Chapitre 3 – Hop là ! Gang bang style !

4 minutes de lecture

Retrouvant Harold et Mer au Jazzmen, je traînais ma carcasse jusqu’à eux.

Prenant place à côté de Mérida, je m’écroulais sur la banquette, en me prenant la tête. Mer, dans sa veste cintrée et les cheveux refoulés dans un chignon, nous observait Harold et moi, en train de nous décomposer.

- Dépressifs anonymes ! Bonjour ! Nan mais sérieux, les gars ! C’est moi qui suis dans une merde pas possible et c'est vous qui déprimez ? s’exclama t-elle en libérant sa tignasse.

- C’est pas toi qui va plus jamais revoir ton fils ! Hé oui ! J’attends un garçon ! s’exclama Harold, en riant avant de sombrer dans une profonde tristesse.

- Elle va pas t’empêcher de voir ton fils, quand même ! le rassurai-je en arrondissant les angles.

- Bien sûr que je le verrais quand il aura 18 ans passé et qu’il m’appellera Monsieur ! se lamenta t-il.

Mérida leva les yeux au ciel, avant de remplir sa pinte debière avec celle d' Harold.

- Laisse moi deviner ! Punzie t’a encore largué ? me lança t-elle, désabusée.

- Je pensais m’y être préparé ! Mais que dalle ! lui fis-je en portant ma bière en bouche, dépité.

- Tu pensais quoi ? Qu’elle allait revenir comme une fleur ? Après tout ce qu’elle a vu et fait ? me lança t-elle, avec dédain.

- Je remercie tout les jours mon cerveau d’avoir oublié tout ça ! lui avouai-je avec le sourire.

- J’aurai voulu me souvenir de la sucette que t’as faite à Harold quand on était tous en mode « Hop là ! Gang Bang style ! ».

Stupéfait, j’avalai de travers, toussant fortement et luttant pour retrouver ma respiration. Lorsque Mérida me tapota le dos, en me tendant un verre d’eau.

En me retournant, j’aperçus Flynn qui faisait son entrée, aux bras de

ARIEL ??!. Paaardooon ?

Profondément choqué, j’aspergeais le sol avec le contenu de ma bouche.

- Oh Jack ! Quelle surprise ! s’exclama Ariel gênée

- Attendez ! Vous vous connaissez ? nous demanda Flynn, surpris.

- On a une amie en commun, lui répondis-je en essuyant l’eau qui coulait de mon nez.

Flynn fit les présentations, puis partit chercher une chaise pour Ariel, avant de s’installer en face de nous, à côté de Harold qui se dissolvait dans sa pinte.

- T’es rousse, maintenant ? lui fis-je à côté de la plaque.

- C’est ma couleur naturelle, me répondit-elle en gloussant

Mer nous regarda dubitative, en plongeant dans le décolleté vertigineux d’Ariel.

Celle-ci le remarqua et écrasa sa poitrine généreuse sur la table, lui offrant un meilleur angle.

Gêné, je détournais les yeux, en reprenant une grosse gorgée de bière.

- Comment s’est passé ton entretien Mer ? fis-je, nerveux.

- Plutôt bien ! J’attends maintenant, me répondit-elle, fascinée.

- Comment vont Bernard et Bianca ? nous coupa Flynn, enjoué.

- En forme, je dirais ! et merci pour le piston ! Je te revaudrai ça ! le remercia t-elle avec le sourire.

- Mais non ! Entre amis c’est normal, lui répondit-il avec son sourire éclatant.

Je levai les yeux au ciel, agacé.

- Et comment va Punzie ? me demanda t-il attentif à mes réactions.

- Ça peut aller ! lui fis-je vaguement

- Elle aurait pu venir ! On avait largement la place, s’étala t-il en prenant Ariel sur ses jambes.

Celle-ci se mit à glousser en lui caressant la barbe, plongeant dans le regard de l’autre. Je me levais blasé, mon paquet de cigarette à la main.

Après deux bouffées, je me décidais à prendre des nouvelles de Punzie, par message. Celle-ci me répondit brièvement avant de cesser de répondre.

Ariel me rejoignit, en allumant la sienne.

- T’es entrain de bosser là ? lui fis-je amusé

- Non c’est un vrai rencard, me répondit-elle avec le sourire

- J’aurais cru qu’il voulait énerver Punzie en s’affichant avec toi, lui affirmai-je en me remémorant sa gestuelle et l’intonation de sa voix.

« Elsa ! Sors de ce corps ! » me dis-je

Regardant dans la direction de Flynn, je grimaçai aigri.

« C’est toujours les mêmes qui attirent les plus belles femmes ! A croire que plus les mecs sont machos et sadiques, plus elles accourent ! »

Ariel releva ma réaction et se mit à rire

- Tu sais c’est plus par nécessité que par choix ! Je ne suis plus aussi jeune m’avoua t-elle avec un faux sourire.

- Tu mérites mieux qu’un type pareil ! Tu es magnifique et talentueuse ! Je suis sûr que tu trouveras quelqu’un qui acceptera ton passé et ta personne ! lui avouai-je sincèrement

- OOhh t’es trop mimi ! Elsa a de la chance de t’avoir ! Ne lui en parles pas s’il te plaît, elle risque de mal le prendre, m’avoua t-elle avec le sourire

Puis elle s’approcha de moi, je fus subjugué par sa robe marine qui moulait parfaitement ses courbes pulpeuses, dégageant la même odeur de rouge à lèvre et de tabac qu’Elsa, je détournais le regard gêné.

- Tu fais quoi ?

- Je me rends désirable ! Ne bouge pas s’il te plaît, me dit-elle en regardant à l’intérieur du bar.

Flynn nous interrompit alors.

- Ma puce ! Tu risques d’attraper froid ! lui fit-il en la tirant vers lui, ses mains sur ses fesses.

Ariel se mit à glousser plus lui goba langoureusement les lèvres, je retournai à notre table, les laissant seuls.

- Au fait tu vas venir au mariage de Jasmine ? Tu sais ma copine du lycée ! m’interpella Mer

- C’est quand déjà ? lui demandai-je perdu

- Après -demain, me répondit Harold en émergeant.

- Oh allez ! ça va être marrant ! C’est ma seule occasion de faire le plein de protéines avant les fêtes de fins d’année, insista Mer, face à mon silence.

- En plus, elle a toujours un faible pour toi et elle a lourdement insisté pour que tu viennes, m’avoua -t-elle avec le sourire

- Jasmine ? Mais non ! Elle a toujours été à fond dans ses études ! lui répondis-je, en buvant un verre.

- Bah alors vous venez tout les deux ! nous lança Mer pleine d’enthousiasme

- Ai-je vraiment le choix ? lui fis-je dépité.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 2 versions.

Recommandations

Vous aimez lire ShameLess ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0