12

3 minutes de lecture

Il entra dans la maison, traversa l’entrée et se rendit au salon. Gavriil s’y trouvait et lui demanda :

« Alors, comment se porte la situation diplomatique ?

- Elle a pris un coup. Le royaume multiplie ses provocations. La guerre est imminente, et ce malgré les efforts de l’Empereur pour apaiser les tensions.

- Je pense que nous allons avoir du travail. Le roi avait quand même eu l’aplomb d’envoyer son assassin le jour du mariage de l’Empereur. Je ne comprends pas pourquoi la guerre n’a pas été déclarée immédiatement après. Personnellement, j’aurais réagi tout de suite et montré à ce royaume ce qu’il en coûte de s’attaquer aussi ouvertement à l’Empire.

- Heureusement que tu n’es pas à la tête de l’État, sourit Nikita, sinon nous connaîtrions plus de conflits. En fait, sous tes apparences calmes, tu as le sang chaud.

- Un peu, cela dépend des situations. En tout cas tu as raison sur ce point, la guerre qui se profile me donne de l’énergie.

- Je te rappelle que l’objectif des Chasseurs est de maintenir la paix. s’amusa le Lieutenant.

- J’ai besoin d’action. fit mine de se plaindre le Chasseur.

- Tu aurais dû me le dire plus tôt, je t’aurais envoyé en mission à la place de Desya.

- À ce propos, tu as reçu du courrier. Enfin, disons pour faire court qu’une femme me l’a remis alors que je rentrais hier. Je ne sais pas qui elle était, car elle portait un manteau dont le capuchon masquait les traits.

- Encore cette femme !

- C’est-à-dire ?

- Ta description est exactement la même que celle de la femme qui m’a fait porter un message alors que j’étais au palais.

- C’est étrange.

- Ainsi donc, elle remet cela. Cependant, elle ne semble pas vouloir m’approcher directement.

- Et que disait le premier message ?

- Il était assez sibyllin, mais je pense avoir compris qu’elle m’enjoignait de faire attention à Desya.

- Justement, elle m’a dit que la lettre contenait des informations importantes concernant l’un de nous. Et quand je lui ai demandé des explications, elle a simplement souri et est partie. J’ai tenté de la rejoindre, mais elle avait disparu.

- Il faut que nous sachions qui elle est. Je suis d’avis qu’elle en sait beaucoup, et cela pourrait nous être utile. On dirait qu’elle joue avec nous, et en particulier avec moi.

- Je pense qu’il y a une autre priorité. Je me fais du souci pour Desya. À mon avis, cette lettre nous apportera des indices quant à sa situation. »

Il alla chercher le message qui était posé sur l’un des meubles. Il le donna à Nikita, qui l’ouvrit.

Tournez votre regard vers l’Est. Celui à qui l’on a pris les montagnes et la forêt a préparé sa vengeance. Ne tardez plus, je vous en conjure. Sinon le vermeil coulera, et le deuil vous suivra.

Il s’éteint de jour en jour, et chaque instant le rapproche d’un terrible dénouement. Il vous est fidèle, ne l’oubliez pas !

Je ne puis agir moi-même, mais je serai à vos côtés le moment venu. N’hésitez pas une fois que vous aurez la confirmation de vos doutes.

K.X.

« Le message est assez clair. dit le Lieutenant.

- Puis-je le lire ? » demanda Gavriil.

Nikita lui tendit la lettre. Quand il eut fini de lire, le Chasseur remarqua :

« Elle s’exprime par énigmes, mais ses mystères sont assez simples à résoudre. L’Est est la direction du royaume. Les montagnes et la forêt lui appartenaient, mais l’Empire les a conquises peu avant ma naissance. Je me souviens qu’un jour, au détour d’une conversation avec les jumeaux, nous nous étions fait la réflexion que nous aurions pu grandir dans le royaume. La suite du message concerne visiblement Desya, et ce que je comprends m’inquiète sérieusement. Il est aisé de deviner de quel genre de dénouement il s’agit puisqu’elle parle du vermeil, couleur associée au sang. Et au deuil. Nous ferions mieux de nous préoccuper de la situation dans le royaume.

- Je pense qu’il est temps d’aller voir ce qui se passe là-bas. » conclut Nikita.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Laurifey
« Je m'appelle Mélodie, j'ai vingt-quatre ans et ma vie et ma vie est rarement un long fleuve tranquille. »

Suivez les aventures d'une québécoise pleine d'énergie qui a le don de se s'attirer des ennuis et de mettre les pieds dans les plats. Rencontres inoubliables, ruptures amoureuses, moments de folie incroyables, tout ces petits riens et ces grands beaucoup émaillent sa vie. Pour votre plus grand plaisir.
3
0
134
28
Défi
phillechat

J ai une addiction
Sévère addiction
Fatale addiction

Je ne peux m empêcher
De versifier
Et si une seule journée

Se passe sans poéter
Je me sens angoissé
Déprimé

Paumé
Lessivé
14
4
0
0
Loïc Péan

                     L’oiseau pionnier,éclaireur de ta destinée,
                     Il chante la vie,vole d’arbre en arbre pour toucher ton ouie,
                     Entends ses notes de joie,elles ne sont que pour toi,
                     Tu reviendras et de nouveau tu l’entendras,
                     Sais-tu qu’il n’y a de hasard,
                     Prends-en conscience avant qu’il ne soit trop tard,
                     L’oiseau chante la mélodie de l’espoir,
                     Réponds-lui par les mots de ton souffle,
                     Que cette musicale volonté taise tes doutes,
                     Es-tu libre de vivre toute allégresse,
                     De te faire l’ami de l’éternelle sagesse,
                     Vis tes jours avec l’identique plaisir,
                     La même envie de rendre gloire à ces jours,
                     L’oiseau éveille ton amour,
                     Ton coeur entend son bonheur,
                     Puisse ta mémoire suivre son vol,
                     Toujours l’oiseau demeurera pionnier,éclaireur de ta destinée.
0
0
0
1

Vous aimez lire Nelly Eriko ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0