Passé

2 minutes de lecture

Je me dis aussi qu’il est peut-être temps de délaisser ce désagréable souvenir passé et de se concentrer sur le présent. Et en parlant de présent, Sabrina semble y songer également : ses caresses et ses baisers ont fait renaître en moi une légère envie.

Étrangement, malgré le fait qu’on est au beau milieu de la nuit, je ne ressens pas la fatigue. Elle touche mon pubis, tournant autour de mon "bâton" qui, de nouveau, recommence à grossir, elle ne peut pas l’ignorer et se met à me caresser les bourses.

Je me laisse totalement faire et j’avoue que je n’ai rien contre refaire ça une nouvelle fois tant c'était bien la première. Moi qui quelques heures plus tôt assurais à Erwan qu’il pourrait ne rien se passer... je réalise que je refoulais mes envies et Sabrina semble très bien savoir me les faire exprimer.

Sabrina enlève le préservatif qui était resté en place, et commence à me masturber de belle façon, mon sexe se gonfle à vitesse grand V pour le plus grand plaisir de la demoiselle et le mien bien entendu.

La lubrification est maximale grâce à l'addition du produit du préservatif et celui de mon éjaculation précédente. Ces actions me font un effet fou et c’est à mon tour de gémir et me tordre de plaisir.

J’ai fermé les yeux depuis un petit moment tant le plaisir est grand. Je me laisse totalement faire par Sabrina : quel bonheur! Je n’ai pas le temps de l'anticiper mais voilà qu’elle commence à utiliser sa bouche et sans trop pouvoir lutter je me sens vite tout proche de la jouissance.

Je l’en avertis immédiatement dans le cas ou elle n'aurait pas envie de recevoir ma semence mais elle poursuit malgré tout. Je ne tiens plus : mon sexe est tellement dur que je le sens prêt à exploser.

Quelques seconde plus tard, je jouis comme rarement j’ai pu le faire lâchant un râle profond et intense. Et durant toute la durée de l'éjaculation j’exulte de plaisir et expulse de l’air de manière assez bruyante.

- Moi après quelques instants : Quel pied !

- Sabrina : Tu n’avais jamais été sucé ?

- Moi : Si mais ça faisait un moment et j'avais presque oublié à quel point c’était bon.

Ce que je me garde bien de lui préciser c’est à quel point je préfère sa bouche à celle d’Erwan, c’est assez difficile de l’expliquer mais oui j’ai ressenti bien plus de plaisir à jouir ainsi que lors de nos “bêtises”. Je me demande si c’est une question d’orientation sexuelle ou de savoir faire…

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Lange128
Avertissement : récit érotique gay, ne le lisez pas si ce genre vous dérange.

Tous les personnages ont 18 ans ou plus même si je ne le mentionne pas explicitement pour chacun d'entre eux, afin de respecter les règles de publication de Scribay. Ils sont libres de ne pas accepter les relations sexuelles, mais ils acceptent toujours sinon je n'aurais rien à raconter.

La première partie de ce récit a été publiée sur Doctissimo. Je ne vais pas en faire un résumé complet, le premier chapitre permettra de (re)faire connaissance avec les personnages et de (re)découvrir certains thèmes abordés. Un chapitre de mon récit correspondra en général à plusieurs chapitres sur Scribay. Je publierai environ 1’000 mots à la fois.
275
62
0
362
Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
987
241
553
495
valdomar
Une histoire de famille est le récit de la vie de Diego, adolescent élevé dans une famille homoparentale. Il met en scène la découverte de sa sexualité en prenant appui sur l'année scolaire 2012/2013 qui voit l'adoption de la loi sur le Mariage pour tous. C'est une romance à destination d'un public LGBT.
3806
1056
2096
1287

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0