22 mai 2039

Une minute de lecture

 

22 mai 2039

 

 

Il ne fait aucun doute que l’essor de l’humanité ne fût possible qu’en l’absence de prédateurs démesurés ou d’espèces rivales déterminées et agressives. Homo ne devint ‘sapiens’ qu’à la faveur d’un écosystème clément et favorable.

Dans un tout autre environnement, compte tenu de l’évident manque des armes nécessaires qui caractérisent les dominants (peu de force ou de rapidité, pas de griffes ou de crocs, pas de carapace ou arme particulière, …), notre espèce n’aurait eu aucune chance de se développer…

 

 

 

 

(Dimanche 22 mai 2039)

Un moi déjà !

Ce midi, l’alarme de la centrale nucléaire de Saclay s’est déclenchée… Les boules !

Ça m’a tétanisé ! Depuis, je tremble comme une feuille, je suis piégée…

 

Presque aussitôt, les messages de consigne d’urgence se sont affichés sur la télé, sur internet et même sur mon smartphone (que comme une conne, je continue à charger tout les jours).

J’angoisse, je suis foutue !

 

Le cœur nucléaire de la centrale va entrer en fusion, c’est certain… Saclay, Fukushima, même combat…

Combien de temps me reste-t-il ? Aucune n’idée, mais je dois déguerpir au plus vite ! Je n’ai plus le choix ou je serais grillée sur place.

 

Il faut que je mette le plus de distance possible entre le réacteur et moi, avec un peu de bol, lorsque ça pètera, je serais assez loin pour être épargnée…

Ça serait vraiment trop con de survivre à la fin du monde pour mourir irradier dans une ‘banale’ explosion nucléaire…

 

Ce coup-ci, c’est le bon… Je fais mes paquets et je décampe ! Plus le choix !!

 

 

 

 

Manon se révéla déterminée à survivre :

« Partir, c’est mourir un peu… Rester, c’est mourir tout court ! »

 

 

Pourtant, notre monde n’avait pas dit son dernier mot. Les survivants se composaient de deux groupes bien distincts : les immunisés et les préservés. Ces derniers restèrent cachés dans des abris protégés et organisèrent la première vague de riposte, au grand damne des rescapés…

 


Annotations

Versions

Ce chapitre compte 3 versions.

Recommandations

Julie Saurel
Alicia, 22 ans, a été élevée en marge de la société. Elle gagne sa vie en se faisant de fausses séances de spiritisme pour ceux qui ignorent tout des sorcières et en vendant ses pouvoirs aux êtres surnaturels. Loin de tout comprendre aux humains et les sentiments qui les animent, elle va faire des rencontres surprenantes qui lui feront peut-être changer sa vision du monde.

Informations : Cette histoire est un premier jet et non la version aboutie. Il y aura des changements, des remaniements, une fois que tout sera écrit.
D'habitude, j'écris toute mon histoire en avance. Là, ce n'est pas le cas. Je vais tâcher d'être la plus régulière possible.
Tous droits réservés. Surtout que les personnages sont issus d'une autre histoire qui, elle, n'est pas diffusée sur le net.
Et, bien sûr, un avis est toujours le bienvenu.
128
197
222
70
Défi
Xavier Escagasse
J'aime pas les noires
17
19
0
1
Xavier Escagasse
Solidarité avec l'Australie
13
15
0
0

Vous aimez lire pascalL ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0