Raté

2 minutes de lecture

En réalité, je ne suis pas très à l’aise dans cette situation . J’ai le désagréable sentiment de ne pas lui avoir fait du bien et d’avoir raté sa première fois. Un fois débarrassé du préservatif, Émeline a remis ses sous-vêtement et je me rappelle ma première fois avec Amandine et les problèmes qu’on avait eus.

En y repensant je regarde le lit et je constate aucune tache de sang alors qu’avec Amandine ça avait été important. J’avoue ne pas y avoir pensé lorsqu’on a commencé mais on n'a pas protégé le lit et apparemment ce n'aurait pas été nécessaire.

Pour ma part je ne m’habille pas immédiatement : je préfère parler à Émeline de ce qu’on vient de faire. Je suis plus intrigué par son manque d’expressivité lors de toute notre petite galipette que par l’idée même de chercher mon boxer.

Émeline ne semble pas génée que je sois nu mais la jouissance a fait son oeuvre et je ne bande plus désormais. J’éprouve donc l’envie de m’habiller à nouveau, Émeline elle aussi remet ses vêtements.

Difficile pour elle de me dire à quel point elle a apprécié ou non et en même temps comme je suis le premier elle n’a aucun élément de comparaison. Et au final je décide de lui faire part de mon sentiment de doute.

Elle le prend plutôt bien et elle me fait comprendre que nous ne recommencerons probablement pas. J’en déduis que j'avais raison : le plaisir n'était pas particulièrement au rendez-vous pour elle et j’avoue que je ne le vis pas très bien.

On parle malgré tout de cette découverte et Émeline me remercie d’avoir été doux avec elle pour cette première fois. Du fait de son manque de ressenti de son côté, j’ai eu un manque d’expressivité et donc une frustration mutuelle.

On tombe d’accord sur la conclusion : c’était la première et dernière pour nous deux. On est d’accord aussi sur le fait qu’il ne faille pas en parler à qui que ce soit dans la classe. On n’est pas en couple et on n'y avait même pas pensé à vrai dire.

La réalité a rattrapé la fiction pour nous deux, on pensait que l’autre était peut être le bon mais elle comme moi l’avons ressenti : ça ne marche pas. Personnellement j’ai détesté la présence de tant de poil et aussi le fait qu’elle n’ose même pas me caresser. De son côté le plaisir n'était pas particulièrement intense donc cette décision n’est pas tellement illogique.

La soirée est déjà bien avancé et on dois dormir désormais. On a fait l’amour donc dormir dans le même lit ne me pose plus de problèmes. Je ne tarde pas à m’endormir profondément.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Lange128
Avertissement : récit érotique gay, ne le lisez pas si ce genre vous dérange.

Tous les personnages ont 18 ans ou plus même si je ne le mentionne pas explicitement pour chacun d'entre eux, afin de respecter les règles de publication de Scribay. Ils sont libres de ne pas accepter les relations sexuelles, mais ils acceptent toujours sinon je n'aurais rien à raconter.

La première partie de ce récit a été publiée sur Doctissimo. Je ne vais pas en faire un résumé complet, le premier chapitre permettra de (re)faire connaissance avec les personnages et de (re)découvrir certains thèmes abordés. Un chapitre de mon récit correspondra en général à plusieurs chapitres sur Scribay. Je publierai environ 1’000 mots à la fois.
275
62
0
362
Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
987
241
553
495
valdomar
Une histoire de famille est le récit de la vie de Diego, adolescent élevé dans une famille homoparentale. Il met en scène la découverte de sa sexualité en prenant appui sur l'année scolaire 2012/2013 qui voit l'adoption de la loi sur le Mariage pour tous. C'est une romance à destination d'un public LGBT.
3806
1056
2096
1287

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0