Dans son lit

2 minutes de lecture

- Amandine connaissant l’orientation de Jean : Il a pas peur?

- Moi amusé : Au contraire! Ils veulent essayer ensemble.

- Amandine : Ah bon et il n’a jamais essayé de te mettre dans son lit.

- Moi amusé mais sincère : Si et pour tout te dire on a fait quelques bêtises ensemble.

- Amandine : Hé bien mon coquin, je te savais pas amateur de services trois pièces.

- Moi amusé : Il paraît qu’il faut essayer pour savoir ce qu’on préfère.

- Amandine : Oui oui mais toi ça fait plusieurs que tu essayes non ?

- Moi amusé : En effet mais je reviens toujours vers toi.

- Amandine : Bon ça va alors !

Je suis amusé par cette courte discussion elle me met en joie. Puis malgré l’envie de rester ensemble, on se sépare, non sans un long et délicieux baiser. Je rentre chez les parents. Après une bonne douche, je m’allonge.

Vu l’heure, j’imagine qu'Erwan et Jean dorment profondément et vu se qu'Erwan avait en tête avec Jean, j’ose croire qu’ils sont encore totalement nus. Sans même regarder mon téléphone, je m’endors paisiblement .

Lorsque je me réveille, la matinée est déjà bien entamée, il faut dire que je ne me suis pas couché aux premières heures de la nuit bien au contraire. Mes rêves ont été merveilleux et je me sens comme sur un petit nuage ce matin.

Un rapide regard sur la table de nuit et sur mon téléphone me font redescendre assez rapidement. Il y a de nombreux messages et d’appels en absence de Sabrina, je parcours rapidement les messages.

Constatant qu’ils sont relativement amers et dépourvus d'intérêt, j’ignore pourquoi mais j’éprouve quand même le besoin de répondre et ainsi mettre un point final à cette relation sur laquelle j’ai dores et déjà tiré un trait.

- Moi [sms] : Écoute Sabrina, vu ton comportement agressif et étrange, je préfère qu’on en reste là. Entre nous c’est fini.

Je n'aurai pas de réponse immédiate mais je ne pense pas qu’elle en restera là, malheureusement. Par contre, ce faux pas est vite oublié, je passe vite à autre choses grâce à d’agréables messages d’Amandine.

- Amandine [sms] : Coucou mon pierrot, j’ai rêvé de toi toute la nuit! J’espère vraiment te retrouver.

- Moi [sms] : Coucou ma chérie, moi aussi, j’ai hâte de te retrouver(nue de préférence).

- Amandine [sms] : Ah oui carrément? Même pas une petite culotte?

- Moi [sms] : Bon d’accord mais pas longtemps!

- Amandine [sms] : Voyou va! Tu as intérêt a venir : maintenant tu dois assumer.

- Moi [sms] : Je vais prendre mon petit déjeuner avant et voir ce que les deux voyous on prévu avec leurs services trois pièces comme tu dis.

- Amandine [sms] : Ouais d’accord et fais-toi beau et sexy comme tu sais si bien le faire.

- Moi [sms]: Ça marche.

Annotations

Versions

Ce chapitre compte 1 versions.

Recommandations

Xenos Walker
Destins Croisés ? Un titre bien étrange non ? Dans cette histoire vous allez découvrir la vie d'un groupe de lycéen qui vont découvrir petit à petit qui ils sont vraiment, qui vont suivre et découvrir leurs destins.

Nous allons à travers cette histoire et les différents point de vue de Zach et Allan découvrir les mêmes facettes de certains événements et découvrir les destins de tous ces personnages qui se sont croisés durant une année qui changera à jamais leurs vie sur tous les point de vue.
759
215
553
475
valdomar
Une histoire de famille est le récit de la vie de Diego, adolescent élevé dans une famille homoparentale. Il met en scène la découverte de sa sexualité en prenant appui sur l'année scolaire 2012/2013 qui voit l'adoption de la loi sur le Mariage pour tous. C'est une romance à destination d'un public LGBT.
3650
1022
2062
1248
LuizEsc
À Monade, voir le ciel est un privilège qui se mérite. Les classes souterraines suent sang et eau pour un rayon de soleil. Il existe pourtant un moyen d’accélérer le processus : se vouer corps et âme à l’Entelechia. Mais ceux qui s’y risquent n’en gardent aucun souvenir.

Hélios, jeune acteur parvenu, brûle les planches dans sa dernière pièce. Son talent résonne jusqu’aux Nuages et conquiert même cette Aile, Kosan Manqa. À moins que son attention ne cache d’autres raisons moins honorables.
169
157
350
177

Vous aimez lire Rayvaxx ?

Commentez et annotez ses textes en vous inscrivant à Scribay !
Sur Scribay, un auteur n'est jamais seul : vous pouvez suivre ses avancées, soutenir ses efforts et l'aider à progresser.

Inscrivez-vous pour profiter pleinement de Scribay !
0