Prompt

2 minutes de lecture

On se tripote côte à côte tout en regardant ce film de cul, à cause de tout ça l’excitation nous gagne. On ne se regarde pas particulièrement mais on s’astique sans se hâter profitant du moment.

Ce n’est qu’après une bonne dizaine de minutes que Jean semble plus prompt à la jouissance et accélère sensiblement la vitesse de ses mouvements. Je le comprends : la scène à l’écran est particulièrement excitante! Je fais de même, inspiré par la situation (à l’écran).

L’un comme l’autre, à force de nous tripoter, nous arrivons à jouir, Jean d’abord mais je ne tarde pas non plus imaginant vivre la scène avec ma douce Amandine. Puis, après nous être essuyés et avoir remis nos dessous, nous papotons un moment allongés sur mon lit.

- Moi : Petite question : tu sais où t’en es de ta sexualité?

- Jean intrigué : Comment ça?

- Moi : Hé bien tu sais, est-ce qu’on peut dire que t’es gay ou est-ce que tu ne sais pas?

- Jean : Sans te mentir, c’est pas que je ne sais pas, c’est que j’ai envie d’Erwan en ce moment et c’est tout ce que je peux dire.

- Moi : C’est déjà pas mal!

- Jean : C’est ce que je me dis aussi.

- Moi : Mais tu vas en parler aux parents de tout ça?

- Jean : Ils savent qu’on est ensemble avec Erwan.

- Moi : Ah bon et alors ils en pensent quoi?

- Jean : Euh il m’ont juste dit la même choses que toi, ils sont contents pour moi mais ils me demandent de rester discret.

- Moi : Oui histoire de pas avoir de problèmes avec certains…

- Jean : Exact et aussi pour ne pas être la risée de nos amis.

Ils sont bienveillant nos parents, je n’en doutais pas mais le fait qu’ils ne jugent pas la sexualité “décalée” de Jean en est une preuve supplémentaire. On parle un long moment jusqu'à nous endormir sans même nous en rendre compte.

Lors de mon réveil le lundi matin, je suis tout excité rien qu'à l’idée de simplement la retrouver, je bande déjà fort malgré la branlette d’hier soir. Jean, lui, dort encore et, tout comme moi, ne porte qu’un slip : on s’est vraiment endormi comme des merdes.

Il est encore tôt, je n’ose pas envoyer de message à Amandine. Je mets quelques vêtements supplémentaires et descends prendre le petit-déjeuner. Je laisse Jean dormir : il n’est pas "du matin", il a encore la réputation d’être un lève-tard.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
759
215
553
475
valdomar
Une histoire de famille est le récit de la vie de Diego, adolescent élevé dans une famille homoparentale. Il met en scène la découverte de sa sexualité en prenant appui sur l'année scolaire 2012/2013 qui voit l'adoption de la loi sur le Mariage pour tous. C'est une romance à destination d'un public LGBT.
3650
1022
2062
1248
LuizEsc
À Monade, voir le ciel est un privilège qui se mérite. Les classes souterraines suent sang et eau pour un rayon de soleil. Il existe pourtant un moyen d’accélérer le processus : se vouer corps et âme à l’Entelechia. Mais ceux qui s’y risquent n’en gardent aucun souvenir.

Hélios, jeune acteur parvenu, brûle les planches dans sa dernière pièce. Son talent résonne jusqu’aux Nuages et conquiert même cette Aile, Kosan Manqa. À moins que son attention ne cache d’autres raisons moins honorables.
169
157
350
177

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0