Banni

de Image de profil de MARQUEMARQUE

Avec le soutien de  Aude Vesselle, J-T150901 
Apprécié par 3 lecteurs
Image de couverture de Banni

Quand j’ouvris les yeux, il n’y avait rien. J’étais allongé à terre dans une pièce immense et totalement vide. Tout était blanc, le sol, le plafond et les murs. Aucune aspérité, aucune souillure n’adoucissait les contours de cette salle à la géométrie aussi parfaite que dérangeante. Les parois n’étaient percées ni de portes ni de fenêtres.

Sitôt passée la stupéfaction, je ressentis la peur. Où étais-je ? Qu’est que je faisais là ? Comment y étais-je arrivé ? J’avais beau agiter fébrilement mes neurones, aucun souvenir qui puisse expliquer ma présence en ce lieu ne me revint.

Je me levai d’un bond, espérant que ce brusque mouvement m’extrairait de ce qui ne pouvait être qu’un mauvais rêve. Ce ne fut pas le cas. Pris de panique je me mis à palper les murs à la recherche d’une quelconque ouverture, voire d’un improbable dispositif caché qui ouvrirait une porte dissimulée. Après avoir désespérément sondé les parois denses et lisses pendant des heures, je me laissai tomber sur le sol. C’est à ce moment là que j’aperçus le papier. Une simple feuille A4, d'une effrayante banalité, gisait au centre de la pièce.

Ivre de cet espoir ultime que seuls les condamnés peuvent éprouver, je me précipitai sur ce papier, cette ultime possibilité d'une oasis dans ce désert absurde. Le dernier lien qui pourrait encore me raccrocher à l’humanité

La page ne comprenait qu’une seule phrase : "Vous avez été banni de l'existence".

Incrédule, je relus ces mots une bonne dizaine de fois, cherchant à en extraire un sens dissimulé.

Banni de l’existence ? C'était une blague. Ça ne pouvait être qu’une mauvaise blague. Quelqu’un m’aurait joué un sale tour, c’est sûr. Je m’accrochai à cette hypothèse improbable comme un naufragé à sa bouée.

Banni de l’existence ? C’était n’importe quoi. Et pourtant je savais que cette situation absurde était bien réelle. Je ne croyais en aucun dieu, juste en ce bref passage entre deux néants qu’est l’existence. Et si ce dieu unique existait vraiment ? Et si j’étais en enfer ? Et pourquoi y serais-je ? Mis à part l’absence de foi et les imperfections propres à tout être humain, j’avais mené une existence plutôt vertueuse selon les préceptes chrétiens. Et Dieu n’accueillait ou ne punissait qu’après notre mort, et j’étais, me semblait-il, bien vivant.

Qui aurait pu me bannir ? Et pour quelle raison ?

Mon esprit se mit à élaborer toute sorte d’hypothèses dénuées de vraisemblance ou de réalité. Banni. Cela m’évoquait les Vikings ou autres peuples d’autrefois qui chassaient du village ceux qui avaient commis une faute impardonnable.

Ou bien un forum. On se faisait bannir dans un forum si on ne respectait pas les règles. Mais je ne trainais pas souvent sur le web et quand c’était le cas, mes propos restaient respectueux. Si ce que je lis ne me plaisait pas, je passais à autre chose sans ajouter ma bêtise colérique à une stupidité hargneuse.

Soudain, une lumière blanche, insoutenable, envahit la pièce.

Je…aaarghhh

Tous droits réservés
1 chapitre de 2 minutes
Commencer la lecture

Table des matières

En réponse au défi

Banni de l'existence

Lancé par GL

Vous vous réveillez seul au milieu d'une salle vide à l'exception d'un papier sur lequel est inscrit "Vous avez été banni de l'existence".

Que s'est-il passé ? A quoi pensez-vous ?

Commentaires & Discussions

BanniChapitre8 messages | 2 mois

Des milliers d'œuvres vous attendent.

Sur Scribay, dénichez des pépites littéraires et aidez leurs auteurs à les améliorer grâce à vos commentaires.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0