Le télétravail

2 minutes de lecture

Jeune couple contraint au télétravail.

Elle dans une pièce isolée.

Lui dans la grande chambre avec un espace bureau.

Il est déjà au travail.

Elle sort de la douche attenante à la chambre.

Elle s’approche du lit pour enfiler chaque pièce de lingerie qu’elle a disposée délicatement avant.

Il fait chaud. Les gouttes d’eau de la douche froide perlent encore sur son corps.

Elle s’approche du bord du lit pour enfiler cette fine couche de dentelle noire. Il pivote d’un quart de tour avec sa chaise de bureau et lui passe la main dans le dos pour essuyer l’unique goutte.

Elle sursaute et se tourne vers lui pour l’embrasser à pleine bouche. Il en profite pour palper ce sein encore dénudé tout en glissant une main entre ses cuisses qu’il remonte lentement sur cette peau douce et soyeuse. En position de l’auto-stoppeur, son pouce vient se planter directement dans l’intimité toujours humide de sa douce amie. Elle ne peut retenir un râle de jouissance mêlé à celui de la surprise.

Elle se mord les lèvres pensant aux voisins, toutes fenêtres ouvertes ... pendant qu’il s’amuse sur chacune des parois utérines. Elle gémit de plaisir, il reconnaît bien cette chaleur humide enrobant son doigt ... qu’il retire pour l’enfiler dans sa bouche. C’est toujours un délice excitant cette intimité ... elle le fixe dans les yeux pendant sa dégustation. Son regard en dit plus long que la taille de son sexe gonflé à bloc. Trois pas en avant, la voilà penchée en avant sur le bureau ... il sait ce qu’elle attend : de nouveau ce pouce d’auto-stoppeur qu’il enfonce comme un piquet. Elle se cambre et se cabre. Son bassin ondule au rythme des gémissements jouissifs qu’il lui procure. Il s’excite également ... prêt à la pénétrer mais il n’en a pas le temps elle jouit déjà et le robinet de la fontaine est activé. Elle s’excite encore plus sur son doigt qu’il remue encore mais il a envie d’elle, penchée comme elle est sur le bureau ... Il a envie de continuer son acte appréciant la vue de cette croupe.

Il laisse son dard dans la position. Il sent l’extase approchée et s’active davantage.

Elle a envie de crier et hurler son plaisir mais leurs voisins la freinent ... un peu ... pourtant cette position seins posés sur le bureau, fesses rebondies et remontées, doigtée comme il faut ... elle jouit encore et elle ne semble pas prête à changer de place. Il met fin à leur plaisir matinal brutalement : sa réunion en visio va commencer.

Elle termine de s’habiller avec cette forte envie de le sentir encore entre ses jambes mais il ne peut guère la satisfaire pour le moment sauf qu’elle est émoustillée et bien chauffée. Elle plonge sur le lit, saisit le gode dans la table de nuit et joue avec ce sexe synthétique mais très réaliste. Elle a un ultime orgasme qui lui coupe le souffle pendant qu’il s’exprime dans son casque : « oui ma femme est bandante ! »

À aucun moment elle n’a pas pensé à la webcam ni au micro ... les hôtes virtuels sont tous en forme maintenant de bon matin et elle est sur son petit nuage d’excessive excitation qu’elle va parachever avec sa main enfouie dans son gros bouton qui ne demande qu’à être aspiré ... vivement la pause ... qu’il puisse la prendre totalement et profondément jusqu’à en lui couper le souffle ...

Rêve ou réalité ? Réalité ou fantasme ? A faire ou à refaire ?

Télétravaille !

Annotations

Vous aimez lire Justine For All ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0