Gargantua

Une minute de lecture

La gare de Westminster était bien plus grande vue de l’intérieur. Miss Real Mayer, courant aussi vite que son corset taillé sur mesure lui permettait, tentait tant bien que mal de se frayer un chemin dans l'épaisse foule qui s’était amassée autour du quai principal. Habituellement tranquille et raisonnablement occupée, du moins en comparaison avec d’autres établissements du même genre, la gare semblait ce jour-ci être prise d’une euphorie toute particulière et pour cause, Gargantua était arrivée. La gigantesque vapomotive, fleuron de la technologie anglaise dans le domaine ainsi que véritable fierté nationale, venait à l’instant de franchir les derniers mètres qui la séparait du quai numéro quatre. La grande cheminée expulsa alors une vaste fumée blanche à son sommet dans un vrombissement sourd qui fit trembler l’entièreté des fondations.

Du haut de ses 22 pieds, la cheminée principale du « Steamcontinental », appelé plus communément « Gargantua » par la populace, dominait les lieux avec majesté et prestance. Qualifiée à juste titre de « plus grande vapomotive du monde », voire même «  de plus grande machine terrestre jamais construite par la main de l’homme » selon certains adorateurs enflammés, celle-ci en imposait de par son impressionnante stature et attirait les foules autant qu’elle en repoussait d’autres. (Dire qu’elle ne faisait pas l’unanimité dans les chambres écologistes et carbonicides serait un euphémisme).

Aujourd’hui, la bête effectuait sa dernière escale anglaise avant d’entamer son grand voyage d’inauguration, embarquant au passage quelques personnalités locales, et telle était la raison de cet attroupement infernal. Car en plus d’avoir la chance de pouvoir voir cette cathédrale de métal de près, c’était également l’occasion pour les curieux d'apercevoir, et éventuellement rencontrer pour les plus chanceux, les quelques célébrités qui n’allaient pas tarder à prendre place à l’intérieur de l’un de ses luxueux wagons. 

Lien vers l'image: http://i.imgur.com/2GWZE.jpg

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Vous aimez lire Francis Dzzy ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0