforcer. Bientôt j’aurai assez d’énergie pour commencer mon œuvre, comme des milliers d’autres avant moi.

 

 

 

 

Marco déprima une bonne partie de la journée. Comment renverser les choses et profiter de son coup de chance ? Après une brève vérification, il constata que les prix des météores avaient continué de dégringoler…

Il était cuit ! Sans parler de sa géniale idée de prendre une semaine de congé sans solde…

La poisse ! Quel fiasco ! Il était au bord du gouffre, encore un retard de loyer et son propriétaire le foutrait dehors, il l’avait prévenu.

 

Comment avait-il pu être aussi naïf ? De rage, il attrapa le météore et constata, surpris, qu’il était tiède. Intrigué il l’examina attentivement et constata qu’une sorte de mousse verdâtre se développait sur toute la surface de la pierre.

 

  • Chiasse ! mon météore a du récupéré des germes de plante lors de sa chute ! Si cette merde continue à se développer, mon caillou ne voudra plus rien du tout !

     

    Sans état d’âme, Marco plongea l’astéroïde dans un bol d’ammoniac, espérant ainsi éradiquer de façon définitive l’indésirable.

    Quelques heures plus tard, il récupéra sa pierre nettoyée. Il la récura à l’aide d’une brosse bien dure et la contempla satisfait : elle était parfaite, bien propre !

     

     

     

     

    L’indésirable en question subit cette agression de plein fouet et faillit même y succomber. L’entité se réfugia au centre de l’astéroïde, colmata de sa propre matière morte les accès à sa cachette. Une nouvelle fois, comme lors de son entrée dans notre atmosphère, l’entité manqua de périr.

     


Annotations

Versions

Ce chapitre compte 4 versions.

Recommandations

Vous aimez lire pascalL ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0