Bal d'hiver

Une minute de lecture

Voici la fin des saisons aux couleurs chaleureuses,
Chassées par les matins froids gelant les cœurs,
Accompagnés de longues nuits glacées, ténébreuses,
Rapprochant les hommes de l’âtre et sa chaleur.


Pendant que dehors les animaux tremblent,
Cherchant à se mettre au chaud, à couvert,
Dans le ciel bleu les nuages blancs s’assemblent,
Préparant la venue soudaine d’un bal d’hiver.


Tombe la neige, poussière d’étoiles éclatante
La bise se lève, froide et tournoyante.
Tournent, tournent, tournent, les flocons.
La neige, en l’air, virevolte, silencieuse,
Sur cette symphonie muette et enjôleuse.
Dansent, dansent, dansent, les flocons.


La froide bise a soufflé et transformé la rosée,
En milliers de petits diamants dans les champs.
Dame Nature se pare de perles gelées,
Bijoux simples mais beaux et éblouissants.


Les flocons continuent leur belle danse,
Volant et virevoltant tels des oiseaux.
Une couverture blanche se tisse, avec bienveillance,
Pour plonger la nature dans un doux repos.


Tombe la neige, poussière d’étoiles éclatante
La bise se lève, froide et tournoyante.
Tournent, tournent, tournent, les flocons.
La neige, en l’air, virevolte, silencieuse,
Sur cette symphonie muette et enjôleuse.
Dansent, dansent, dansent, les flocons.


Les arbres ont perdu leurs vertes feuilles,
Mises à terre par un vent automnal cinglant.
Comme pour rendre hommage et sortir du deuil,
L’hiver pare les arbres d’un feuillage blanc.


Le long bal d’hiver et sa mélodie prendront fin,
Laissant bientôt place au pâle et printanier soleil.
La symphonie muette se muera en chants cristallins,
Ceux des oiseaux, fin de l’hiver et du long sommeil.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Gaëlle N. Harper
Trois espèces s'opposent depuis la nuit des temps sous ce ciel noyé par une géante gazeuse, parmi des créatures ni animales ni végétales, des divinités amnésiques et les dangers de forêts titanesques et de déserts aux gouffres létaux.

Au sommet d'une montagne isolée, Karezial, chroniqueur désenchanté, essaie de faire remonter les souvenirs de son dernier espoir : une koxji surnaturelle, née esclave au sang teinté. Mais voudra-t-elle rejoindre son berceau tribal et sauvage, déchiré par les guerres fratricides des clans ?

Dans les derniers chapitres, vous trouverez des guides et glossaires en appendice qui peuvent compléter le récit, mais dont la lecture n'est pas indispensable.

CV : N'hésitez pas à me faire part de vos remarques, critiques et pistes d'amélioration !

TW: violence
446
765
831
246
Gaëlle N. Harper
Série de nouvelles SF et fantasy dont l'action se déroule dans le monde créé pour mon roman "De Sève et de sang", à des lieux et époques parfois très éloignés les uns des autres. Il n'est pas nécessaire d'avoir lu le roman pour les comprendre, quoiqu'il répondra à certaines des questions qu'elles posent, et vice versa.

CV : N'hésitez pas à me faire part de vos remarques, critiques et pistes d'amélioration !
35
70
100
54
Gaëlle N. Harper
De la solitude aux amours égoïstes, non-réciproques ou condamnées. Recueil de poèmes.

CV : N'hésitez pas à me faire part de vos remarques, critiques et pistes d'amélioration !
93
63
3
3

Vous aimez lire Arnvald ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0