Soutien-gorge

2 minutes de lecture

Sans même attendre, j'enlève mon t-shirt et essaye le soutien gorge de Gwen sur ma "poitrine". Comme Erwan, je ne sais pas trop comment m’y prendre et je galère à l'agrafer mais je reçois bientôt le renfort d'Erwan.

La sensation est plutôt étrange. À vrai dire je ne me sens pas à l’aise du tout avec ce truc qui me serre au niveau des côtes. Erwan m’encourage à mettre le bas afin de m'acquitter de mon gage.

- Moi amusé : Tout ça pour me voir à poil.

- Erwan : Je t’ai déjà vu mais je peux sortir si tu veux.

- Moi souriant : Non c’est bon je m’en fous.

Après tout Erwan se montre particulièrement gentil j’ai du mal à le reconnaître. J'enlève simultanément pantalon et le boxer en dessous. Je ne peux pas trop cacher quoi que ce soit : je n’ai désormais que le soutien gorge de Gwen pour tout "vêtement".

Je bande très légèrement mais rien d'irréversible et mon ami ne peut s'empêcher de regarder. Je me saisis de la culotte de Gwen et glisse les jambes une à une avant de la faire monter.

Rapidement elle recouvre mon sexe qui se gonfle très légèrement. Le contact du tissus est très agréable. J'aurais envie de dire que c’est une sorte de mélange entre mes boxers en microfibre et les slips de bain.

Mon sexe est très moulé et j'ai presque l’impression d’être nu tant le tissu est fin par rapport à ce que je porte en temps normal. J’ai conscience que si je tarde trop, je vais vite être excité et c’est risquer de déraper avec Erwan.

- Moi : Voilà : satisfait ?

- Erwan : Très, j’ai très envie de toucher mais je le fais pas.

- Moi : Merci de ne pas le faire.

- Erwan : Ça t’excite ?

- Moi amusé : Oui un peu.

- Erwan : Ah tu vois !

- Moi : Je peux me changer ?

- Erwan : Bien sûr !

Je me dénude à nouveau aidé d’Erwan pour le haut et, une fois totalement nu, je tends l’ensemble à Erwan qui le range dans le tiroir l’aire de rien. Pendant ce temps là je me rhabille .

On parle avec Erwan, il me félicite d’avoir joué le jeu du gage. Il reconnaît qu’il regrette de ne pas pouvoir en profiter davantage mais il a bien compris ma situation et se montre très attentionné, je lui avoue apprécier son attitude.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Lange128
Avertissement : récit érotique gay, ne le lisez pas si ce genre vous dérange.

Tous les personnages ont 18 ans ou plus même si je ne le mentionne pas explicitement pour chacun d'entre eux, afin de respecter les règles de publication de Scribay. Ils sont libres de ne pas accepter les relations sexuelles, mais ils acceptent toujours sinon je n'aurais rien à raconter.

La première partie de ce récit a été publiée sur Doctissimo. Je ne vais pas en faire un résumé complet, le premier chapitre permettra de (re)faire connaissance avec les personnages et de (re)découvrir certains thèmes abordés. Un chapitre de mon récit correspondra en général à plusieurs chapitres sur Scribay. Je publierai environ 1’000 mots à la fois.
275
62
0
362
Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
987
241
553
495
valdomar
Une histoire de famille est le récit de la vie de Diego, adolescent élevé dans une famille homoparentale. Il met en scène la découverte de sa sexualité en prenant appui sur l'année scolaire 2012/2013 qui voit l'adoption de la loi sur le Mariage pour tous. C'est une romance à destination d'un public LGBT.
3806
1056
2096
1287

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0