Règle #3

Une minute de lecture

Règle #3 : Choisir une thématique, c’est important. Mais vous ne saurez pas de quoi parle réellement votre histoire, tant que vous ne l’aurez pas terminée. Lorsque vous arriverez à la fin de votre histoire, réécrivez-la !

Voici un conseil qui ressort souvent, en particulier chez les auteurs qui ont eu l’amabilité de partager leur expérience : on écrit un premier jet, et ensuite on réécrit. C’est douloureux, mais il semblerait que ça fasse partie du processus qui mène à une histoire satisfaisante (un minimum) ;-) L’important, c’est de connaître la fin de son histoire, avoir en tête la direction à suivre. Vladimir Bugaj utilise une métaphore parlante :

« En fait, vous pouvez comparer cette démarche à un voyage pour lequel vous ne vous seriez donné aucune destination précise. Ça peut être exaltant et plein de possibilités, de détours, et d’imprévus. C’est sans doute une aventure inoubliable qui vous attend. Le résultat peut même être fantastique ! Mais ce n’est pas de cette façon que vous gagnerez en efficacité. Dans le pire des cas, vous pourriez même perdre peu à peu espoir, jusqu’à abandonner en cours de route. »

Et d’ajouter une phrase importante :

« En fin de compte, ce qu’il faut retenir de cette règle, c’est qu’il est inutile de s’enliser dans une analyse théorique approfondie de votre thématique, au lieu de réellement écrire votre histoire ! »

Voilà qui devrait plaire aux auteurs « jardiniers » ;-) Foin de théorie, de structure complexe et d’univers surpréparé : écrivez ! Vous peaufinerez et réécrirez ensuite…

Pour ma part, je préfère appliquer dès le départ ce conseil à la rédaction de mon synopsis détaillé. Un premier jet, puis on le réécrit. C’est déjà ça de gagné pour le voyage à venir. Ce qui n’empêchera pas la réécriture du roman ensuite, mais permettra de ne pas se tromper complètement de direction dès le départ.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Défi
Vicomte Bidon
Désolé.
5
16
18
2
Auby88
Richmond est riche et le fils aîné d'une famille bénino-canadienne. Il est né au Bénin mais vit à l'étranger. Il a connu le monde à travers les voyages. Il est beau, toujours élégant et demeure un grand séducteur qui adore les belles femmes. Après plusieurs années, il revient dans son pays natal avec sa fiancée Sandra, un mannequin international, ex-miss dont dont la beauté égale la jalousie qu'elle a envers toute femme qui approche de trop près son homme.

Cica est une orpheline. Elle est née au Bénin et n'a jamais quitté son pays. Elle connait le monde à travers les livres. Elle n'est pas coquette, pas à la mode. Penser aux autres en premier et les aider reste sa devise.

Tous deux ont quelque chose en commun : la passion pour la musique; Il est un célèbre saxophoniste tandis qu'elle a une belle et unique voix.

Leurs chemins se croiseront.
16
10
40
39
Défi
Laedde
Réponse au défi "J'aurais dû", devant commencer par lesdits mots et comporter les termes "amour" et "toujours".
1
0
0
0

Vous aimez lire Joe Cornellas ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0