Le Crash Test

3 minutes de lecture

Ah ! je vais beaucoup mieux !

Avec une telle énergie, j'ai décidé de retrouver mon petit morceau de Chakra que je cherche depuis deux jours. J’ai pris notre bel aspirateur Dyson qui est dans un placard en haut, tu sais le truc que tu recharges 1 heure pour qu'il fonctionne 10 minutes, mais c’est vrai il n’y a pas de fil et tu vas comprendre pourquoi je dis cela.

Il y a quelques jours, j’ai eu un petit problème de santé et, ce qui est bien, c’est qu’en rentrant à la maison tu as beaucoup de cadeaux. Le papa de Macaulay est venu apporter un joli iMac Pro Noir, mais surtout très grand. C’est bien, car avec cela je me sens encore plus grand quand je suis devant.

Dessus, Macaulay a installé amoureusement (oui, ça je ne vais pas le traduire à Cole) un logiciel qui me sert beaucoup pour écrire mes textes qui sont mon projet actuel. (Ulysses, c’est le nom du logiciel, mais je te promets qu’ils ne me donnent pas d’argent pour le dire !) Je pense qu’il a pris le Mac le plus cher pour faire plaisir à Macaulay. Cole était très heureux de ce cadeau et surtout de l’histoire que je vous raconte. J’ai hâte de voir si Cole va pouvoir passer la porte avec mon prochain cadeau.

Dans ma belle chambre, que vous visualisez très bien à cause de mon experte en yoga, je voulais que mon bureau soit à côté de mon lit. Quand je dors ou que je lis et que j’ai une idée pour mon roman, alors je saute sur le bureau pour l’écrire. J’avais donc décidé aujourd’hui (toi « le » Français qui m’a posé une question bête par MP, je t’expliquerai un truc à la fin ! Comme ça, tu pourras mieux dormir !) de mettre le beau iMac Pro sur mon bureau. Alors voilà la raison de ce Dyson sans fil qui, je pense, reste une bonne idée.

Cole avait fait beaucoup de place dessus et avait branché ce si joli ordinateur. Tu vois on fait même des corvées par amour. Merci mon Babyy, attends un peu, je te donnerai ta récompense bientôt.

Mais avec toutes les machines qu’il y a encore (tu sais les réveils de chine de l’hôpital qui sont à la maison), on a eu un problème pour trouver une prise pour ce joli cadeau. Alors Cole a pris une belle rallonge toute longue en attendant que les machines partent demain.

Moi, je prends la tronçonneuse Dyson et je commence à aspirer un peu partout en espérant voir tourner dans le bac de l’aspirateur mon Chakra que je cherche. Dire que Cole ne voulait pas que je fasse cela avant !

Et là, je n’entends pas un BING, mais un gros BOOM (c’est mieux, tu vois, c’est plus un panneau !) et j’entends Cole qui rigole très fort (pardon Macaulay). Quand je me retourne, je vois le joli cadeau de Macaulay sur le beau sol de maman et je m’aperçois que j’ai le fil de ce cadeau autour de ma cheville.

Je n’ai jamais vu quelqu’un rigoler autant d’une si grosse bêtise. Je comprends qu’il soit devenu un psychopathe, car on vient de passer d’un pull à un iMac. Je vais l’emmener en thérapie et le Mac aussi, je pense.

Pour Macaulay, je m’excuse et je te promets que je n’ai pas fait exprès, mais il marche beaucoup moins bien maintenant. On va écrire à Apple pour leur dire qu'il faut arrêter de fabriquer l'écran Retina en chine et pour qu'ils ne mettent plus de fils dessus. On fait bien chez nous des Tesla sans fil !

Je suis une vraie catastrophe ambulante et je pense que j’ai hérité du même don que maman pour les travaux.

Je termine ce chapitre par :

Ah ! Cole va beaucoup mieux !

***

Pour le Français qui m’a posé une question très intelligente, je vais lui répondre ici :

Quand je dis le matin (pour moi), c’est forcément le soir pour vous. Internet va vite, mais quand même ! Et pour t’aider le soir pour moi, c’est le matin pour vous. Tu vois ça change tout le temps et c’est difficile de s’y retrouver. Alors je vais compliquer un peu : la nuit pour moi c’est ton après-midi et je te laisse comprendre la suite. J’avoue que je pourrai en faire un chapitre.

Annotations

Recommandations

LanyHU
J'ai décidé, pour rendre mes Tomes plus structurés, de vous faire part ici de mes journées, par des moments de ma vie.
Je n'ai aucune prétention dans l'écriture et encore moins dans ce volet. Si vous aimez ces petits sentiments volés sur l'instant, j'essayerai de vous en faire un ou des chapitres dans un de mes Tomes.

Avertissement : je suis une personne très sensible et vous demande de respecter cela.
232
244
114
27
Défi
PLS 879
En mode tétine et couches
3
2
0
0
Adrien de saint-Alban


Chômeur, je vis au quotidien la dure réalité du chômage. Je suis rejeté par ma famille. J’ai voté à gauche pour sortir de ma condition de chômeur. Il est vrai, j’avais fini par tirer parti des avantages que me donnait l’oisiveté: affalé devant la télé, me couchant tard, me levant tard, gorgé de bière, la plupart du temps. J’étais souvent saoul comme un cochon, incapable de la moindre initiative, attisant la colère de ma femme. J’avais obligation néanmoins de me présenter aux convocations de pôle emploi sous peine de perdre mes droits, enfin ce qu’il me restait au bout de trois ans de chômage. Autant dire qu’il ne me restait pas grand-chose. Après avoir perdu mon travail, les années passèrent et le temps passe vite quand on est chômeur. J’ai perdu dans la foulée et ma femme et mes gosses, j’ai fini par vendre ma maison pour payer mes dettes, mes impôts aux socialos et les diverses taxes. J’étais pour ainsi dire chômeur à la rue. Maintenant, je vis dans une caravane. Mon dossier de logement s’est perdu dans les méandres de l’administration, oublié en bas d’une pile de dossiers en souffrance. Mon frigo est vide. Je suis en fin de droits et je fais les fins de marché. J’accepte les dons de fruits et de légumes encore mangeables. Je suis juste un grade au-dessus de clochard. Je regarde autour de moi. Le marché se vide. Les derniers chalands ont donné leurs derniers sous, des gens qui, comme moi, le dos courbé, remuent les poubelles, des sacs remplis d’immondices, espérant trouver une pitance salvatrice.
1
0
0
10

Vous aimez lire LanyHU ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0